Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

YakaYourte

12 jeunes de Monein organisent un voyage de solidarité internationale en Mongolie

À propos du projet

Nous sommes un groupe de 12 amis, âgés de 15 à 16 ans. Nous nous sommes rendus compte que nous partagions l'envie de donner de notre temps en participant à une action de solidarité internationale. Nous sommes sensibles au fait que notre mode de vie est loin d'être partagé par d'autres populations partout dans le monde. C'est cette préoccupation commune qui a donné naissance à ce projet.

Très motivés pour donner de nous au sein d'un projet solidaire, nous avons initialement pris contact avec les animateurs de l'Accueil Jeunes du Centre Social de Monein en septembre 2015.

Depuis ils nous accompagnent dans nos démarches.

Suite à de nombreuses recherches, nous avons finalement noué un partenariat avec l'association "Sentiers d'action Europe" qui œuvre en Mongolie au maintien du mode de vie des populations nomades. Concrètement, notre projet est de partir 3 semaines en Mongolie aider "Sentiers d'Action Europe" dans leur action auprès des nomades mongols. Concrètement, sur place nous serons accueillis dans une ferme (troupeau de Yaks, fromageris...), nous y participerons aux travaux quotidiens et nous travaillerons à la mise en culture maraîchère d'une parcelle. Nous aurons aussi une action auprès des enfants de l'école (cours d'anglais, animation...).

À quoi va servir le financement ?

Bien qu'accompagné par le Centre Social de Monein, ce projet est avant tout notre initiative ! Et pas n'importe quelle initiative : nous n'avons pas décidé de nous offrir des vacances sur la côte, où encore de nous payer un voyage touristique au Maroc ou en Grèce...

Non, notre projet est résoluement tourné vers l'échange culturel et la solidarité internationale !

Votre aide nous est précieuse car malgré un fort investissement de notre part dans des actions d'auto-financement, malgré notre démarche de recherche de partenaires financiers (publics comme privés) et malgré une importante participation financière de nos parents, notre budget n'est pas complètement bouclé. Nous avons fixé à cette campagne de financement un objectif raisonnable mais sachez que tout ce que nous gagnerons en plus servira notre projet et notre partenaire sur place. Si par bonheur nous dépassons cet objectif, nous pourrons par exemple participer financièrement aux projets de "Sentiers d'Action Europe" (achat de semences, de matériel agricole, achat de moutons, achat de matières premières pour faire fabriquer des meubles dans un orphelinat...).

À propos du porteur de projet

Notre projet est accompagné par le centre social et culturel de Monein, qui est une association loi 1901, agréée "Centre Social" par la Caisse d'Allocation Familiale. C'est l'organisateur officiel de ce séjour, dans le cadre de la législation relative aux Accueils Collectifs de Mineurs.

En effet, nous sommes tous mineurs de 16 ans environ, ce projet nécessite donc un accompagnement non seulement en amont du départ, mais aussi pendant le voyage. Depuis septembre 2015, les animateurs permanents de l'accueil jeunes de Monein nous accompagnent. Pendant le voyage deux animateurs diplômés nous accompagneront.

Pour ce qui est de notre groupe, permettez-nous de nous présenter un peu plus individuellement :

Je m'appelle Anthinéa Daniel, j'ai 15 ans. Je souhaite participer ce projet dans le but d'enrichir ma vision du monde .Ce projet m'offre également une opportunité de m'ouvrir à une culture différente de la mienne ainsi qu'à des valeurs pouvant être propre à la civilisation Mongole. Le partage est quelque chose de primordial pour moi, notamment le partage culturel, gastronomique… tout ce genre de choses pouvant me rendre plus ouverte et donc par conséquences plus mature.

Bonjour, je m'appelle Camille Eslinger j'ai 16 ans. Pour moi, pouvoir participer à un projet de solidarité international est une chance qu'il faut saisir. En effet, j'aimerai beaucoup découvrir de nouvelles cultures tout en venant en aide à la population. A la fin de cette aventure, nous sortirons plus mûres et connaîtrons un peu plus le monde qui nous entoure.

