BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Matériel Montessori pour maternelle Paris 18

Pour développer au mieux les potentiels de nos élèves

À propos du projet

Comment renouveler l’enseignement public en maternelle en éducation prioritaire ?
En y intégrant du matériel Montessori !

LE PROJET EN QUELQUES MOTS

L’école maternelle publique française connaît un renouveau profond depuis peu, suite à l’expérimentation réussie de Céline Alvarez. De plus en plus d’enseignants proposent des ateliers autonomes avec du matériel Montessori à leurs élèves. Dans cette optique, ce projet permettra à des élèves d’un quartier populaire du nord de Paris de bénéficier de ce matériel d'une grande qualité pédagogique.

 


Photos issues de la classe de Céline Alvarez, tout comme la vidéo d'introduction.

LE MATERIEL MONTESSORI, LES NEUROSCIENCES ET L’ECOLE PUBLIQUE

1) Pourquoi ce renouveau "Montessori" ?

  • Grâce aux récentes découvertes des neurosciences qui confirment les intuitions de Maria Montessori d'il y a un siècle sur les processus d’apprentissage des enfants.
  • Grâce à l'expérimentation plus que réussie de Céline Alvarez à Gennevilliers : elle nous prouve que l'école publique peut réussir à mettre en place ces activités.
  • Evidemment, beaucoup d'enseignes surfent sur la vague et ont lancé des produits dits "Montessori" qui ne le sont pas forcément (qualité du matériel et intérêt pédagogique discutables, présence de logos...).

2) Que nous montrent les dernières recherches sur les apprentissages des enfants ?

D’après Céline Alvarez, « les sciences du développement humain nous donnent les grandes lois universelles fondamentales qui régissent l’apprentissage et l’épanouissement harmonieux de l’être humain. Ces lois exigent que l’enfant apprenne par son activité autonome, au sein d’un environnement riche et sécurisant, avec des enfants d’âges différents, et guidé par un étayage individuel et bienveillant. » (https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/ )

Voici la conclusion de sa conférence sur les neurosciences cognitives, affectives et sociales (août 2015) : 

Et c’est là où intervient le matériel Montessori. Il permet aux élèves :

  • de faire des activités individualisées, contrairement aux ateliers classiques de maternelle par groupes de 6 à 8 élèves (même en mettant en place des différenciations pédagogiques, le travail demandé est bien souvent trop facile ou trop difficile pour certains élèves).
  • de faire des activités autonomes : il est autocorrectif ; il permet à l’élève d’avoir un retour immédiat sur son activité et donc de réaliser ses erreurs.
  • d’avoir un environnement riche et sécurisant : le matériel est beau (il donne envie de l'utiliser), résistant (en bois massif) et très riche du point de vue des apprentissages.

Des tests scientifiques étalonnés et réalisés par des psychologues du CNRS de Grenoble ont été réalisés dans la classe de Céline Alvarez et la conclusion est claire : « Il faut se rendre compte que tous les enfants présentent au moins un an d’avance par rapport à ce qui est attendu. »
 

3) Le matériel Montessori et l’école publique, est-ce compatible ?

Oui ! En fait beaucoup d’enseignants de maternelle utilisent des activités Montessori (ou des succédanés plus ou moins réussis) dans leur enseignement traditionnel, parfois sans le savoir.

La liberté pédagogique nous permet de mettre en place ce type d'activités (article L401-1 du code de l'éducation). Les nouveaux programmes de maternelle de 2015, en insistant sur l'importance du jeu, de l'individualisation et de la bienveillance, vont aussi dans ce sens ( http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=86940#ecole ).

L'expérience de Céline Alvarez est porteur de grands espoirs pour l'enseignement public français. Elle nous montre que :

  • les parents n'ont plus forcément besoin de passer par le privé pour faire suivre des activités Montessori à leurs enfants, d'autant plus que l'inscription est onéreuse (de l'ordre de 5.000 euros par an).
  • les professeurs n'ont plus nécessairement besoin de suivre des formations privées à plusieurs milliers d'euros pour se former au matériel Montessori. A l'ère d'internet et du partage d'informations, tout enseignant motivé peut s'autoformer.


