BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La mobilité pour tous

Un minibus pour l'association Les Potagers du Garon (Grigny 69)

À propos du projet

Les Potagers du Garon, Atelier Chantier d’Insertion implanté au sud de Lyon sur la commune de Grigny, œuvrent pour l’insertion par l’activité économique de personnes éloignées de l’emploi à travers une activité de maraîchage biologique. Affiliés au Réseau Cocagne, Les Potagers du Garon cultivent et produisent des légumes de saison cultivés sous tunnels et en plein champ dans le respect de l'environnement et du cahier des charges de l'Agriculture Biologique sous la direction de deux maraîchers professionnels. Les salariés en insertion sont accompagnés pour réaliser toutes les étapes de la production : semis, plantation, entretien des cultures, récolte et conditionnement en panier.

https://potagers-du-garon.net/

La pérennité de notre association et la poursuite de notre mission d’insertion passent par l’accroissement de la part de nos ressources propres et donc par une stratégie de développement. Les Potagers du Garon ont mis de nouvelles parcelles en culture. Ces parcelles sont situées à 6 km du site d'où la nécessité d'investir dans un véhicule 9 places pour transporter les salariés en insertion, les outils et pour livrer les paniers.

A quoi va servir le financement ?

Le financement obtenu sera utilisé pour l'achat d'un véhicule 9 places qui servira à transporter nos salariés et nos différents outils. Les légumes récoltés sont commercialisés sous forme de paniers hebdomadaires à nos adhérents sur différents points de dépôt dans les communes voisines. Ce véhicule servira également pour la livraison des paniers. 

À propos du porteur de projet

a)      L’historique des Potagers du Garon

Les Potagers du Garon ont été créés en 1995 sous le statut « Association loi 1901 » par un petit groupe d'habitants des communes de Grigny et Givors désireux de développer une structure d’insertion ouverte sur la population locale en lien avec le réseau cocagne « Ensemble cultivons la solidarité ». La structure est implantée sur Grigny, commune au sud de Lyon dans le Rhône (69).   Le fort besoin en insertion sur le bassin Givors Grigny et l’envie d’aider ont fait émerger les Potagers du Garon sur une parcelle de terrain mise à disposition par la ville et une entreprise du secteur de Grigny. L’objet social de la structure est de :

  • Développer des actions d’insertion par l’économie centrées sur l’agriculture et l’environnement à l’aide du maraîchage biologique et participer ainsi au développement socio-économique du bassin Rhône sud.
  • Tisser des liens de solidarité et de convivialité entre les habitants, les personnes en insertion et les adhérents de l’association.
  • Développer des actions éducatives auprès des enfants des écoles en tenant compte de la préservation de l’environnement.

b)     Le projet social des Potagers du Garon

Structure d’insertion par l'activité économique (SIAE), Les Potagers du Garon sont conventionnés par la DIRECCTE en tant qu’« Atelier Chantier d'Insertion » (ACI). L’association dispose aujourd’hui d'une capacité de 18 places pour le poste de salarié polyvalent. Au niveau des structures de l'insertion par l'activité économique, l'ACI constitue la première étape dans le cadre du parcours d'insertion socioprofessionnelle de la personne. A ce titre, les publics les plus éloignés de l'emploi (cumulant plusieurs freins d'accès à l'emploi) sont prioritaires à l'embauche.   

La mission de l'équipe est :

  • D’assurer l'accueil, l'embauche et la mise au travail des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles.
  • D’organiser le suivi, l'accompagnement, l'encadrement technique et la formation de leurs salariés en vue de faciliter leur insertion socioprofessionnelle. 

L’action menée par la structure est avant tout l’insertion socio professionnelle des demandeurs d’emploi. Les potagers du Garon embauchent en contrats à durée déterminée d’insertion (CDDI) des publics éligibles à l’Insertion par l’Activité Economique identifiés par un agrément d’une validité de 24 mois, délivré par Pôle Emploi. Le temps de travail hebdomadaire est de 24 heures par salarié.

c)      L’organigramme 

Porte-parole du réseau d'adhérents des Potagers du Garon, le CA compte 14 bénévoles. Les administrateurs assistés par la direction définissent dans le cadre de différentes instances (CA, Bureau, Commissions) les orientations stratégiques et les objectifs généraux du projet associatif. Ces orientations serviront de fil conducteur à la mise en œuvre des réalisations et des actions par les professionnels. Une quinzaine de bénévoles supplémentaires œuvrent sur d’autres volets en lien avec le projet social de l’association. Auprès des salariés en insertion, l’équipe de professionnels se répartit les fonctions comme suit :

  • Une directrice : responsable hiérarchique, elle a en charge la gestion des ressources humaines, la gestion financière, les actions de développement, la gestion de la vie associative.
  • Deux encadrants techniques en maraîchage biologique en charge de la production, de l'encadrement et de la formation des ouvriers agricoles
  • Une secrétaire comptable
  • Une accompagnatrice socio professionnelle qui assure pour les salariés en insertion, tout au long du parcours, un accompagnement personnalisé vers l'emploi, en lien avec le référent prescripteur. 
  • Une chargée relation adhérents qui est l’interlocuteur référent auprès des adhérents 

d)     L’activité économique 

Affilié au Réseau Cocagne, Les Potagers du Garon cultivent et produisent des légumes de saison cultivés sous tunnels et en plein champ dans le respect de l'environnement et du cahier des charges de l'Agriculture Biologique sous la direction de deux maraîchers professionnels. L'association utilise donc le maraîchage biologique comme activité économique support afin d’assurer sa mission d’insertion par le travail.

La structure dispose d’une surface cultivable sur la commune de Grigny et un site secondaire sur la commune de Millery. Elle existe grâce à son réseau d’adhérents qui constitue le socle de base de l'association autour des valeurs d'insertion par l'activité économique et d'économie sociale et solidaire.

Avec un plan de cultures de 60 espèces de légumes et de plus de 100 variétés différentes, les salariés interviennent sur toutes les étapes de la production :  semis, entretien des sols, récolte, conditionnement et distribution des paniers pour les adhérents.

 La commercialisation des légumes est effectuée via un abonnement sous forme de paniers hebdomadaires à plus de 200 familles adhérentes desservies sur le site de production de Grigny ou sur 9 lieux de dépôts. 

e)       L’accompagnement des salariés en insertion au sein de la structure

La mission des Potagers du Garon n’est pas de former spécifiquement au maraîchage. Le maraîchage biologique est ici utilisé en tant que support pédagogique et de remobilisation pour des personnes éloignées de l’emploi.

Pendant leur contrat, les salariés en insertion acquièrent ou révèlent des compétences, transférables à d’autres domaines d’activité, qu’il s’agit de repérer afin de les valoriser et faciliter l’orientation de la personne. Les problèmes personnels représentent un des premiers freins à l’emploi. Parvenir à les identifier chez les personnes accueillies par les Potagers du Garon et évaluer régulièrement leur niveau de résolution permet une meilleure prise en compte de cette dimension sociale dans le travail.

Les difficultés rencontrées par les candidats/ salariés sont de natures diverses et bien souvent cumulées, les situations sont complexes et nécessitent un accompagnement renforcé afin de sécuriser le parcours du retour à l’emploi durable. Il est proposé dans le cadre du contrat d’insertion aux Potagers du Garon, un accompagnement socio-professionnel dont les principaux axes sont :

1) La redynamisation par la mise en situation de travail, l’accompagnement renforcé et la formation professionnelle

2) La résolution des problématiques d’insertion sociale et professionnelle par un encadrement technique et un accompagnement renforcé visant notamment :

  •        La création de lien social,
  •        L’acquisition de savoir-être et savoir-faire adaptés au milieu professionnel
  •        Le travail sur l’estime de soi, la connaissance des droits et devoirs
  •        L’accès au logement, à la santé, à la mobilité, à la maîtrise de la langue française

3) L’élaboration d’un projet professionnel via :

  •        Un accompagnement socioprofessionnel individuel et collectif
  •        Les formations internes/ externes : remise à niveau et connaissances de bases
  •        Des stages dans le cadre de PMSMP qui permettent au salarié de découvrir différents métiers afin               de choisir un projet cohérent avec le marché de l’emploi local et réalisable par rapport à ses capacités
  •        Les formations pour l’apprentissage d’in métier
  •        Le développement de compétences techniques transférables

Pour toutes autres questions ou informations complémentaires : N'hésitez pas à aller faire un tour sur notre site internet ou notre page Facebook