Moi c'est Florie, j'ai 15 ans, je souhaiterais participer à ce projet en Mongolie afin de découvrir de nouvelles cultures, apprendre de nouvelles langues et ainsi pouvoir communiquer avec des personnes d'un milieu différent que le mien. Mon but là-bas est de participer humblement à leurs projets.

Bonjour, je m'appelle Jeanne Cormery, j'ai 16 ans. J'ai toujours souhaité m'investir auprès des autres, aussi découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, de nouveaux mets, c'est pour cela que je veux m'investir au maximum dans ce projet et que je souhaite réellement en faire partie. Je pense que ce projet va pouvoir m’apporter une nouvelle vision du monde qui nous entoure, et ainsi me permettre de me rendre mieux compte de la chance que nous avons de vivre aussi aisément.

Lili, 16 ans, motivée par l'échange avec une autre culture, apprendre d'eux et donner de moi, voir de nouveaux horizons. Mais aussi par cette action, montrer à d'autres jeunes que l'on peut réaliser des projets ambitieux quand on s'en donne les moyens, et que la solidarité, c'est aussi une affaire de jeunes !

Je m'appelle Lulie, j'ai 16 ans. Projet de solidarité ? J'en ai toujurs rêvé. Pouvoir aider le quotidien d'une population inconnue est une chance extraordinaire. Découvrir une nouvelle façon de vivre et partager nos cultures. J'espère que nous réussirons à faire de ce rêve une réalité !

Moi c'est Romain, j'ai 15 ans. Pour moi, vivre un projet de solidarité internationale serait une chance inouï. Je voudrais y apprendre de nouvelles choses, découvrir de nouvelles cultures. J'espère qu'à la fin de cette aventure j'apprendrai des leçons de vie et ressontirai plus mature de cette expérience à ne pas rater.

Je m'appelle Marylou Cambot-Gaulin, j'ai 15 ans . Je souhaiterai faire ce projet car j'ai toujours voulu et aimé aider des personnes, et parceque j'aimerai, tout en aidant des populations, pouvoir découvrir de nouvelles cultures, différentes de celles que l'on peut cotoyer en France. Je pense que nous ressortirons de cette expérience avec une vision du monde différente, plus adulte. C'est pour ces raisons-là que je m'investi à fond dans ce projet !

Je m'appelle Mathilde et j'ai 16 ans. Pour moi, ce projet de solidarité internationale sera l'occasion de découvrir une culture différente de la nôtre, de nouvelles personnes, tout en nous rendant utiles et en nous apportant mutuellement un enrichissement culturel. De plus, nous en sortirons grandis et avec un autre regard sur la vie à notre retour. Je pense aussi que ce projet est une chance et qu'il faut la saisir.

Je suis Solène Acidini, j'ai 16 ans. Je souhaite faire ce projet car c'est une réelle occasion de découvrir autre chose que la France, une culture et un mode de vie différent qu'aucun de nous ne connaissons. Je pense en sortir grandie et après ça, je pense relativiser sur pas mal de choses. Quand mes copines m'on m'a proposé, je ne pouvais pas refuser !

Je m'appelle Zilia Manterola et j'ai 15 ans. Ce projet de solidarité internationale me motive réellement, j'espère y apprendre de véritables leçons de vie. J'ai l'envie d'approcher de nouvelles cultures, une nouvelle population, un fonctionnement de vie différent du nôtre. Je pense qu'il est essentiel d'avoir dans son expérience, une approche de la solidarité.

Moi c'est Camille Quillacq, j'ai 15 ans. Ce projet est une expérience unique qui permet de découvrir une nouvelle langue, une nouvelle culture et le mode de vie Mongol en aidant des personnes qui en ont besoin. J'adore également voyager et explorer un nouveau pays jusqu'alors inconnu. Je pense que ce projet est important pour grandir et j'ai envie de me rendre utile pour les autres.

Voici le site des structures qui nous accompagnent: 

-Le centre social et culturel de Monein,

- l'association Sentiers d'action Europe