BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Mélodies françaises

1er CD de Gabriel Rigaux

À propos du projet

 Mélodies, vol 1 par Gabriel Rigaux

  

Un disque composé de mélodies originales sur des poèmes d'Aragon, Apollinaire, Artaud et Jaccottet

Le genre mélodique est davantage connu sous son équivalent allemand de "lieder" et encore plus par son cousin, l'opéra. Une mélodie est-ce un air d'opéra qui ne serait pas fait pour la scène ? Pas tout à fait. Proposons une image comme élément de réponse: une mélodie est à l'opéra ce qu'est la nouvelle au roman, le poème à l'épopée , semblable par certains aspects, très différents par d'autres.

Dans ce disque il n'y a pas une seule mélodie mais cinq cycles de trois ou quatre mélodies: cinq petites "histoires", cinq aventures élaborées d'après des poèmes d'Artaud, Aragon, Jaccottet et Apollinaire. Quatre plumes qui donnent un caractère singulier à chaque cycle, un défi et un plaisir en tant que compositeur ;  le second défi étant de trouver l'équilibre entre fidélité au texte et liberté musicale qui ne soit pas au détriment de cette dernière.  

 

     

L'équipe musicale

Le piano est plus qu'un soutien, il participe tout autant que le chanteur à l'oeuvre musicale. Chaque chanteur portera un cycle. Voici les équipes, les musiciens sans qui le disque ne pourrait se faire, sans qui le compositeur resterait lettre morte  : Benjamin Woh (haute contre), Mayuko Ishibashi (piano), Pierre Golse (flûte) Lorentz Rethi (hautbois et cor anglais), Jeanne Degos (hautbois),  Alexandrine Lerouge (soprano colorature), Orlando Bass (piano), Sébastien Lemoine (baryton-basse), Olga Listova (soprano colorature), Marie Kalinine (mezzo-soprano) Nicolas Dross (piano).  

 

    

 

Note d'intention musicale

Qui croyait que la création musicale avait fait son temps et que les oeuvres d'art appartenaient au passé ? À chaque génération la question s'est posée.  C'est l'occasion ici de réviser votre jugement. Une nouvelle génération d'artistes oeuvre dans tous les domaines et sa voix se fait entendre peu à peu. Tableau, sculpture, roman, chaque genre donne à voir pour les curieux. Ici le genre en question c'est l'art de la chanson ; celui très naturel et spontané que l'on connait depuis toujours et celui, plus savant et travaillé, de l'art lyrique que j'ai souhaité en lien avec le premier. La meilleure illustration de ce lien gardé avec la chanson s'entend peut-être avec le cycle Apollinaire. Il est assurément d'un style classique mais sa simplicité n'est pas celle du cycle Jaccottet (extrait dans le teaser n°1) proche par certains aspects de l'opéra.

  À la diversité des sources, puisqu'il y a quatre poètes pour ce disque, répond la diversité des caractères et des interpètes. Le recueillement laisse place à l'exclamation, le repos à l'excitation et un cycle portée par une voix féminine et juvénile suit un autre cycle porté par une voix grave et mûre. La musique presque apre du cycle Artaud donne un fort contraste au cycle Jaccottet qui résonne de façon plus onirique ; le cycle Aragon nous fait voyager dans un rêve, un souvenir, tandis que le cycle Apollinaire nous balade parmi les croquis de personnages grotesques ou attachants.

  L'unité du disque se fait naturellement  parce qu'il s'agit uniquement de mélodies lyriques composées d'après des poètes français au cours d'une même période et dont le thème commun est l'aventure : dans les souvenirs pour "le vaste monde" (Aragon), dans les affres de l'âme et de la voix pour le "théâtre de la cruauté" (Artaud), dans la vie intrépide et sentimentale de "aventures" (Apollinaire)  ou dans les éléments naturels pour "les eaux et les fôrets" (Jaccottet) ou dans les épisodes impromptus de "Leçon" (Jaccottet)

 

    

Pourquoi j'ai besoin de vous ?

L'enregistrement d'un CD comporte de nombreuses phases avant la publication. Ces phases représentent un investissement matériel, financier et humain très important (studio d'enregistrement sur quatre jours, travail sur le son, équipe film pour les teaser, mobilisation des musiciens, pressage disque, promotion). Il est difficile voire impossible pour le compositeur, porteur du projet, d'assurer la totalité de ces investissements. Votre participation permettra de porter à bien ce projet, de lancer un jeune compositeur vers un avenir prometteur. 

 

   Calendrier du projet :

septembre/octobre 2018 : finaliser les enregistrements studio 

Novembre-décembre 2018 : recherche d'un label pour diffusion

2019 : diffusion dans le catalogue d'un label et distribution sur plateforme en ligne. 

A quoi va servir le financement ?


 

Si le montant de la collecte est dépassé, les sommes supplémentaires seront réparties de la façon suivante :

  • Attaché presse (promotion du CD) = 1500 €

Total : 11 500 € environ

 

 - Crowfundig réalisé l'an dernier pour soutenir l'enregistrement : 3 500 €

- Financement sur les fonds propres du compositeur-producteur : 6 000 €

 

 

À propos du porteur de projet

Gabriel Rigaux découvre le piano à l’âge de 15 ans et entre dans la classe de Pierre-Alain Volondat en 1998. De 2003 à 2008 il est organiste au temple réformé d’Enghien-les-bains puis, de 2008 à 2011, remplaçant occasionnel à Notre Dame de l’Assomption de Paris, ainsi que St Hyppolite. Il est accompagnateur de la classe de chant et de la chorale de l’école de musique de St Gratien en 2012. Passionné par l’orchestre et la composition, il entre, en 2005, dans la classe d’orchestration et d’écriture au CRR d’Aubervilliers avec, respectivement, Guillaume Connesson et Thomas Lacôte et intègre la classe de piano avec Svetlana Samsonova. Parrallèlement il obtient en 2006 son Master en philosophie à la Sorbonne Paris 1 et réalise son mémoire sur Nietzsche et Wagner sous la direction d’Eric Blondel. 
Il suit également un parcours de piano jazz auprès de Claude terrannova, dans ce même CRR, de 2009 à 2011. Au cours de l’année 2011-2012, il intègre la classe de direction d'orchestre d’Adrian Mc Donnell au conservatoire du 15 ème arrondissement. 

Il est l’auteur d’un catalogue d’œuvres variées :

Son quintette à vent est joué en 2010 sous la direction de Catherine Simonpietri, son oeuvre El-Bareh est jouée par Nasredine Dalil accompagné de l’orchestre du CRR d’Aubervilliers et enregistrée à Radio-France en Mars 2011. Sa fantaisie pour Cor et piano Le voile de Maya est interprétée par Cyrille Imbrosciano en juin 2012. Son Concerto pour Erhu est joué en 2012 au Théâtre Jean Vilar par l’Orchestre Paris-Pékin avec Guo Gan pour soliste et Sun Ying comme chef. En juillet 2012, il est parmi les finalistes du concours international de composition Anton Dvorak. En 2014 il achève son quatuor à corde et sa Fantaisie pour Clarinette et Piano. En 2015 l’Oiseleur de Longchamps et Pierre Girod créent cinq de ses mélodies pour piano et baryton léger. En Février 2016 Il enregistre une maquette de ses mélodies sur les "Contemplations" de Victor Hugo. En septembre il crée son nocturne pour piano à l'Hotel de Béhague au sein d'un programme original de concert-conférence autour de la figure de Chopin. Son oeuvre pour musique de chambre (trio, quatuor et  quintette) pourront donner l'occasion d'un enregistrement l'an prochain. 
 

http://www.cap-prod.org/gabriel-rigaux/

https://www.operamusica.com/artist/gabriel-rigaux/

https://www.facebook.com/M%C3%A9lodies-vol-1-1er-CD-de-Gabriel-Rigaux-2056785161206855/?modal=admin_todo_tour

 

 

Share Suivez-nous