BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La descente du Mékong à la nage

4800 kilomètres de sa source à son embouchure, nage en hydrospeed

À propos du projet

Le saviez-vous ? 11% de la population mondiale est privée d'eau potable. C'est l'Asie qui a le plus grand nombre de personnes ne disposant pas d'eau potable.

Voilà donc mon objectif:

En Octobre, muni d’une combinaison de plongée, palmes, je souhaite parcourir le Mékong de sa source à son embouchure, soit 4500 kilomètres.

Le but est de récolter des dons pour l'association EXPEDITION TERRE INCONNUE. Association humanitaire qui a pour but de favoriser les conditions de vie dans tous les pays, particulièrement dans les pays défavorisés et reculés, en améliorant l'assainissement, l'eau et l'habitat. Je compte également réaliser un documentaire sur le peuple du Mékong.

Une aventure sportive et culturelle à but humanitaire.

Pour concevoir cet exploit jamais réalisé, j'effectuerai la descente à l'aide d'un hydrospeed, flotteur en mousse PTZ. Ce flotteur, muni de caméras GO PRO, d'un panneau solaire, ainsi qu'un caisson étanche, est conçu par SC Aéro. Cette société spécialisée dans le composite, essentiellement pour l'aéronautique, a répondu présent pour mon projet. 

L'I.U.T, école d'ingénieur de Bourges, a conçu les plans pour l'hydrospeed. L'ENSI, école d'ingénieur de Bourges, va permettre également de transférer les vidéos et d'avoir internet pendant mon parcourt. 3 autres écoles se sont jointes à l'expédition. 

Un périple que je compte réaliser fin Octobre, début Novembre 2013. Etant donné le débit important du Mékong Août et Septembre, j’utiliserai son volume d’eau pour me transporter et faciliter la descente. J’éviterai également les pluies tropicales. J’espère nager une cinquantaine de kilomètres par jour, soit 4 mois d’aventure. 

Le parcours sera agrémenté de passage de barrages, certains sont terminés, d’autres en construction.

-->Le détail du parcours http://www.calculitineraires.fr/?id=255334#map

Les caméras vidéo me permettront de filmer et de réaliser un film documentaire sur ‘’ le peuple du Mékong ‘’. En me mettant moi-même au cœur du problème, j'espère pouvoir récolter des dons pour ‘’ l’accès à l’eau potable pour tous ‘’et ainsi aider à la création de fontaines à eau et de puits de forage.

Je compte m'arrêter dans les écoles pour sensibiliser les enfants sur la problématique de l'eau.

Le soutien de France 3 va permettre de rendre cet exploit médiatique.

La postproduction sera réalisée en partenariat avec Bandits-Mages à Bourges lors de mon retour.

Cette expédition aura pour but de sensibiliser les étudiants et de les impliquer dans un projet scientifique (par la conception de l’hydrospeed), sportif, humanitaire.


Réduire la proportion de personnes sans accès à l'assainissement de base. 

A quoi va servir le financement ?

Les contributions apportées permettront de réaliser cette expédition. Un budget de 20 000 euros est nécessaire pour ce projet. Cela implique le matériel, mais aussi l'administratif, billet d'avion, visas, etc. 

Cela comporte également les frais de communication, assurance, guide:

  • Combinaison pantalon / veste 7mm 154 € + 189 €
  • Chaussons et bottillons 46 € + 21 €
  •  Palmes (x2) 190 €
  • Gilet de sauvetage 189 €
  • Casque de descente 75.90 €
  • Sac étanche 99 € 
  • Masque 71 €
  • Cagoule 29 €
  • Couteau 23.90 €
  • Gants 49 €
  • Veste ANORAK 150 €
  • Corde de Sécurité 52.95 €
  • Drapeau de Sécurité 40 €
  • Batterie TAMPON 195 €
  • GPS Portable traceur 619 €
  • Cartographie 300 €
  • Caméra vidéo + caisson étanche 898 €
  • Batteries (x4) 100 €
  • Carte micro SD 32 GB (x4) 236 €
  • Boitier de remplacement 59 €
  • Panneau Solaire 189 €
  • Tracker Spot + forfait 150 € + 90 €
  • Disque dur externe 1T (x2) 399.98 €
  • Hummock 329 €
  • Sac de couchage 329 €
  • Hydrospeed mousse PTZ 559 €
  • Chaussures de randonnée 210 €
  • Pantalon de randonnée 130 €
  • Chaussettes 29 €
  • Midlayers 130 €
  • Nourriture - Eau 1500 €
  • Assurance 879 €
  • Repérage des lieux à traverser en Chine 2000 €
  • Téléphone Satellite Communication Carte Sim + recharge 459 € + 14.90 €
  • Visas:

               Chine 100 €

               Tibet (PSB Permit) 5 € 

               Birmanie 25 €

               Thaïlande 25 €

               Laos 30 €

               Cambodge 25 €

               Vietnam 86 €

  • Billet Aller Retour 1375 €
  • Excès bagages +/- 10% 137 €
  • Transport 500 €

Cette somme sera réunie grâce à Ulule mais aussi à des sponsors et des partenariats.

L'argent investi permettra de venir en aide aux personnes dans le besoin et de participer à une action à humanitaire.

La télévision et la presse écrite permettront de rendre l'exploit médiatique, ce qui valorisera les personnes qui auront contribué au projet.

Les sommes versées viendront soutenir l'action: la descente du Mékong à la nage. Le but principal étant de récolter des dons pour l'accès à l'eau potable. Je pense particulièrement aux enfants vivant près du fleuve. 

Les contributions permettront également de venir en aide à la création de fontaines à eau, de puits de forage et d'améliorer l'assainissement en Asie tout comme en Afrique. Ce sont les deux continents les plus touchés par le manque d'hygiène.

Je compte sur vous. Car c'est un projet que je ne réaliserai pas sans vous.

À propos du porteur de projet

Après un Bac technologique en hôtellerie, je joue la carte de la restauration et des voyages. J'ai vécu une année en Angleterre puis en Nouvelle-Zélande, j'ai obtenu un poste de responsable dans un restaurant en Pologne. Mon dernier emploi en date fût un poste de Maître d'Hôtel à Genève. En Octobre 2012, je décide d'entreprendre la traversée du continent Australien en courant. L'aventure correspond en tout point à ma philosophie.

Depuis mon retour d'Australie, je me consacre à plein temps, à ce nouveau projet. Faire réagir les gens à notre échelle. Michel Onfray, un penseur comtemporain, parlait lui de "micro-révolution". Je pense qu'on a tous la possibilité de changer les choses, faut-il encore s'en donner les moyens.

Voici l'histoire de ma première expédition:

Périple Australien : 5400 kilomètres en solitaire, une aventure sportive et culturelle à la rencontre des Communautés Aborigènes. 100 jours de traversée en courant pour également récolter des dons pour une maladie rare, le syndrome de Lowe.

Parti de Melbourne, ville capitale de l’Etat de Victoria, j’ai décidé de longer la côte sur la ‘’ Great Ocean Road ‘’ jusqu’à Adelaïde. Ensuite j’entamais la partie la plus difficile, l’outback. En me dirigeant vers le centre de l’Australie vers Uluru, mon but était de visiter des Communautés Aborigènes situées près du Parc National Uluru Kata Tjuta. Je suis resté 25 jours avec les Aborigènes. Apprenant leur mode de vie, leurs traditions, je me suis imprégné de cette culture. Très philosophique avec un sens du partage de leur savoir, ce peuple m’a laissé très admiratif et sans voix. J’ai poursuivi mon aventure jusqu’à Darwin. Ce périple m’a permis également de récolter des dons pour une maladie ; le Syndrome de Lowe.

Cette expédition en solitaire m’a permis de repousser mes limites à l’extrême. Souvent sous une chaleur de 50 degrés, le manque d’eau était très difficile et se faisait ressentir. Les distances étaient insupportables. Des lignes droites de macadam, au loin, la chaleur émanait de la route. Le plus difficile fût les pistes de sable rouge, où l’hygiène était éphémère, le passage des véhicules de moins en moins intense. La plupart s’arrêtaient, se demandant ce qu’une personne seul pouvait bien faire ici à 700 kilomètres d’une ville. Une aventure humaine de 100 jours de course.

Je suis actuellement en train de rédiger mon livre sur ce projet hors du commun. J’ai pu faire partager mon périple lors de conférences de presse ‘’ carnet de voyage ‘’ au lycée Agricole à Le Subdray, ainsi qu’au Collège Jean Renoir à Bourges. Tout ce périple a été filmé avec 2 caméras vidéo qui m’ont permis de concevoir un documentaire.

 A la fin de mon périple, j'ai assisté à une réunion de l'Association de Syndrome de Lowe ou j'ai pu remettre l'argent récolté.

Pour plus d'informations relative à cette maladiewww.syndrome-lowe.org

Les enfants étaient présents, moi je pleurais et un gamin m'a dit de ne pas pleurer. J'ai répondu que j'étais simplement heureux d'avoir accomplis ma mission.

Pour plus d'informations :

FAQ

  • Quelles écoles sont impliquées dans le projet?

    Je suis en partenariat avec 4 établissements scolaires, le Lycée Agricole à Le Subdray, Le Lycée Jacques Coeur, le Collège Jean Renoir et l'École d'Ingénieur ENSI situés à Bourges. Grâce à leurs aides, j'espère faire partager mon aventure à travers des conférences en direct du Mékong.


    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 12 mois

  • Qu'est ce que le Syndrome de Lowe?

    Découverte en 1952 par le Docteur Lowe, cette maladie appelée aussi Oculo-Cérébro-Rénal, touche principalement les garçons. Elle affecte essentiellement le chromosome X. Les femmes ayant 2 chromosomes X portent le virus mais ne le contracte pas. Elles le transmettent à leur fils (l'homme possédant un chromosome X et Y).

    Pouvant aller jusqu'à une paralysie, les enfants atteins perdent la vue, ont un problème de croissance due à une fragilisation de leur structure osseuse. Problème de reins, car leurs reins éliminent toutes substances nécessaire pour le développement de leurs corps, un trouble du métabolisme. Limités dans l'âge, la plupart décèdent jeunes.

