BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Bâtissons une Maison des Familles écologique.

Projet portant construction de la Maison des Familles.

À propos du projet

Association loi 1901 & Apostolat

Flammes d'Amour & Larmes de Miséricorde

Notre vision

En 2017, grâce aux fonds recueillis par une opération associative/communautaire de vente des livres écrits par l'auteure Aicha Gbandi, nous nous sommes dotés de deux lots de terrains pour mener à bien le projet portant construction d'une maison d’accueil des familles au Togo (Lomé). Le projet est porté au nom de l'Association par la présidente fondatrice Aicha Gbandi, une écrivaine togolaise âgée de 26 ans qui collabore pour la vie de son association avec une équipe de 07 personnes composées d'étudiants, d'économistes, d'avocats à la Cour, de professeurs, de psycholoques, d'évêques. Aicha Gbandi est lauréate des concours de plaidoirie en droit international humanitaire qui ont eu lieu aux Etats-Unis sous la houlette du Comité pour le Concours Jean-Pictet et en Tunisie sous le haut patronnage du Comité International de la Croix Rouge (2015, 2013). 

Tous les livres qu'elle a écrit, ses projets, son parcours, ses récompenses etc, sont disponibles sur son site internet dont le lien ou l'adresse web figure en dessous du projet (cliquez sur le lien du site web joint au projet).

Figure de proue au sein des communautés de vie associative et chrétienne, elle a une vie chrétienne mystique et porte le charisme fondateur d'une communauté nouvelle dénommée "Mère des Affligés" distincte de son association. Formée à l'Agence Universitaire de la Francophonie sur l'utilité actuelle des compétences numériques; déjà à l'âge de 16 ans, elle remporte des trophées lors des concours d'écriture organisés à l'Institut Français et par d'autres institutions étatiques, non-gouvernementales et écclésiastiques

.Ainsi, ses écrits figurent très rapidement en titre des journaux officiels, magazines et presses écrites au niveau national et international.

Elle propose d'offrir aux grands jeunes, adolescents et enfants éloignés de leurs familles humaines fragilisées par quelque situation pénible un espace d'acceuil.

La maison des Familles ouvre ses portes aux grands jeunes, adolescents, enfants; les plusvulnérables qui ont besoin d'être entourés, écoutés car broyés par une angoisse existentielle (deuil, brusque séparation du foyer conjugal ou familial, tensions familiales, orpheliant, échecs socio-professionnel, perte d'un être cher...), en vue de faciliter leur réinsertion familiale, sociale ou professionnelle.

La maison place surtout les enfants et jeunes beaucoup plus vulnérables au cœur de ses préoccupations. Elle comprend une salle de conférence, un espace d'animation culturel, des dortoirs. La maison offre seulement un suivi psychologique, moral et non des aides financières ou alimentaires car elle se veut de demeurer un cadre où l'humain est revalorisé. D'où la neccisté de proposer des services et loisirs succeptibles de répondre à ces besoins.

La Maison des Familles accueille des personnes temporairement et non définitivement et n'est pas confessionnelle. Elle est accompagnée dans cette mission par une équipe de bénévoles, de salariés, de psychologues, de personnalités religieuses, d'orateurs, d'artistes et de peintres.

L'utilité sociale

Il existe très peu de centres, de maison d'acceuil ou d'espaces d'accompagnement des jeunes et adolescents au niveau local.. Depuis 2017, grâce aux classes d'accompagnement psychologique voire spirituel encadrées par des psychologues et personnalités religieuses que nous organisons chaque année à l'intention des personnes âgées de 16 - 40 ans, nous avons avons constaté que plusieurs jeunes ont besoin aussi de suivi psychologique, moral ou spirituel. Là où les realtions familiales deviennent froides, nous croyons qu'il est utile par le biais des séminaires, des conférences, des classes de sensibilisation d'inviter chacun à aimer leur famille humaine d'abord.

L'Association travaille en étroite collaboration avec un groupe d'apostolat (de personnes s'inscrivant dans une vision identique aux communautés nouvelles de l'Eglise). Seulement les missions de l'Association et de l'Apostolat sont distinctes bien que souvent complémentaires. Des personnes choississent librement de participer aux activités cutlurelles, spirituelles ou ludiques de leur choix. Malheureusement, nous manquons d'une Maison d'Acceuil pour les pérenniser car les locaux sont souvent  loués ou baillés par l'Association et l'Apostolat à ses fins. 

Face à la rareté des maisons des familles à Agoè Nyivé où nous avons acquis des lots de terrains; notre objectif est d'y bâtir l'une des PREMIERES MAISONS D'ACCEUIL DES FAMILLES ouverte aux grands jeunes, adolescents et enfants. 

Outre les biens immeubles

Lots de terrains dont nous disposons actuellement et d'une équipe de bénévoles désireuse de superviser le déroulement des travaux; notre objectif actuel est de pouvoir entamer la première étape de la construction.

Vos dons nous sont utiles pour mener à bien notre projet.

À quoi va servir le financement ?

 

Budget pour le financement participatif

 Un plan architectural conçu selon les permis de construire au niveau local et un budget détaillé élaboré en fonction des besoins financiers propres au pays nous sont élaborés par un architecte salarié.

Le budget total s'élève à 77 000 euros pour tout le bâtiment complet (rez-de-chaussée, étage et bâtiments, sanitaires, dortoirs, imprimerie, bureaux, garages, oratoire, etc): nous pouvons les fournir à la demande.

Cependant, dans le cadre de la présente campagne, nous levons les fonds exclusivement pour les bâtiments les plus utiles au rez-de-chaussée (les travaux de construction au premier étage sont donc exclus).

REZ-DE-CHAUSSEE - BÄTIMENTS LES PLUS UTILES

- Bureaux, salons d'acceuil et d'accompagnement des personnes, salle de conférences/animations.

25 000 euros

Equipements divers (assainissement et aménagement des lieux avant et après les travaux)

5000 euros

TOTAL
30 000 euros

À propos du porteur de projet

Natasha Anaïdi est née en 1993 à Lomé (Togo). Elle fait ses prémices d'écrivaine au Centre Culturel et Espérance Loyola et obtient les meilleurs prix d'écriture dont le premier prix de poésie, sur le thème de la stigmatisation des personnes vivant avec le virus du SIDA, ainsi que des prix internationaux de scenarii, décernés par l'AJAN (African Jesuits Against Aids). Elle est également lauréate du prix de la RICEP (Rencontre Internationale des Créateurs en Poésie). Étudiante en droit public, elle a participé au concours régional francophone de plaidoirie en droit humanitaire, organisé par le comité international de la Croix Rouge, en Tunisie (2013), puis au concours Jean-Pictet, aux États-Unis (Charlottesville) en 2015, où elle a été successivement finaliste et lauréate. Elle est déjà auteure de neuf livres. Elle est présidente, fondatrice de l'association "Flammes d'Amour & Larmes de Miséricorde" et porte le charisme fondateur de "Mère des Affligés", une nouvelle communauté qui a pour but la valorisation de l'humain.

Share Suivez-nous