BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Réédition vinyle "The Belgian Kick"

The Married Monk pour la première fois en double vinyle

À propos du projet

Après le disque éponyme de Marie et les Garçons, Gonzaï Records s'attaque à un autre OVNI du rock français, jamais édité en vinyle depuis ses débuts en 1993 : The Married Monk.

Dans cette discographie à part, "The Belgian Kick, initialement sorti en 2004 chez Ici d'Ailleurs, reste un disque emblématique avec deux tubes (Tell me Gary, Pretty Lads), deux reprises (Observatory Crest de Captain Beefheart, You Only Live Twice de John Barry) et 12 chansons inclassables que Gonzaï Records vous propose aujourd'hui dans une version collector double vinyle comprenant l'intégralité des morceaux d'époque, un livret intérieur ainsi que le coupon de téléchargement du disque au format numérique.

Disque emblématique du groupe de Christian Quermalet et Philippe Lebruman, "The Belgian Kick" est disponible en précommande jusqu'au 23 octobre au prix avantageux de 20 € (+ frais de port). Livré chez vous début novembre, un cadeau idéal pour les fêtes de fin d'année. Et surtout : une occasion unique de rendre hommage à l'un des groupes français les plus atypiques des 20 dernières années.

« The Belgian Kick » envoie dès sa sortie chez Ici d’Ailleurs un signal fort, un écho contraire à la normalité. Echappant à la contrainte des quotas radiophoniques, et avec ce pas de côté qui fait toute la singularité du groupe, The Married Monk signe en 2004 un quatrième album où il est question d’une France imaginaire, sans frontières, et où un Mark E. Smith à l’accent cockney-disco pourrait côtoyer un Captain Beefheart romantique ; le tout avec une préciosité maniaque et une exigence esthétique inattendue en tel pays. S’agit-il d’un disque de rock français qui n’en serait pas, de pop à paillettes façon Ziggy, du glam arty peut-être ?   

Dire de ce disque, onze ans après sa sortie, qu’il est en décalage est en deçà du vrai. Et si, en héritage de la grande tradition Dada, le titre du disque reste une énigme pour ses créateurs, il y a pourtant une logique dans ce « The Belgian Kick », intégralement enregistré chez Yann Tiersen, d’abord avec l’aide de Jim Waters (déjà producteur de « R/O/C/K/Y » en 2001), et finalisé par Fabrice Laureau (NLF3, Prohibition). Autour des piliers fondateurs Christian Quermalet et Philippe Lebruman, Etienne Jaumet fait son apparition au sax ; et l’album est aussi le prétexte à des apparitions impromptues, comme ce sample de Robert Palmer sur Tell Me Gary, ou encore ces deux reprises de John Barry (You Only Live Twice) et Captain Beefheart (Observatory Crest) qui toutes deux confirment que oui, nous voilà face à des hommes de goûts.

Enregistré à une époque où le vinyle n’est plus à la mode, « The Belgian Kick » bénéficiera à sa sortie d’un accueil critique enthousiaste venant à la fois couronner une carrière débutée en plein raz de marée grunge (1993), mais aussi cet art du contre-pied cher aux groupes inclassables. Dernier véritable album studio – exception faite du travail de commande du metteur en scène Renaud Cojo pour « Elephant People » en 2008 – ce quatrième album des Monk est à la fois le plus accessible et le plus éloigné du paysage musical français du début des années 2000.

Certains disent même qu’il s’agit de leur meilleur album.

Cette campagne Ulule servira à financer le pressage du double vinyle collector (grammage pochette 350 grammes, livret intérieur, coupon téléchargement du disque inclus, ainsi qu'à couvrir l'envoi chez les souscripteurs qui recevront le vinyle entre à la mi-novembre. En prenant le parti de la précommande pour cette réédition, Gonzaï Records fait comme toujours le pari du "direct to fans" en leur proposant un tarif préférentiel pour les récompenser de leur soutien.

Le disque est ici proposé au tarif imbattable de 20 € (+ 4 € de frais de port pour la France métropolitaine). La fidélité a un prix.

À propos du porteur de projet

Gonzaï c'est un site de résistance culturelle créé en 2007, c'est aussi depuis 2012 un magazine papier lancé en partenariat avec Ulule (plus de 60.000 € d'abonnements générés en 3 ans) et c'est enfin depuis novembre 2014, en partenariat avec Freaksville Publishing, un label fidèle à la mission que le média s’est donné depuis sa création : réhabiliter et défricher la musique d’hier et d’aujourd’hui, et mettre à l’honneur le travail de groupes oubliés ou passés sous silence. Ont déjà été signés ou réédités sur Gonzaï Records : Steeple Remove, Marie et les Garçons (réédition LP), Ricky Hollywood, Déficit Budgétaire, San Carol, DR(DR)ONE et récemment le "Pole" de Besombes et Rizet (réédition LP) . Plus d'infos sur Gonzaï Records : http://gonzairecords.com