Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Vivre en Macronie T2

Recueil de dessins d'actualité réalisés par Allan Barte

Votre avis compte

Bonjour,

J'espère que les fêtes continuent à bien se passer pour vous et que, concernant votre participation à Vivre en Macronie, vous n'êtes pas dans les quelques % de personnes dont les colis sont encore coincés au centre de tri (oui, ça a été l'agréable surprise à gérer en fin d'année : une restructuration locale, un mouvement social parfaitement justifié et en conséquence l'arrivée de "renforts" au sein des équipes de la Poste - traduction des "renforts" : contrats pourris, personnel non formé, parfois mal recruté avec son lot de colis "accidentellement" ouverts)... Bon, je suis sur le dossier, j'ai un contact à la Poste qui a fait remonter aussi ça au sein de la direction régionale. J'espère que ces dernières péripéties arriveront enfin à terme.

Ce qui m'amène au second point : l'avenir.
Après deux albums, un exercice comptable complet, la gestion des campagnes et des après-campagnes, c'est l'heure de se poser les bonnes questions (il faut dire que l'organisme a aussi envoyé un gros signal d'alarme et que je tiens à avoir un jour une retraite si elle nous est pas enlevée avant ^^).
Et, c'est là où votre avis compte ! 

Je constate que les frais de port rebutent assez souvent les libraires, voire même les commandes en ligne. En parallèle, je constate que l'absence de diffusion pose un réel souci en terme de projection dans le futur.

Aussi, imaginons la chose suivante (et en tenant compte des lois existantes selon la décision prise) :

Vivre en Macronie se vend actuellement 10€ (je parle ici de l'album seul, sans les bonus d'une campagne de pré-ventes) mais les frais de port coûtent une blinde.
Est-ce que ça vous choquerait si l'ouvrage, lors d'une réédition, passerait à 15 mais serait livré gratuitement (ou à un coût symbolique si la législation l'exige) chez vous ou chez les libraires ?
Mais, prix unique oblige, ce surcoût s'appliquerait aussi si le livre venait à être acheté en direct (stand, librairie diffusant les ouvrages,...).
Cette hausse permettrait en parallèle de financer la diffusion des ouvrages tout en gardant notre politique de juste rémunération des auteurs.

Il y a du pour et du contre dans une telle décision et je trouve important que le lectorat puisse donner son avis sur la question.

Bref, vous l'aurez compris, il y a beaucoup d'interrogations en cette fin d'année et la recherche d'un modèle économique stable à long terme mais toujours en préservant l'ensemble de nos valeurs.