BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Les Ruchers de Bercé

Soutenez la création d'un miel de la forêt de Bercé

À propos du projet

Soutenez-nous à produire un miel de la forêt de Bercé !

Nous avons besoin de vous pour installer 40 ruches et investir dans le matériel nécessaire à l'extraction et au conditionnement de cette ressource si particulière...

Pour que vous puissiez bientôt inviter la forêt à la table de votre petit déjeuner et du goûter !

QUI SOMMES NOUS ?

Nous sommes Karl, Anthony, Arnaud, Jean-Charles, Yvan, Brice, Joël, Romain et Mathilde nous faisons partie de l’équipe locale de l’Office national des forêts. Chaque jour, nous travaillons pour la forêt domaniale de Bercé. Nos missions sont diverses : produire du bois haut de gamme et gérer durablement le massif forestier, préserver les richesses naturelles de la forêt (faune et flore) et co-construire et coordonner un accueil du public en forêt domaniale de qualité afin que le plus grand nombre puisse profiter de cet espace d'exception.

Mais nous ne sommes rien sans l’ensemble des acteurs locaux : élus, associations, exploitants forestiers, chasseurs, usagers, qui participent chaque jour à la vie de la forêt.

Et puis un jour en réunion de travail, dans le cadre de la démarche territoriale Bercé Forêt d'Exception, une idée. Et si nous installions des ruches en forêt pour produire le miel de la forêt de Bercé ? C’est alors au tour de Johann, apiculteur, et au Groupement de défense sanitaire apicole du Département de la Sarthe (GDSA 72) représenté par Fidel, le président, de venir nous épauler pour construire un tel projet.

Johann habite depuis des années à quelques mètres de la forêt, sur la commune de Marigné-Laillé. Apiculteur professionnel pendant 16 ans, il produisait fièrement son miel sous le nom des Ruchers de Bercé. Et puis … la vie … il cesse son activité pour des raisons personnelles et les Ruchers de Bercé disparaissent des étals du marché.

Fidel, quant à lui, prend la présidence de l’association GDSA 72 en janvier 2017. Apiculteur amateur, il préside maintenant un important réseau de passionnés sur l’ensemble du Département. A l’annonce de notre projet, Fidel a répondu immédiatement présent et c’est tout un réseau local de solidarité qui se met en place depuis pour construire les Ruchers de Bercé de demain.

 

LA FORET DE BERCE, FORET D'EXCEPTION®

Le 18 mars dernier, la forêt domaniale de Bercé a été labellisée Forêt d’Exception® et cela pour 5 ans ! C’est un label qui salue les ambitions et les idées de tout un territoire et ce pour trois objectifs :

  • Valoriser un massif grâce à une offre d’accueil ambitieuse et coordonnée,
  • Préserver un patrimoine naturel et culturel très riche,
  • Garantir une sylviculture haute couture et durable. En effet, les chênes de Bercé sont reconnus mondialement pour la très haute qualité de ses bois, notamment chez les tonneliers !

Bercé Forêt d’Exception® est un projet de concertation et un projet de territoire avant tout. Il réunit plus d’une cinquantaine d’acteurs locaux (association, collectivités, institutions, acteurs du tourisme, etc.) autour de réflexions très vastes sur la forêt de Bercé. Dans ce cadre de cette démarche terrirotiale innovante, toutes les personnes engagées dans cette aventure ont décidé de porter ensemble un projet de développement local par l'intermédiaire d'un fiancement participatif, invitant ainsi la population à y participer également.

Et c’est « Le Rucher de Bercé » qui a remporté l’unanimité !

 

 

NOTRE PROJET 

Fort de son expérience en tant qu’apiculteur professionnel et vivement soutenu par le GDSA72, Johann souhaite relancer son activité en installant 40 ruches en forêt.

L’objectif : produire un miel issu de la végétation de la forêt de Bercé.

Côté ONF, toute l’équipe locale se mobilise pour intégrer ce projet à la gestion courante : Anthony, agent territorial et membre du réseau entomologie (étude des insectes), Karl, agent territorial, Brice, le conducteur de travaux … Tout est prêt pour que ce beau projet intègre parfaitement la forêt domaniale de Bercé.

En ce début de printemps, Johann (apiculteur), Karl et Anthony (deux agents forestiers) ont fait les repérages sur le terrain pour déterminer les sites les plus propices à l’installation de ruches : roncier, chênaie, châtaigneraie, ou encore landes à callune, à bruyère ou à erica, … 4 sites sortent du lot et semblent parfaitement adaptés à recevoir des ruches sur toute la saison.

Pour en être certain, Johann va installer plusieurs ruches par site, ce qui permettra d’estimer la quantité et la qualité du miel à produire ! Ce test sur l’année 2017, avec une vingtaine de ruches, permettra de répartir au mieux les 40 ruches pour optimiser la production et produire le miel de haute qualité attendu de la forêt de Bercé !!

Deux types de sites sont ciblés, ils correspondent aux principaux peuplements de la forêt de Bercé : les peuplements de chênes, majoritairement représentés et les peuplements de pins.

  • Dans les chênes, les ruches seront installées dans les parcelles en régénération. Ces vastes espaces d’environ 20 hectares ouverts offrent une végétation herbacée et une exposition propice pour le rucher. La proximité immédiate des grandes chênaies permettra peut-être la production de miellat de chênes les bonnes années.
  • Dans les pins, les ruches seront installées dans les landes à bruyères/callunes ou erica. Sous les pins, poussent également des châtaigniers dont le miel est réputé …

La petite échelle des installations et la proximité de l’apiculteur (à moins de 10 km des ruches) va permettre la mise en œuvre d’une politique de traçabilité. Pour chaque pot, Johann pourra préciser le site d’où vient le miel. Une bonne excuse pour goûter le miel de chaque site …

 

 

 

A quoi va servir le financement ?

Le financement participatif permettra à Johann, notre apiculteur :

  • d’installer des ruches en forêt,
  • d’acheter les essaims nécessaires à l'exploitation apicole,
  • et d'investir dans le matériel d’extraction nécessaire, permettant ainsi aux futurs pots «Les Ruchers de Bercé » de retrouver nos tables !

Johann possède encore du matériel qu’il va utiliser. Il a également restauré certaines de ses anciennes ruches pour le projet. Le GDSA vient également en renfort … C'est un élan de solidarité qui est né de ce projet. Claude Legeay, ami apicole de Johann et membre du GDSA, va mettre aussi du matériel à disposition de Johann et ainsi contribuer à la création de la nouvelle exploitation "Les Ruchers de Bercé" de Johann.

Vos dons vont servir à l'acquisition du matériel suivant :

  • 300 cadres de hausses : 290 €
  • 10 essaims : 1 000 €
  • 80 kg de cire : 1100 €
  • Extracteur électrique d’occasion : 600 €
  • Naturateur inox, tamis et toile : 200 €
  • Autres fournitures (panneaux de signalétique, pièges à frelons, bac à désoperculer, sirop en cas de coup dur, emballages, pallissades pour protéger du grand gibier, contreparties) : 700 €

       +Commission Ulule : 8%

       Soit un coût total de 4 200 € 

Nous comptons sur vous pour atteindre cet objectif !  S’il est dépassé, Johann augmentera le nombre de ruches, les installations sur site seront confortées, voire il pourra investir dans du matériel plus sophistiqué.

 

À propos du porteur de projet

A propos de l'apiculteur

Pour Johann, l'apiculture est avant tout une histoire de passion, transmise dès ses 12 ans par son père, qui adorait et dorlotait ses ruches. Durant des années, miel et forêt rythme ainsi le temps libre et les loisirs de Johann. A la disparition de son père en 1993, Johann décide de reprendre les ruches familiales et d'en assumer la gestion, tout en continuant en parallèle sa vie professionnelle. Mais sa passion pour l'apiculture prenant de plus en plus de place, Johann décide alors de se professionaliser et d'en faire son coeur de métier. Il se forme dans l'Indre dans une exploitation apicole spécialisée dans la gelée royale et en conclu rapidement qu'il veut créer sa propre exploitation. Ce qu'il fit en 1996. "Les Ruchers de Bercé" était né et cela pour près de 14 années d'activité.

Démarrant son travail en tant que grossiste, il modifia très vite ses objetcifs afin d'avoir une exploitation à taille humaine, plus en lien avec son quotidien, son territoire et les valeurs qui souhaitait défendre à travers son entreprise. Johann se concentra sur la vente directe et mis la priorité sur une consommation en circuit court, locale. C'est ainsi que "Les Ruchers de Bercé" ont fait le bonheur de nombreux marchés en sud-Sarthe durant des années. Il a ainsi très vite délaissé la production de miels de culture pour des miels de cru, en multipliant les transhumances et en mettant la priorité sur la qualité de sa production.

Pour des raisons personnelles, et alors que son entreprise rencontrait un réel succès, Johann est contraint de fermer "Les Ruchers de Bercé" et ce, à contre-coeur. Il garde alors bon espoir que l'apiculture et lui, c'est une histoire qui ne se terminera jamais mais qui nécessairement, passe par une interruption temporaire. En 2012, l'entreprise de Johann "Les Ruchers de Bercé" ferme.

Quelques temps après, Claude Legeay, alors ami de Johann, lui confie quelques essaims et un peu de matériel afin d'entretenir la passion de son copain apicole, manière de le soutenir dans cette interruption involontaire. Claude lui redonne alors au fil des mois l'espoir qu'il pourra prochainement se dévouer pour une seconde fois à la production de miel. Et c'est en 2015 que Johann décide à nouveau de se consacrer coeur, corps et âme aux abeilles, et de mettre en place plus en lien avec les richesses naturels qui l'entourent.

C'est dans dans ce contexte que l'ONF rencontre et sélectionne alors Johann pour son histoire, sa force de volonté et son enthousiasme. L'apiculteur semblait parfaitement coller au projet porté et défendu par les acteurs du territoire engagés dans Bercé Forêt d'Exception.

Le projet séduit Johann. Il est ravi. Voir renaitre "Les Ruchers de Bercé" devenait réalité. Et il allait pouvoir allier la forêt de Bercé, et tous ses souvenirs d'enfance passés en forêt, avec sa passion pour le miel et les abeilles...

 

Le mot du GDSA 72

« Le Groupement de Défense Sanitaire Apicole de la Sarthe (GDSA 72) se félicite d’apporter son support technique, zootechnique et sanitaire à ce projet, porté par l’ONF et ses techniciens locaux. Merci à tous ceux qui voudront bien y participer généreusement car ils permettront aussi l’installation durable de l’Abeille Noire locale dans cette « Forêt d’Exception® ». Encore merci. »

 

A propos de l'Office national des forêts

L’ONF en Pays de la Loire gère 40 000 hectares, soit 10% de la surface forestière, elle-même couvrant 10% du territoire. Ce patrimoine est majoritairement composé de forêts domaniales pour lesquelles on distingue : des massifs principalement dédiés à la production et des massifs à objectif de protection sur le littoral vendéen. La forêt domaniale de Bercé, fait partie des massifs à fort enjeu de production, pour le chêne de haute qualité notamment.

L’ONF met en œuvre une gestion durable reposant sur les trois piliers du développement durable :

  • L'économie,
  • L'environnement,
  • Le social.

Bercé fait l’objet d’une gestion particulièrement exemplaire reconnue par l’attribution du label forêt d’Exception® depuis le 18 mars 2017. C’est dans ce contexte, que l’ONF et ses partenaires cherchent à replacer la forêt au cœur du quotidien des habitants locaux notamment en participant à l’activité économique et en proposant des produits de la vie de tous les jours issus de la forêt.

De gauche à droite : Joël Responsable ONF, Claude Apiculteur solidaire, Fidel Président GDSA 72, Johann Apiculteur  

 

Vous pouvez nous retrouver sur les réseaux sociaux : 

Facebook : https://www.facebook.com/Officenationaldesforets/

Twitter : https://twitter.com/ONF_Officiel/with_replies?lang=fr

Site internet : http://www.onf.fr/++oid++5b17/++conf++1131990331/@@display_event.html

 

FAQ

Poser une question Signaler ce projet