BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Mémoires de Formes

Financement pour l'oeuvre chorégraphique "Mémoires de Formes"

À propos du projet

Mémoires de Formes 

Une oeuvre chorégraphique en danse contemporaine sur le thème de la résilience.

« Le paradoxe de la condition humaine, c’est qu’on ne peut devenir soi même que sous l’influence des autres » Boris Cyrulnik

Cette création en danse contemporaine s’intéresse aux rapports et contacts humains. Elle s’articule autour de la rencontre entre plusieurs individus blessés, tourmentés, aimantés par la douleur qui les rattrape et qui les anime constamment dans leur quotidien. À des instants de leurs vies différents, elle s’interroge sur l’impact que ces rencontres produisent sur ces êtres déchirés. Et si chacun devenait facteur de résilience pour autrui?  Sous le signe de l’optimisme, cette création tente de raconter comment chaque individu, marqué par ses propres blessures, pourra contribuer au processus de résilience d’un autre et le libérer progressivement de ses souffrances.

Les danseurs, dans « Mémoires de Formes », vont être l’objet de diverses influences dans leur reconstruction. De celles-ci va émerger chez l’individu, la question de son identité multiple et l’acceptation de ses limites. Ces influences vont avoir un impact sur sa construction et faire éclore chez lui de multiples changements touchant à ses peurs, ses fantasmes, ses illusions, ses rêves, ses défis…

 De véritables intéractions authentiques et légitimes vont se créer entre eux laissant transparaître des émotions instantanées. Celles-ci pouvant être remises en cause à tout instant. Ces temps successifs et ces diverses rencontres feront l’effet d’une perpétuelle mutation de chaque identité.

Le travail chorégraphique met l’accent sur une expression et un mouvement organiques, instinctifs, une énergie explosive tout en étant également maîtrisés, pour illustrer une souffrance brute, sourde mais canalisable et exploitée. Des exercices basés sur les sensations et l’écoute de soi ont été pratiqués par les danseurs afin qu’ils puissent exprimer au mieux la chair, la sensualité, mais aussi la fragilité des corps.

Les danseurs ont en outre été invités à apporter leur vécu et expériences personnelles pour enrichir leurs personnages et se sont livrés à un véritable travail d’interprétation afin d’incarner ces personnages et leurs rencontres

« Si la souffrance contraint à la créativité, cela ne signifie pas qu’il faille être contraint à la souffrance pour devenir créatif » Boris .Cyrulnik.

Il s’agit d’une prise de conscience, d’un bilan, non d’une course à la perfection, une recherche de ce qui nous touche profondément chez autrui et nous ramène à notre propre histoire, de ce que l’on apporte à l’autre qui nous permet à un moment donné de nous dépasser.

ÉQUIPE  ARTISTIQUE

Diane TOUZIN, 30 ANS

DANSEUSE, INTERPRETE ET CHOREGRAPHE

Diane commence la danse classique à l’âge de 4 ans, puis la danse contemporaine qu’elle exerce pendant de longues années au conservatoire de Niort et Poitiers.

Après une formation professionnelle chez Anne Marie Porras à Montpellier, puis une formation au D.E au Centre d’Etudes Supérieures de Musique et de Danse à Poitiers,Elle intègre la compagnie Karine Saporta pour la création « Tam Taï » dans le cadre du festival de Suresnes et la Philharmonie à Paris.L‘année suivante c’est avec la compagnie Artonik qu’elle dansera « Color of time » pendant 4 ans  dont des tournées internationales, tels que le festival Womadelaide à Adelaïde en Australie, le festival d’Aurillac, The Waves festival à Vordingborg au Danemark, festival santiago a mil à santiago du chili, Montréal…

En Juillet 2015, elle décide de se lancer dans sa première création en tant que chorégraphe. Cette création qui s’intitule « Mémoires de Formes », est une pièce  sur le thème de la résilience dans laquelle elle dansera également.En septembre 2015 elle fonde sa propre Compagnie de danse « Cresalys » .C’est l’association Creative Show Event qui portera sa création.Elle a également enseigné dans différentes structures, tel que le centre de danse à L’Isle Adam (95), Association Dansactive à Dourdan.

Début  2018 , la Compagnie Cresalys sera accueillie au Moulin du Roc , scène Nationale de Niort (79).Actuellement, elle poursuit son travail pour sa création « Mémoires de Formes », elle sera principalement soutenu par Stéphane Anière, directeur de l’Association Creative show Event et par Laurence Rondoni qui est directrice artistique de la Compagnie Descent Danse. Elle danse toujours dans la compagnie Artonik « color of time » ainsi qu’une nouvelle création « Sangkhumtha » qui verra le jour en Mai 2018.

 Aurélie Nezri, 31 ans

Danseuse Interprète, chorégraphe et professeur de danse Jazz.

Née au Maroc, Aurélie débute la danse dès l'âge de 4ans. Elle commence par le Jazz, l'oriental et les claquettes.
À la poursuite de son rêve elle quitte le Maroc pour s'installer à paris. En 2005 elle intègre le prestigieux "Centre Des Arts Vivants", en vue de passer son diplôme d'état de professeur de danse jazz.
Par sa sensibilité, elle est amenée à se poser des questions sur son propre langage corporel. Ce qui la propulse à New York où elle y suivra des cours intensifs au "Broadway Dance Center" ou encore à "Steps on Broadway". Ces influences auront un impact déterminant dans le développement de son style personnel, ce qui l’a plonge dans le monde de la danse contemporaine. Un solo lui ai proposé pour la pièce de théâtre « les créanciers » mise en scène par frédéric fage, pour se produire au festival d’Avignon durant deux années consécutives ainsi que dans de nombreux théatres à Paris ainsi que en province.
En accord avec sa vision de l'art, elle suit une pratique très diversifiée de la danse: Durant trois ans Aurélie franchit une étape supplémentaire en intégrant la troupe du Cirque "Micheletty", et la Compagnie "Percussivement Art World", troupe Latine et danse du Monde ; s'ouvrant à d'autres styles comme le Cabaret, la salsa, le street jazz, allant jusqu’à se former au kata artistique. La même année, elle rejoint la troupe du spectacle "Deus Ex Machina" joué au Palais des Congrès, à Bercy, en Pologne et en Russie, où elle y reprend le rôle titre. Avec cette même compagnie elle enchaîne avec le spectacle "Divas" où elle assure également la partie chorégraphique. Le spectacle remporte un grand succès et se joue sur la mythique scène de Bobino, concluant ainsi une saison riche en expériences.  En 2016, elle intègre la compagnie contemporaine Cresalys fondée par Diane Touzin pour une première création Mémoires de formes jouée au théâtre de verre ainsi qu’au théâtre de Ménilmontant à Paris.

Tony THICH, 31 ans

Acteur, Artiste Yamak et Danseur 

Tony d’origine chinoise et française pratique pendant de longues années les arts martiaux. C’est avec sa rencontre en 2004 avec Chau Belle, l’un des fondateurs de la pratique Art Du Déplacement qu’il va développer et approfondir le mouvement.

Tony a étudié par la suite avec Laurent Piemontesi, Yann Hnautra, Guylain N’guba Boyeke et Williams Belle les fondateurs du groupe Yamakasi, ce qui lui a apporté une riche expérience et connaissance.

Membre de Keys Acting Studio depuis son ouverture en 2012, il approfondit son apprentissage artistique grâce aux méthodes de Sei Shiomi sur le travail d’acteur. En parallèle il intègre la compagnie de danse de Yann Lheureux en 2013 qui lui écrit un solo « flagrant délire  ».

En 2016 il intègre la Compagnie contemporaine Cresalys fondée par Diane Touzin pour une première création « Mémoires de formes ».

ÉQUIPE  TECHNIQUE

« Mémoires de Formes »  soutenue  par CSE PROD

CRÉATION MUSICALE :
SEBASTIEN PERRON- YANNICK MONNOT - Marcel KANCHE

CRÉATION LUMIÈRE
JIMMY BOURY

PHOTOGRAPHE ET CAPTATION VIDEO
FREDERIC LALYR- CEDRIC TAGNON

Liens de la Compagnie:

https://vimeo.com/244337151

https://www.facebook.com/Compagnie-Cresalys-224489734549218/

http://artsdelascene.fr/danse-theatre/6281-memoires-de-formes

https://www.facebook.com/Memoires-De-Formes-1699185060337430/

A quoi va servir le financement ?

La création que nous visualisons est le résultat d’un long parcours semé d’embuches. De concept, elle à petit à petit pris forme pour devenir une expression artistique et ambitionne, grâce à votre soutien, de devenir un véritable spectacle de danse contemporaine à partager avec le public. Nous avons déjà franchi de nombreuses étapes. Celles à venir, de recherche chorégraphique, de répétitions et de représentations, demeurent néanmoins cruciales quant au devenir de la pièce qui reste vulnérable. Avec vos dons, la compagnie sera en mesure de parachever ce processus de maturation permettant de construire, d'affiner et de cristalliser une œuvre originale en danse contemporaine sur le thème de la résilience, Mémoires de Formes.

Comme première étape de cette année 2018, la compagnie sera en résidence  au « Moulin du Roc » à Niort. La suite dépend de vous.

Selon la somme récoltée, vos dons nous permettront notamment de :

  • Finaliser l'écriture de « Mémoires de Formes » sous la forme d'une œuvre interprétée par un trio de danseurs. La compagnie a besoin d'environ 1 mois de répétitions en studio pour présenter la pièce dans son intégralité devant un public.
  • Finaliser la scénographie, la bande son, les lumières, les costumes.
  • Réaliser l'affiche du spectacle et autres supports de communication.
  • Rémunérer les artistes.
  • Financer les répétitions (location de studios, transport, hébergement).

En échange de votre aide et selon l'importance de votre soutien, vous pourrez notamment obtenir en contrepartie (voir la rubrique « Contreparties » pour plus de détails) :

  • des photos inédites et dédicacées de notre nouvelle création ;
  • une invitation pour venir assister à une étape de travail de la création « Mémoires de Formes », le 16 février 2018 dans la Galerie du Moulin du Roc à Niort (79) ;
  • un atelier de danse d’une journée, à Niort ou à Paris (les 2 auront lieu, c’est à vous de choisir celui auquel vous souhaitez participer).

L’atelier est accessible à tous dans la limite de 20 participants.

Pendant cette journée, chaque danseur proposera différents exercices dans des situations ludiques qui permettront de découvrir les fondamentaux de la création chorégraphique, notamment au niveau de la recherche des sensations et de leur expression : improvisation guidée par un imaginaire proposé par les danseurs ; jeu de scène, travail sur les émotions dans un cadre précis ; réflexion sur le thème de la résilience grâce à des temps de parole en groupe.

Cet atelier se veut avant tout comme une expérience humaine visant à permettre un véritable échange et partage entre tous. L’objectif est d’amener les participants à l’écoute de leurs propres sensations et à l’expression de celles-ci dans une démarche chorégraphique. Cet atelier contribuera également à la finalisation de l’écriture de « Mémoires de Formes » pour le trio de danseurs.

Les modalités, dates et horaires précis seront définis à une date ultérieure et en concertation avec les donateurs concernés.            

À propos du porteur de projet

Quelques mots sur la compagnie

Cresalys est une jeune compagnie créée en septembre 2015 par Diane Touzin, danseuse et chorégraphe contemporaine. Son objectif est de rassembler les énergies créatives pour présenter des projets chorégraphiques ayant pour thème commun l’exploitation des sensations et émotions brutes et leur transcendance en un mouvement artistique et esthétique.

« Mémoires de Formes » est la première création de Cresalys. Il s’agit d’une pièce en danse contemporaine ayant pour sujet la résilience, chorégraphiée par Diane Touzin et interprétée par 3 danseurs, dont la chorégraphe.

Cette œuvre originale est dans un premier temps produite par la société de production « CSE PROD ». Elle est alors soutenue par plusieurs partenaires tels que la Ménagerie de Verre (« Studiolab »), le Centre National de Danse de Pantin (« mise à disposition de studios »), le conservatoire de Trappes et la Compagnie Supercho qui ont fourni des lieux de répétition. Deux étapes de travail ont ainsi été présentées au public les 16 et 17 avril 2016 au Théâtre de Verre (Paris), puis le 13 novembre au Théâtre de Ménilmontant (Paris).

Aujourd’hui, le travail de création de « Mémoires de Formes » se poursuit et la compagnie Cresalys recherche désormais de nouveaux partenaires pour terminer ce premier projet. L’objectif de Diane et de ses danseurs Aurélie et Tony est de finaliser « Mémoires de Formes » au cours de l’année 2018 en un trio. La compagnie sera ainsi accueillie en résidence début 2018  par la scène nationale du «  Moulin du Roc » à Niort (79).

Cresalys compte désormais sur vous, amateurs ou passionnés de danse contemporaine, pour rassembler une partie des fonds nécessaires aux répétitions et représentations, mais également pour participer activement aux dernières étapes de l’écriture de « Mémoires de Formes ».

Diane Touzin, chorégraphe et interprète de « Mémoires de Formes »:

« Depuis 2016,  cette première expérience en tant que chorégraphe et interprète m’a permis de construire un socle, qui est cependant toujours en réflexion, malléable et en constante mutation puisque nous évoluons sans cesse.

Les échanges et les rapports humains sont un élément moteur et fondamental dans la réalisation de celle-ci.

A l'étape de création où les danseurs et moi-même sommes arrivés aujourd'hui, la rencontre et un travail de transmission avec un public amateur me semble incontournable pour nourrir « Mémoires de Formes » et lui donner tout son sens et sa légitimité.

C'est la raison pour laquelle la compagnie souhaite mettre en place des ateliers chorégraphiques à destination de différentes structures, ateliers auxquels nous convions nos donateurs Ulule, qui proposeront de traverser les fondamentaux de « Mémoires de Formes ». Ces ateliers seront tout niveau et contribueront, grâce aux échanges et partage avec le trio de danseurs, à la finalisation de l’écriture de la création.

Pouvoir contribuer au bien-être de tout individu par sa remise en question et sa construction au travers du mouvement reste essentiel au sein de la compagnie.

Je souhaite sensibiliser différents publics en les invitant à re découvrir, au- delà d’une certaine technique corporelle, d’un certain style de danse, la sensation, l’émotion brute qui donne au mouvement son extrême subtilité, son organicité. Cet exercice est ainsi le prélude à un travail sur l'écoute et l’acceptation de soi et des autres. »

liens différents partenaires:

-http://moulinduroc.asso.fr/ La Scène Nationale du Moulin du Roc accueille la compagnie en résidence début 2018 à Niort .

-https://www.cnd.fr/fr/ le Centre National de Danse à Pantin a soutenu la compagnie dans le cadre de la "mise à disposition de studios"
-http://www.menagerie-de-verre.org/ La Ménagerie de Verre a soutenu la Compagnie dans le cadre de prêt de "studiolab"

-https://www.yvelines.fr/fiche/ecole-municipale-de-musique-et-de-danse-de-trappes/
prêt également de studios de danse

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet