Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Mississippi Ramblin'

Un film documentaire de Nicolas Finet, sur les traces de Robert Johnson, dans le sud profond

À propos du projet

Voilà, la pré-commande est terminée ... avec succès.
MERCI !!!

Unanimement célébrés pour leur évocation de la vie chaotique du bluesman Robert Johnson (1911 – 1938) dans leur bande dessinée Love in vain (éditions Glénat, 50.000 exemplaires vendus à ce jour et des traductions en dix langues), Mezzo et Dupont font le voyage du Mississippi. Là où leur personnage a vécu, joué, chanté puis disparu tragiquement, à 27 ans seulement.

Entre musique et dessin, un voyage initiatique aux sources du blues, sous le regard complice de Nicolas Finet.

Un documentaire en forme d’hommage : on a commémoré en 2018 le 80e anniversaire de la disparition de Robert Johnson.

Le 16 août 1938 à Greenwood, Mississippi, le plus grand bluesman de tous les temps, Robert Johnson, disparaissait à 27 ans dans un anonymat presque complet, probablement assassiné. Surgi quelques années auparavant sur la scène musicale locale après avoir été formé par ses mentors Son House et Willie Brown, vivotant d’expédients et d’engagements sans lendemains, il avait eu le temps néanmoins d’enregistrer au Texas, en deux sessions devenues légendaires (1936 et 1937), une trentaine de chansons.

Redécouvert et popularisé par la génération des rock stars des années 60 et 70, son héritage musical allait connaître une faveur exceptionnelle (la réédition complète de ses œuvres en 1990 s’est vendue à plus d’un million d’exemplaires) et lui assurer une postérité durable. D’innombrables artistes – cinéastes, musiciens, dessinateurs, plasticiens, romanciers, scénaristes, etc. – ont depuis lors été inspirés par l’histoire hors normes de Johnson et lui ont rendu l’hommage que méritait son talent. Sans oublier sa part de légende : d’autres musiciens fameux après lui (Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain, Amy Winehouse…) sont comme lui morts prématurément à l’âge de 27 ans dans des circonstances tragiques, entretenant confusément l’idée d’une malédiction tenace.

En 2014, les auteurs de bande dessinée Mezzo et Dupont ont raconté ce que l’on sait de l’histoire de Johnson dans un roman graphique, Love in vain, lui aussi récompensé par un large succès public et porté par une carrière exceptionnelle. À l’automne 2017, ils ont accepté de parcourir quelques-uns des lieux clés de l’odyssée de Robert Johnson, au cœur du delta du Mississippi, sous le regard complice de Nicolas Finet. C’est la chronique de leur aventure américaine, ponctuée de rencontres musicales avec d’authentiques bluesmen du Deep South (R.L. Boyce, Watermelon Slim, Ben Payton, Lucious Spiller…), que tient Mississippi Ramblin’.

Un voyage initiatique aux sources d’une musique éternelle.

 

---

L’hommage enthousiaste de deux spécialistes du blues internationalement reconnus : William Ferris et Lawrence Cohn

 

« I just finished watching your beautiful film Mississippi Ramblin’ and love it.  The film delivers a powerful message on multiple levels.  It presents the rich history of Mississippi Delta Blues and the role of Robert Johnson in that history.  It also shows the fascinating relationship of contemporary blues artists to the Delta blues tradition. »

- William Ferris

Spécialiste internationalement reconnu des cultures du sud des Etats-Unis, William Ferris est professeur et directeur émérite senior associé du Center for Study of the Americain South à l’Université de Caroline du nord de Chapell Hill. Il est l’auteur de nombreux films et ouvrages de référence sur le blues, dont le remarquable Les Voix du Mississippi (éditions Papa Guédé, 2013).

 

« Bravo… Bon travail ! The documentary is excellent ! »

- Larry Cohn

Lawrence Cohn est le producteur de l’album Robert Johnson: The Complete Recordings, sorti chez Columbia Records en 1990 et couronné par un Grammy Award l’année suivante. Il est également l’auteur de l’ouvrage de référence Nothing But the Blues: The Music and the Musicians.

À quoi va servir le financement ?

Mississippi Ramblin' est destiné à une diffusion en télévision, et dans le cadre d'événements et de festivals. 

Le documentaire sera ainsi fin janvier prochain à l’affiche de la 9e édition du Clarksdale Film Festival, dans le Mississippi, sur les lieux même où a été tourné une partie du film. 

Le film fait l’objet d’une édition limitée au format DVD, diffusée exclusivement sous la forme de préventes sur Ulule. Cette campagne de prévente représente donc une occasion unique de s’immerger dans l’aventure de Mississippi Ramblin’, à mi-chemin de la musique et du dessin. Spread the word!

Les fonds récoltés dans le cadre de cette prévente permettront de finaliser (authoring, maquette) et de produire le DVD, et de soutenir la diffusion et la distribution internationale du film.

À propos du porteur de projet

Un film documentaire de Nicolas Finet, réalisé avec le précieux concours de Pascal « Mezzo » Mesenburg, Jean-Michel Dupont, Pierre-Emmanuel Delétrée (prises de vues), Laurent Cappoen (son), Stanley Duplan (montage), Valentine Hébert & Olivier Martin (habillage), Boris Mauny (mixage), Julien Bisshop (étalonnage) et Jennifer Meunier (sous-titres)

Une co-production N2 The Emerging Side / Glénat / Grand Braquet / Nicolas Finet / Yves Bougon.

---

Nicolas Finet – Auteur, éditeur, journaliste, traducteur, commissaire d’expositions et conférencier, Nicolas Finet, né en 1959, entretient un étroit compagnonnage avec le monde de la bande dessinée depuis plus de trois décennies. Il a signé, co-signé, dirigé et préfacé une vingtaine d’ouvrages divers (monographies d’artistes, guides de voyage, dictionnaire, encyclopédie, chroniques, scénarios, etc.) pour la plupart consacrés à la bande dessinée et/ou aux cultures asiatiques dont il est spécialiste. Voyageur au long cours (plus d’une soixantaine de pays parcourus depuis le début des années 80), il a également sillonné en tous sens le monde nord-américain. Il tient la chronique de ses activités, de ses découvertes et de ses enthousiasmes sur son blog .

Mississippi Ramblin’ est son troisième documentaire.

Pour en savoir plus à son sujet, c'est ici 

Photos : © Pierre-Emmanuel Delétrée
Artwork du DVD : ad

FAQ