Quelques exemples de vrai matériel Montessori... de qualité, sans logo et avec de vrais objectifs pédagogiques !

A quoi va servir le financement ?

LE FINANCEMENT

1) Pourquoi un financement participatif ?

  • La mairie de Paris nous propose des meubles, des consommables (peinture, feuilles...), quelques livres et jeux parmi un catalogue restreint. Il n'y a pas de matériel de type Montessori proposé pour l'instant.
  • Les parents alimentent la coopérative de la classe, mais, en éducation prioritaire, les sommes données ne permettent pas l'achat de matériel onéreux. Elles sont de l’ordre de 15 euros par élève par an en moyenne. Elles permettent de financer des projets ponctuels, quelques livres et du matériel consommable.

2) A quoi va servir le financement ?

Le matériel Montessori regroupe 5 domaines : vie pratique, activités sensorielles, langage, mathématiques et activités plastiques. Ce sont les activités sensorielles qui sont les plus onéreuses. Voici le matériel qui sera acheté :

  • 2000 euros atteints : l'intégralité du matériel sensoriel de base mis en place dès septembre 2016 !
  • 3000 euros atteints : l'intégralité du matériel mathématique et de langage de base mis en place dès septembre 2016 !

  • au-delà de 3000 euros : matériel complémentaire, notamment en sciences (loupes, stéthoscope, système solaire...).

Matériel sensoriel et mathématique de base (crédits Céline Alvarez).

L'intégralité des dons sera reversée à l’Office Central de la Coopération à l’Ecole (OCCE) de Paris.

Tout le matériel sera donc affilié à notre école et pourra donc être utilisé par un collègue enseignant si je venais à quitter mon poste. Il va donc accompagner de nombreux élèves pendant de longues années.

3) Pourquoi participer?

  • pour aider plusieurs générations d’élèves à développer au mieux leurs potentialités grâce à du beau matériel riche en apprentissages.
  • pour insuffler une dynamique dans l’enseignement public français. L’éducation nationale et la mairie prendront alors plus en considération ce type de matériel et de fonctionnement. Le changement est déjà en marche : le prochain séminaire de Céline Alvarez en juillet 2016 va réunir 800 personnes !
  • pour faire un geste citoyen républicain : donner à des enfants de milieux socio-économique défavorisés autant de chances qu’aux autres enfants. Les inégalités scolaires se creusent dès la maternelle !


    Un immense MERCI de la part de mes élèves ! (Louan, 5 ans)

À propos du porteur de projet

1) Expérience

- Je m’appelle Marc, j’ai été formé à l'ESPE (ex-IUFM) de Paris, je suis titulaire d’un master métiers de l’enseignement et de la formation ainsi que d’un master grande école de commerce.
- Professeur des écoles dans le public depuis 6 ans à Paris, en éducation prioritaire (ex-ZEP). J’ai essentiellement enseigné à des Moyenne Section (4-5 ans) et des Grande Section (5-6 ans). Ma classe à la rentrée 2016 est un double niveau Moyens-Grands.

2) Mon travail pour le projet

- Lectures autour des travaux du docteur Montessori, sur les avancées des neurosciences et sur les recherches de Céline Alvarez.
- Auto-formation au matériel Montessori.
- Récupération de matériel (pour les activités pratiques) et construction de matériel (pour le langage essentiellement).
Comparaison des catalogues des différents constructeurs pour trouver les meilleurs rapports qualité-prix pour chaque activité.
Note: Les fonds sont récoltés sur mon compte mais seront intégralement transférés sur le compte OCCE de ma classe, en accord avec la directrice de mon école, afin d'avoir tout le matériel pour la rentrée de septembre 2016.

3) Mon travail complémentaire

- consultations régulières des manuels traditionnels pour y puiser des idées à adapter.
- intérêt pour les nouvelles technologies : même si les écrans sont peu présents en classe pour le bon développement des élèves, je présente occasionnellement du matériel informatique et électronique aux élèves pour qu’ils comprennent mieux le monde dans lequel ils grandissent.
- nombreuses lectures autour de l’éducation : sur les écrans et les enfants (Serge Tisseron) et sur l'éducation en général (lignée humaniste de Montaigne à Edgar Morin) notamment.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet