BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Clip March On Mars

AIDEZ NOUS A FINANCER NOTRE PROCHAIN CLIP

À propos du projet

MARCH ON MARS A BESOIN DE VOTRE AIDE POUR SON PROCHAIN CLIP

HUMANITY FAIR

Pour faire suite à notre premier clip "Airbag" salué par la critique, nous sollicitons votre aide pour la réalisation d'un second projet encore plus ambitieux: "Humanity Fair". Un clip mélangeant science fiction et road movies, inspiré d'univers cinématographiques tels que Mad Max, Retour Vers le Futur ou encore Stranger Things, avec en ligne de fond un regard critique sur notre société moderne.

Un projet ambitieux qui accompagnera notre titre "Humanity Fair"

Le synopsis est simple : dans un futur dystopique proche, où la Terre semble dévastée, les déchets technologiques sont le nouvel or noir et les déchetteries sont pillées comme des banques pour leurs composants électroniques. Dans ce décor apocalyptique, deux hors-la-loi se mettent en quête de réunir les matériaux et composants nécessaires pour parvenir à leurs fins.

Une première session de tournage a été réalisée cet été. Pour ce faire, nous nous sommes entourés d'une équipe de professionnels confirmés qui nous suit depuis nos débuts et nous aide dans la réalisation de notre projet.

Sebastien Antoine : Co-fondateur de la société de production Make2Work, réalisateur diplômé de l'ESRA Nice et de l'ESRA New York, auteur/réalisateur de clips pour de nombreux artistes (Mars Red Sky, Soviet Suprem), sélectionné au Los Angeles Music Video Underground et au Hell's Half Miles Music Video Festival de Chicago en 2016, primé au Berlin Music Video Awards en 2018. Il est le réalisateur de notre premier clip "Airbag".

Didier Hebert-Guillon : Après une carrière d'artiste plasticien depuis 2008 ayant donné lieu à de nombreuses expositions nationales et internationales, Didier Hébert-Guillon a progressivement déplacé sa pratique plastique (installations multimédias) vers la photographie et la vidéo. De par son point de vue singulier, il constate, questionne et propose un regard saillant sur les sociétés contemporaines. En 2019, son travail a été récompensé par le prix international Nikon Photo Contest (silver prize). Parallèlement, il est spécialisé dans les dispositifs audiovisuels dont il assure la régie et l'installation (Mapping festival - Genève, Mamco - Genève, Musée Internationale de la Croix Rouge - Genève, Les Rencontres Photographiques – Arles, Le magasin des Horizons – Grenoble) et met son expérience de l'image au service de projets transdisciplinaires. Il est notre chef opérateur et cadreur sur le clip.

Nicolas Gaffino : Light-designer de nombreux festivals (Les Plages Électroniques, Crossover, Les Nuits Guitares, Trad’In Festival) et opérateur sur plusieurs spectacles et festivals (Mainstage du HellFest, Paif le Spectacle, JUL, Les Ballets de Monte-Carlo, Fashion-Week). Il est notre ingé lumière sur le clip.

Lola Devaux : Anciennement infographiste, elle est maintenant responsable vidéo sur plusieurs festivals (I Love Techno, Les Plages Électroniques, Delta Festival, Marseille Jazz des Cinq Continents et le plus grand festival du monde avec 2,75 millions de spectateurs, Mawazine scène Nahda). Elle est également technicienne vidéo pour plusieurs artistes comme Jul, M, Maître Gims, L’Age d’Or du Rap. Elle est notre pupitreur vidéo et réalise les médias utilisés dans le clip.

A quoi va servir le financement ?

Pour mener à bien notre projet, nous avons besoin d’un financement à hauteur de 4500 euros.

La première partie du tournage se fera dans l'Isère, aux abords de Grenoble. Pour la seconde partie, nous avons prévu de tourner dans le quartier fantôme "Ciudad Jardin Soto Real" à Buniel en Espagne. Ce lieu insolite fait de centaines d'ossatures d'immeubles sans fenêtres ni portes et de routes inachevées sera le cadre idéal pour notre scénario dystopique.

© Didier Hébert-Guillon

© Didier Hébert-Guillon

Si ce premier palier est atteint à 100% nous pourrons rémunérer les techniciens présents lors du tournage, à savoir :

  • Un réalisateur
  • Un chef opérateur
  • Un cadreur
  • Un assistant
  • Un superviseur d’effets spéciaux
  • Un pupitreur vidéo
  • Un pupitreur lumière
  • Un comédien

Cette somme nous permettra également de payer :

  • Le transport (location de véhicules)
  • L’hébergement des équipes techniques
  • La location et/ou l’achat de matériel
  • Le mastering audio du titre "Humanity Fair"
  • La fabrication du merchandising pour les contreparties
  • La commission Ulule de 8%

Si nous dépassons la somme de départ de 150%, nous pourrons nous attaquer au montage et à la post-production.

Nous mettrons en place également la création d'un vinyle collector "Humanity Fair", numéroté et dédicacé.

Si nous dépassons la somme de départ de 200%, nous pourrons faire appel à un scénographe afin qu’il réalise les plans de notre structure scénographique. La structure actuelle étant intransportable en l’état, nous avons besoin d’une structure escamotable que nous pourrons transporter lors de nos concerts. Nous pourrons ensuite mettre la structure en construction et créer notre scénographie Live avec l’aide d’un pupitreur vidéo et d’un pupitreur lumière. L'argent récolté servira également à la promotion du groupe.

À propos du porteur de projet

March On Mars est un duo de musique électronique français.

Créé en 2018, le groupe est constitué de Gregory Chosson et Alex Ancel.
March On Mars sort son premier EP intitulé “ZERO” au mois de décembre 2018.
Résidents aux Ateliers Carrés depuis janvier 2019 (formation de propulsion de groupes émergents par Le Festival Nuits Carrés d'Antibes), ils attaquent leur troisième concert live par une première partie puissante au Mas des Escaravatiers à Puget sur Argens, en ouvrant la scène à Etienne de Crécy, pionnier de la French Touch.
Leur style musical est en grande partie influencé par la musique électronique de groupes tels que Daft Punk, Justice, The Prodigy ou Noisia et par le rock avec des groupes comme Led Zeppelin, Rage Against The Machine ou Royal Blood.
La musique de March On Mars est une fusion de synthétiseurs compressés à la distorsion, de batterie acoustique, d’orchestrations de cordes, le tout mixé de façon à donner un son electro house.

"Airbag", le premier clip de March On Mars

Mas des Escaravatiers 2019

Le groupe travaille actuellement à la création de son premier album dont le titre "Humanity Fair" est extrait. Cet album s’accompagnera d’une tournée avec une scénographie unique, en accord avec le thème du nouveau single

Share Suivez-nous