BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

MADAME

Un film de Julia Javel

À propos du projet

Ca y est, nous avons enfin franchi la barre des 100%, un immense merci à tous. Tout cela n'aurait pas été possible sans vous. Maintenant, il s'agit d'unir nos efforts pour viser encore plus haut. En effet, la somme bonus servira à financer de très beaux accessoires.

MOBILISONS NOUS !

Fuyant la guerre civile, un groupe de nantis trouve refuge chez Madame, une châtelaine fantasque. Parmi eux, Dalia, jeune rebelle provocante n’a pas l’intention de se laisser dicter sa conduite. Entre les deux femmes commence alors un duel sournois et silencieux. Mais les extravagances de Madame vont bientôt prendre une toute autre tournure. Le jeu devient dangereux. 
 


Avec Madame, j'ai envie de proposer deux rôles de femmes fortes, deux personnages aussi différents qu'affirmés.

La violence est omniprésente mais sous-jacente, suggérée par le hors champ : il s’agit de laisser le spectateur imaginer ce qu’il veut et d’interroger le public sur sa responsabilité de « témoin » face aux scènes exposées.

La classe bourgeoise occidentale et sa déshumanisation telles que nous pouvons les retrouver dans les œuvres de Sade ou dans Histoire d’O de Pauline Réage m’ont particulièrement inspirée. Dans des ambiances riches et feutrées, le vice est poussé à l’extrême, pour tromper l’ennui car l’argent achète tout. Le pouvoir est absolu, la jouissance immédiate, acquise par la domination de l’autre qui devient objet.

Pourquoi les femmes sont-elles considérées comme naturellement douces, tendres et maternelles ? Que se passerait-il si la société laissait à la femme l'opportunité de développer ses propres perversions et désirs de contrôle ? Voilà les premières questions qui m’amènent à vouloir raconter l’histoire de Madame et Dalia.

Il s’agit, au départ, d’une histoire de femmes. Madame et Dalia sont le négatif l’une de l’autre, aussi complémentaires qu’incompatibles.

Chacune veut avoir le dessus, à sa manière.

Au final, plus qu’un film de femmes, il s’agit d’un film sur le contrôle excessif et ses conséquences perverses. D’un film sur la domination et la soumission. Jusqu’où peut-on aller pour garder la maîtrise? Jusqu’où peut-on aller pour survivre? Et cela sera-t-il suffisant ?

MOODBOARD



Cette demeure est à l’image de Madame : classique mais sophistiquée. C’est un univers créé de toute pièce, coupé du monde réel, autonome. Ses habitants constituent une véritable cour.

Il s'agit du Domaine du Bois de Glaume situé à Poligné en Ille et Vilaine. C'est un écrin idéal pour l'intrigue. Le petit théâtre à huis clos où Madame s'adonne à ses pulsions perverses. 
 

 






 



Alice Barnole est MADAME



Alice Barnole a suivi des études littéraires avec option théâtre. À Paris, elle a suivi également des cours à l'école de théâtre Les Enfants Terribles (2005-2007) et au Studio de l'Aigle (2007-2009).

En 2012, elle a reçu le prix Lumières du meilleur espoir féminin partagé avec Céline Sallette et Adèle Haenel pour son rôle dans L'Apollonide : Souvenirs de la maison close (2011).

Filmographie

  • 2011 : L'Apollonide : Souvenirs de la maison close de Bertrand Bonello: Madeleine « la Juive », « la Femme qui rit », « le monstre »
  • 2012 : Renoir de Gilles Bourdos: la fille au cabaret
  • 2013 : Nos héros sont morts ce soir de David Perrault: Anna
  • 2014 : Saint Laurent de Bertrand Bonello: Madeleine, une couturière

Clara Ziegler est DALIA


Formée au théâtre comme au cinéma et à la télévision, Clara Ziegler a suivi une formation à  l'école de théâtre Les Enfants Terribles et à la classe supérieure de l'école de théâtre Au QG.

Elle fait partie de la compagnie QUI, crée grâce au soutien de Peter Brook suite à une représentation des Justes d'Albert Camus au théâtre des Bouffes du Nord, ainsi que Le cri des fougères et En corps une voix. 

Elle n'hésite pas à s'adonner également à la réalisation et à la mise en scène, tel que 'La jeune fille et la mort' de Franz Schubert, théâtre danse au Théâtre de Vanves.

Elle est actuellement chez Art Média, représentée par Francoise Salimov.

A quoi va servir le financement ?

Nous avons déjà une amorce de budget, il nous manque un complément pour pouvoir assurer la location du château et du matériel de qualité. 

  • 2000€: location du château sur 6 jours de tournage
  • 2000€: location du matériel (lumières, véhicule et caméra)

Pour que le film soit un bel objet, nous avons besoin de vous. N'hésitez pas à partager le projet, faites-le vivre ! Nous comptons sur vous pour mener cette aventure à bon port !

À propos du porteur de projet

 


©Camille Collin

Julia Javel expérimente l’image, fixe ou animée, argentique ou numérique.

Enfant illégitime de la grande peinture et d’une culture plus pop, elle pratique le grand écart jonglant avec les scènes du Caravage, les amazones de Quentin Tarantino et les ambiances glacées Ces thèmes lui permettent également d’aborder des questions plus formelles de couleurs, lumières et composition, dans un rapprochement permanent avec la peinture et le dessin.

Fan absolue de Michael Hanneke, elle s’inspire également des représentations du début de la photographie pour révéler son propre fantasme de la bourgeoisie où des relations délétères unissent les membres d’une même famille, où le vernis se fissure et laisse entrevoir le malaise.

Son travail a été publié dans de nombreux magazines et a été montré à Paris et Marseille. 


 

Tout Seuls Production est née il y a 5 ans d’une volonté de regrouper des talents au sein d’une même « famille ». Un   producteur, un réalisateur et un chef opérateur se sont trouvés pour s’associer et ne plus travailler tout seuls dans   leur coin. L’union fait la force. C’est ainsi qu’au fur et à mesure des années, Tout Seuls Production a pris l’habitude de   travailler en prenant grand soin de la relation interne et des partenaires aveclesquels la collaboration se bonifie. A ce 
titre réunir un plateau, c’est pour nous rassembler des individualités pour faire naître un fruit, un film, enrichi par tous les apports mis en commun. Et l’aventure ne fait que commencer.

  • 2013 : Publicité My Poker Squad par Léonard Lang
    Mardi Matin par Fabien Margnac
    Tied Up par Dragan Nikolic
    Masque d’Or par Julien Landais
    L’Ascenseur par Agnès Doolaeghe
     
  • 2014 : Spot UNIBAIL par Guillaume Robert-Famy
    Film AXA- Trust Your Dad  par Fabien Margnac
    Spot Futuroscope réalisé par Alex Gaillot
    Away From You All par Ben Martin

LE CHEF OPERATEUR: Fabien Margnac

Décidé de faire d'une passion, un métier, Fabien Margnac se forme pendant 3 ans dans une école de cinéma. Il sort de sa spécialisation "réalisation" avec la mention très bien.

En 2006, il crée le collectif Foby Production et en 2009, il devient indépendant avec sa propre entreprise qui ne connait pas la crise. En 2012, il devient associé de Tout Seuls Production. Cependant il continue de collaborer avec différentes agences et sociétés de production. Il réalise une trentaine de courts métrages et participe en tant que directeur de la photographie sur une cinquantaine de courts et longs métrages. Il travaille en tant que réalisateur et directeur de la photographie sur des clips (Soham, Under my blanquet, Uncommonmenfrommars ...), sur des publicités et des films corporates (Renault, Louis Vuitton, Guerlain,Axa, Danone, L'Oréal, Air France, Auchan, Truffaut, Leroy Merlin, Alain Afflelou, Française des jeux ...).

LA MUSIQUE: The Dead Mantra

"Formé en 2009, le quatuor signe enfin son premier album, sombre et intimidant, après l’attrayant ep Path of Confusion. Le groupe manceau fait aimer la morosité, avec huit titres qui sont autant de manières d’être bousculé par des guitares distordues : le single Mxeico est une arme de destruction massive dépassant nos frontière, la cavalcade Don’t Call It Love sonne comme une déflagration, un hymne à la séparation et à la rancoeur. Mais c’est surtout la production irréprochable et le mixage méticuleux de Nemure qui parachèvent ce monument dark-wave."

Les Inrocks

 

 

MERCI A TOUTES ET A TOUS !

FAQ

Poser une question Signaler ce projet