BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Offrons un TOIT pour nos jeunes

Centre d'hébergement Multiservice de Mirabel (CHMM)

À propos du projet

 Contribuer à la campagne du Centre d'hébergement Multiservice de Mirabel, ce n'est pas rien!

 ***

Vous  offrez concrètement une seconde chance à des jeunes de 16 à 25 ans qui, malgré les embûches, souhaitent s'en sortir.  L'argent recueilli servira à offrir des repas, un toit, des vêtements, du soutien ainsi qu'un service d'intégration sociale. 

Photo prise par Vicky Brunoro-Laporte 

 

L'itinérance en banlieue, ça existe !

On pense souvent que les gens en situation d'itinérance ne vivent que dans les grands centres. Et pourtant, la réalité est tout autre. 

« L’itinérance chez les jeunes renvoie à la situation et à l’expérience que connaissent des jeunes âgés de 13 à 24 ans qui vivent indépendamment de leurs parents et/ou gardiens et qui n’ont pas les moyens ni la capacité d’acquérir une résidence stable, sécuritaire et permanente. » Définition de l‘Observatoire canadien sur l’itinérance (The Homeless Hub)

         Gabriel Tremblay, travailleur de rue de Mirabel - Extrait de la vidéo produite par Isabelle L. Bédard dans le cadre de la Nuit des sans-abri à Mirabel 2017

 

Plusieurs jeunes, âgés de moins de 25 ans, se retrouvent sans domicile fixe pour diverses raisons (problématiques en santé mentale, situation familiale difficile, coup dur, toxicomanie, etc.). 

Se déplaçant de chez un ami à un autre, occupant un coin oublié d'un bâtiment agricole, établissant un camp de fortune dans un boisé de la région ou encore en « squattant » les lieux publics, les jeunes en situation d'itinérance vivent constamment dans l'instabilité. 

N'importe qui peut se trouver en situation d'itinérance. On ne naît pas itinérant. L'itinérance n'est souvent pas un choix, mais plutôt la résultante d'un enchaînement de circonstances !

Le but de cette campagne est d'établir un pont entre la communauté et les gens qui vivent une situation d'itinérance afin de démontrer que cette réalité est bien existante dans notre milieu. 

«J'ai la chance de côtoyer ces gens-là qui ont une force intérieure incroyable, qui ont une capacité à continuer, jour après jour, dans une situation qui est inhumaine. De survivre, d'avoir la débrouillardise de continuer d'avancer et de quand même garder le sourire ». Gabriel Lemay, travailleur de rue de Mirabel (TRAM)

                                                                                                                          Photo prise par Vicky Brunoro-Laporte 

 

Dans un projet concerté, le CJE Mirabel, la Table de concertation communautaire de Mirabel (TCCM) et le Centre d'hébergement Multiservice de Mirabel (CHMM) s’unissent pour offrir à la MRC de Mirabel une bâtisse qui répondra  aux besoins de sa communauté.

Ce projet innovant accueillant à la fois un centre d’hébergement, le Travail de rue de Mirabel (TRAM), un Carrefour jeunesse-emploi, ainsi qu’une cuisine professionnelle pour la transformation alimentaire est une première dans le milieu. 

De plus, il est le seul centre d'hébergement adapté pour les personnes à mobilité réduite, et ce, à travers toute la région des Laurentides, Laval et Lanaudière.

C’est pourquoi nous sollicitons l’appui de la communauté pour assurer la viabilité du projet et permettre un accompagnement efficace et global aux jeunes en difficulté.  

L’ouverture du nouveau site est prévue pour décembre 2018. 

 

  • Offrir un service 24 heures sur 24,  7 jours sur 7;
  • Assurer l'hébergement de façon sécuritaire dans un lieu sain afin d'aider les jeunes à se  sortir de la rue ou d'une situation de précarité;
  • Accompagner et référer les jeunes pour leur remise en action par les services offerts en  employabilité, au niveau scolaire, en intégration socioprofessionnelle et autonomie  personnelle déjà existants dans la région avec le CJE Mirabel;
  • Aider et accompagner les jeunes en logement afin que ceux-ci puissent avoir une  meilleure qualité de vie. 

             

Photo prise par Vicky Brunoro-Laporte

A quoi va servir le financement ?

 

Participez à notre campagne de financement et courez la chance de gagner une Audi A4 d'une valeur de 50 000 $ ou la valeur en argent. Seulement 2500 billets seront vendus lors de cette campagne. 

Alors, n'attendez plus pour acheter vos billets, le tirage aura lieu le 7 septembre 2018 lors d'une conférence de presse organisée au concessionnaire Audi Lauzon de Blainville. 

Les profits amassés lors de cette campagne seront versés entièrement au Centre d'hébergement Multiservice de Mirabel. 

Un MERCI particulier à notre fier partenaire Audi Lauzon de Blainville ainsi que madame Lagrange de Sicola de rendre possible ce tirage!  

À propos du porteur de projet

Le Centre d'hébergement Multiservice de Mirabel (CHMM) est un organisme à but non lucratif 
venant en aide aux jeunes de 16 à 25 ans sans domicile fixe

Photo prise par Vicky Brunoro-Laporte 

MISSION: Aider à soulager la pauvreté en établissant et en exploitant un service d'hébergement temporaire pour les jeunes adultes vivant une situation d'itinérance ou étant sans domicile fixe dans la région de Mirabel et des Basses-Laurentides. 

De plus, elle voit à fournir aux personnes démunies ou sans domicile fixe les éléments 
essentiels à la  vie
, y compris  la nourriture, les vêtements et les services d'hygiène personnelle. 

Le but étant d'offrir à ces personnes des services professionnels d'accompagnement, de soutien, 
d'écoute et de référence pour les encadrer et faciliter leur  intégration sociale, et ce, en  partenariat avec les organismes du milieu.

Nous recevons des demandes de parents à chaque semaine demandant de l'aide avec les jeunes vivants des difficultés et la complexité à recevoir des services actuellement.

Photo prise par Vicky Brunoro-Laporte 

Voici quelques éléments essentiels à soulever pour bien saisir l’ampleur du phénomène de la pauvreté et de l’itinérance à Mirabel :

  • Augmentation significative d’une clientèle nécessitant des soins spécialisés (absence de services, attentes interminables, découragement du jeune, épuisement pour le parent, etc.);
  • L’augmentation du coût du panier d’épicerie, du coût de la vie en général;
  • Les emplois précaires pour les jeunes ou familles monoparentales;
  • L’accès aux logements de plus en plus difficile (logements sociaux de moins en moins abordables, exclusion du jeune en raison de son expérience de crédit inexistante ou négative);
  • Le délai de réponses des financements ainsi que le manque de fonds offert aux organismes communautaires;
  • Le manque de sensibilisation et d'information de la population sur la cause;
  • La pression sociale chez les jeunes (organisation, vie adulte, réussite, etc.);
  • Manque de ressources (Les besoins sont si grands et les ressources financières si limitées.

L’État providence n’existe plus, c’est pourquoi nous croyons que la réalisation de ce projet d’aide humanitaire doit être COLLECTIF, c’est-à-dire  nécessitant la participation de tous les paliers tels que : la Ville, le gouvernement provincial et le gouvernement fédéral, les entreprises privées, les organismes communautaires et les individus.

Lien important :

Événement Facebook du tirage
Page Facebook du centre d'hébergement


 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet