BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

"A mon corps dérangeant"

Un hymne à l'amour et au corps "différent"

À propos du projet

Le financement sur Ulule s’est achevé le 14/04,

permettant de réaliser les tirages + montages + cadres.

Le projet est donc financé en bonne part.

Merci beaucoup aux nombreuses personnes ayant cru en mon travail en lui donner sa chance,

soit en contribuant financièrement, soit en faisant connaitre le projet autour d’elles.

Pour moi bien sûr, mais aussi pour les personnes photographiées

qui m’ont tant donné en se dévoilant pour ce travail photographique.

L’exposition « A mon corps dérangeant »

sera présentée au festival "Ma sexualité n'est pas un handicap",

organisé par le CRéDAVIS et le CRIPS Ile de France les 25 et 26 avril au Buc (78530) http://www.masexualitenestpasunhandicap.fr/index.php/en/

Pour suivre l’expo à l’avenir :

https://www.facebook.com/events/126725997519489/

Merci encore et à bientôt

-----------------------------------------------

Donner vie à une exposition photo de 30 tirages sur la vie affective et sexuelle des personnes handicapées, et ce grâce à votre soutien, c'est le but de ce financement participatif.

En effet, à ce jour, je suis sollicité pour participer au festival « Ma sexualité n'est pas un handicap », première édition d’un événement sur la prise en compte de la dimension sexuelle dans le monde du handicap (http://www.masexualitenestpasunhandicap.fr/index.php/en/). Il se déroulera les 25 avril 2014 de 14h à 19h, et 26 avril de 10h à 18h au Buc (78530) près de Versailles.

Mais, financer une exposition revient cher... Avec votre soutien, et selon les fonds récoltés, je souhaite pouvoir exposer au moins 30 tirages, assurer leur transport dans les meilleures conditions, et faire vivre une exposition qui pourra être itinérante par la suite.

Bien sûr, l’expo financée, je la ferai vivre en me tournant vers d’autres festivals, galeries, événements… Nombreuses seront les autres opportunités d’exposer ce travail.

Thématique

À chacun le droit de sentir, de s'émouvoir, d'aimer, croit‑on. Autant de droits fondamentaux auxquels l’individu n’a pourtant pas forcément accès.

Comme si chacun pouvait avoir accès à tout, comme s’il suffisait de vouloir.

Ce travail se veut un hymne au corps que l’on évite ou que l’on cache. Au corps "différent" qui exhale comme tout autre ses émotions… pour une ode à l’amour, réalité universelle et donc forcément partagée par tous, quelles que soient son apparence, son héritage, son handicap.

Un sujet qui – s’il a été très rarement abordé en photo – ne l'a été qu'en survol et en évocation, ne montrant jamais la réalité d'une nudité "différente".

Durant 3 années d’un travail délicat parce qu’il touche à l’intime, mon approche a consisté à gagner la confiance des personnes photographiées et à ce qu’elles m’acceptent dans leur intimité, les photographiant dans des situations naturelles. Ceci bien sûr dans le respect, et jamais plus que ce qu’elles n’acceptaient de me dévoiler.

Le résultat en est une ode au corps "différent" et à l'amour, dans une ambiance qui reste douce et pudique.

<IMAGE>

<IMAGE>

A quoi va servir le financement ?

Le financement servira dans un premier temps à couvrir les frais de tirages, plastification, montage de 32 photographies, et donc donner vie à l'exposition.

Selon la générosité des soutiens, l’expo pourra éventuellement atteindre 50 tirages et son transport être assuré dans des conditions optimales.

Financement du projet par paliers

Chaque palier est autonome et ne nécessite pas d’atteindre le suivant pour être réalisé.

1er palier : 3210 €

- Financement de 30 tirages d'expo + 2 panneaux explicatifs

Ce premier objectif atteint, l’expo aura lieu. Les paliers suivants permettront la conservation des tirages de l’expo, leur stockage, et leur transport pour 2 autres lieux d’expos.

2ème palier(3210 + 790) : 4000 €

- Assurer le transport des 32 photographies dans des conditions optimales

     - confection de 5 caisses de transport en bois,

     - location d'un véhicule pour le transport Aller-Retour des caisses au festival « Ma sexualité n'est pas un handicap ».

3ème palier(4000 + 1800) : 5800 €

- Frais de stockage des 5 caisses de transport dans un garde meuble : 150€/mois, soit 1800 €/an.

4ème palier(5800 + 1100) : 6900 €

- Transport des 32 photographies pour 2 expositions supplémentaires en région : 600 €

- Retirage de photos inévitablement détériorées lors d’une expo ou durant un transport (basé sur 5 retirages) : 500 €

Votre financement sera donc réparti de la façon, suivante :

- Tirages, plastification, montage de 32 photos : 3210 €

- Caisses protectrices de transport + location véhicule : 790 €

- Frais de stockage et transport pour 2 expositions supplémentaires en région: 2450 €

- Retirages : 500 €

- Commission Ulule : 8%

Contreparties

Ce projet ne sera financé que si au moins 3210 € sont collectés avant le 14 avril 2014.

Nota : chaque contrepartie (colonne de droite) inclue la ou les précédentes. Sauf concert de Giedrė limité à 50 places.

À propos du porteur de projet

<IMAGE> © Cyril Bitton

Je m'appelle Jérôme Deya, je suis photographe. En freelance ou en collaboration avec des associations, je réalise de nombreux reportages pour la presse humaniste et sociale depuis plus de 15 ans. Je collabore notamment avec diverses associations pour lesquelles je réalise des sujets tant en France qu’à l’étranger.

Les gens qui ne sont pas comme moi m’intéressent. Mon travail se nourrit de cette différence, de cette dissemblance. Dans cette perspective, j’utilise la photo pour les rencontrer, les connaître et tenter de les faire reconnaître. Je ne suis pas un passionné de photo mais un passionné d’autrui, cet éternel étranger.

En parallèle, je contribue à divers titres de la presse grand public : les combats de coqs en France, le trafic d’essence en Afrique, etc…

Mon site Internet : www.jeromedeya.com

... et sa rubrique sur le handicap : http://www.jeromedeya.com/fr/travaux.html