    Pour plus de renseignement, visitez le site www.syndrome-lowe.org

    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 12 mois

  • Le fleuve Asiatique, le Mékong.

    Né dans la région de Qinghai, sur la hauteur des hauts plateaux Tibétains, le Mékong irrigue successivement la Chine, borde le Laos à la frontière de la Birmanie puis de la Thaïlande avant de couler au Laos et de revenir à sa frontière, puis traverse le Cambodge où naissent les premiers bras de son delta, qui se prolonge dans le sud du Vietnam où il est appelé traditionnellement le '' Fleuve des neufs Dragons ''.

    D'une longueur qui varie entre 4500 à 4800 kilomètres selon les bras du Delta, le Mékong, fleuve d'Asie du Sud-Est, est le dixième du monde et par ailleurs le quatrième fleuve d'Asie par son débit. Sa biodiversité égale presque l'Amazone.

    Véritable autoroute aquatique, le Mékong est une artère commerciale vitale pour la région dans sa partie Cambodgienne et Vietnamienne, qui débouche sur la mer de Chine.

    Ce fleuve nous offre de nombreuses et enrichissantes découvertes. Nous irons à la rencontre de la faune et la flore, des paysages variés que compte cette région du monde : haute montagne, gorges sauvages, des lacs empreints de quiétude ou encore chutes vertigineuses, qui rendent la descente du fleuve difficile, mais aussi très spectaculaire.

    Nous découvrirons d'innombrables temples installés sur ses rives évoquant ouvertement le bouddhisme, omniprésent ici, mais surtout nous rencontrerons quelques-uns des 70 millions d'habitants qui vivent autour du fleuve. Avec son abondante production de riz, de fruits et légumes mais aussi de fleurs, le bassin du fleuve constitue ce que l'on peut appeler, le '' potager du monde '', à l'instar de l'Amazonie, que l'on appelle souvent '' le poumon de la Terre ''.

    Si les pays, les langues, les histoires, les traditions et les nationalités sont différents, ce fleuve demeure le lien économique, social et spirituel incontestable. Cet immense et magnifique décor naturel, nous donnera le loisir de nous interroger sur l'empreinte que les liens naturels laissent sur son peuple et les défis environnementaux auxquels il doit faire face.

    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 11 mois

  • L'Australie, en quelques chiffres.

    Ce continent, d'une superficie de 7 700 000 km², est relativement plat, seulement 210 mètres en moyenne. 14 fois la taille de la France, c'est la plus grande île du monde. 20 millions de personnes vivent en Australie, la plupart concentrées sur la côte.

    On retrouve toutes les saisons. Du climat tempéré dans la Région du Victoria dans le sud, en passant par un côté plus méditerranéen vers Adelaïde. Un climat semi-aride est concentré sur le centre du continent qui laisse place enfin à un climat tropical sur le Top End (Darwin). 60% du pays est recouvert de ce sable rouge d'un aspect terre battue.

    On recense plus de 600 espèces d'Eucalyptus et 400 espèces d'Acacia. Plus de 120 spécimens de marsupiaux vivent sur le continent.

    Les premiers hommes vivant sur le pays étaient des Aborigènes. On estime leurs arrivées sur l'île il y a 40000 ans. Des peintures de poissons ont été découvertes dans le parc national de Kakadu permettant de situer la venue des premiers êtres. On dénombre environ 500 tribus, plus de 500 dialectes appartenant à un système linguistique de 31 langues.

    Cette civilisation est qualifiée d'âge de pierre. Des peuples se nourrissant de la chasse, pêche et cueillette, façonnant leurs outils dans le bois et la pierre.

    Une culture basée sur le '' Tjukurrpa '' où '' le temps des rêves ''. La création des choses vivantes et inanimées. Les cérémonies '' corroborées '' initient les jeunes hommes afin de déterminer leurs droits et responsabilités envers un groupe ou une tribu.

    En 1789, le Capitaine James Cook débarqua sur Sydney Cove. Il déclara ce pays comme terre d'exil. Les premiers blancs à coloniser le territoire furent des prisonniers anglo-saxons.

    Aujourd'hui, 24 heures d'avion nous est nécessaire pour fouler le sol Australien. À l'époque un voyage sur un vieux rafiau d'une année était nécessaire. Tout l'équipage ne survivait pas, le choléra et la rage décimaient les marins pendant leurs traversées tumultueuses.

    La venue des blancs bouleversa à jamais le mode de vie des Aborigènes.


    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 11 mois

  • Pourquoi l'eau potable?

    Lors de ma traversée du continent Australien, le manque d'eau était très présent, au point d'en venir aux larmes. C'est ce qui m'a fait basculer à jamais et prendre conscience que nous sommes dépendants de cette source vitale. Voilà pourquoi j'ai décidé, accompagné de quelques amis, de créer cette association pour venir en aide aux peuples n'ayant pas accès à l'eau potable. Une eau potable est liée aussi à notre qualité de vie. Autrement dit, un habitat ainsi qu'un assainissement propre permettront de consommer une eau de qualité.

    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 11 mois