BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La chambre chaude

Construction d'une chambre de fermentation chauffée, pour les bouteilles et fûts de bière

À propos du projet

La collecte est un succès

Merci à tou/te/s !!!

_____________________________________________________________________________________________

Qu'est-ce que c'est que cette histoire de chambre chaude ?

Attends, je t'explique...

Alors déjà, un ptit historique pour commencer :

   La Microbrasserie Grenaille est néée en mai 2011 à Jarville-la-Malgrange (54). Si tu sais pas, une microbrasserie c'est une atelier de production de bières artisanales qui brasse à petite échelle et ne distribue souvent qu'à échelle locale. La Grenaille a commencé tout'ptite et ne compte pas devenir grande. Elle s'est construite à coup de bricolage, d'entraide et d'auto-financement depuis bientôt 4 ans :

  • Démarrage en 2011 avec des brassins de moins de 200 L, avec beaucoup de matériel amateur et d'huile de coude
  • Amélioration de la brasserie en 2013/2014 : brassins de 500 L, fermenteurs inox, laveuse de fûts DIY, nouvelle embouteilleuse et étiqueteuse

   Et là, en ce début 2015, j'ai quasiment tout le matériel nécessaire à un bon fonctionnement et à la pérennisation de l'activité (sa survie quoi !). Mais la trésorerie (les sous) de la brasserie reste fragile, et permet tout juste d'assurer le fonctionnement courant de l'activité.

Tout va bien alors ?

ouais enfin...presque

   J'dis que la brasserie est bien équipée et tout et tout, mais ça reste de l'équipement très basique, et l'aménagement fait que le boulot est encore assez galère. Le plus relou ? Porter les caisses de bouteilles et les fûts. C'est que c'est lourd tout ça !

Du coup, pour faciliter la tâche, j'envisage quelques travaux...

La construction d'une chambre chaude

   Le truc, vois-tu, c'est que la bière, quand on la fait par une méthode artisanale comme ici (non filtrée, non pasteurisée et refermentée en bouteille), a besoin, une fois conditionnée en bouteilles ou fûts, de rester dans un endroit à plus de 20°C. Si il fait trop froid, les levures ne peuvent pas assurer la deuxième fermentation et la bière est plate, sans bulles, un peu triste quoi.

   Et dans ma chambre de fermentation actuelle, où squattent déjà les cuves de fermentation, durant la période froide (qui dure 8 mois de l'année en Lorraine !), il faut que j'empile mes caisses de bouteilles et mes fûts jusqu'au plafond, et encore ça rentre à peine. Galère jte dis, tu vois sur la photo au-dessus.

   Avec l'augmentation progressive des volumes produits, il est devenu nécessaire d'aménager une "chambre chaude" au fond de la brasserie : je parle d'une pièce de 8m2 isolée et chauffée pour la refermentation des bouteilles et fûts de bière. (jme répète au cas où y'en aurait qui suivent pas au fond)

    Le projet est prévu :

  • en auto-construction (travaux effectués par mes soins)
  • dans une optique écologique : éco-matériaux (structure en bois, isolation en fibre de bois et liège)
  • avec une optimisation du chauffage (plancher chauffant économique en énergie).
  • pour être achevé avant la fin de l'été 2015

A quoi va servir le financement ?

Le financement demandé pour le projet servira à la construction de la chambre chaude de A à Z :

Dans le détail (si tu veux tout savoir) :

  • Isolant (laine de bois & liège) = 450€
  • Structure (ossature en bois) = 350€
  • Plaquage des cloisons/plafond (bois) = 220€
  • Plancher et toit (bois/OSB) = 130€
  • Porte de chambre froide (occasion) = 150€
  • Système de chauffage (plancher chauffant) = 300€
  • Porte de chambre froide (occasion) = 150€
  • Câblage électrique + lumière = 150€
  • Divers (quincaillerie, visserie, accessoires) = 100€

Tout ce matos nous amène à un total de 2000€, ce qui correspond pile-poil à l'objectif de ce projet de financement participatif (c'est pas beau ça ?)

Et si ça dépasse, le brasseur va au resto ?

   Même pas ! Si vos contributions éclatent l'objectif de 2000 balles, l'argent supplémentaire servira à améliorer le système de régulation de température (DIY bricolé) et l'isolation des 3 cuves de fermentation de la Grenaille.

   Et si un montant de 2500€ est atteint pour le projet, les 500€ supplémentaires serviront à financer la fabrication de gobelets réutilisables (type "Ecocup") personnalisés à l'effigie de la Grenaille. Dans ce cas, chaque contribu/teur/trice/s au projet aura droit à un gobelet en plus des contreparties annoncées.

Quelques remarques concernant les contreparties :

* La « Cuvée Ulule» sera une bière brassée par mes soins en pico-brassage (50 Litres maximum, soit 150 bouteilles de 33cl) à partir d'une recette unique et réservée exclusivement aux contributeurs Ulule du projet. Suivez les news du projet pour en savoir plus sur la recette !

* Les bouteilles de bières (et Packs Découverte) sont à venir chercher sur place à la Microbrasserie Grenaille à Jarville-La-Malgrange (c'est à côté de Nancy)

* Les places en stage "brassage amateur" à la brasserie nécessitent une réservation, et le prêt de la tireuse avec fûts aussi (mais ouais)

* La journée de stage "brassage amateur" à domicile , je la limite à 100km autour de la Brasserie, ou alors près de Strasbourg comme ça j'irai voir ma mère. Si t'es plus loin, faudra discuter.

À propos du porteur de projet

   Celui qui est en train de balancer du houblon dans la cuve, sur la photo-là, c'est moi. Julien Gunther, artisan-brasseur de la Grenaille, et aussi livreur, étiqueteur, embouteilleur, comptable, secrétaire, manutentionnaire, commercial (vite-fait hin) etc...

   C'est en formation "Agriculture Biologique" dans le Jura que j'ai découvert le brassage de bière : ça m'a tout de suite passionné et j'ai rapidement commencé à brasser en amateur dans ma cuisine en 2004. C'est tout naturellement que le projet de fabriquer de la bière artisanale en professionnel a mûri et a fini par se concrétiser à Jarville-la-Malgrange (Meurthe et Moselle) en 2011. C'est un projet individuel.

   Tout le travail à la Microbrasserie Grenaille est réalisé dans une optique écologique: matières premières locales et biologiques, produits de nettoyage biodégradable et distribution en circuit court (Dossier pour obtenir la Mention Nature&Progrès en étude).

   Dans une volonté de faire vivre l'échange de savoirs-faire (Do It Yourself), j'anime des stages de "brassage amateur" depuis quelques années pour partager ma passion de la brasserie (t'y apprends comment faire de la bière chez toi par 20 litres)

Pour en savoir plus, tu peux aller jeter un oeil sur le site/blog de la brasserie: http://www.grenaille.froù je raconte les aventures depuis 2010.

Tu peux aussi aller voir :

Merci à celles et ceux qui ont lu le projet jusqu'au bout.

Si vous voulez donner un coup de pouce, y'a plus qu'à aller voir la colonne de droite

à bientôt !