BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Lyon en 1700

Une maquette numérique au service de l'histoire

À propos du projet

Lyon en 1700, qui est une association Loi 1901, a pour objet de réaliser une maquette numérique du centre-ville de Lyon (France) en 1700. C’est un projet qui est né il y a maintenant 4 ans.

Cette maquette numérique, qui est le résultat de recherches historiques très poussées, permettra une visite virtuelle du centre historique de la presqu'île disparu quasi intégralement, avec des illustrations agrémentant la visite selon le lieu où le visiteur se trouve. La restitution permettra donc de servir de fil conducteur pour présenter des documents d'archive pouvant intéresser le public, gravures, peintures, plans ou autres. Elle permettra également de présenter des articles concernant tel ou tel bâtiment ou secteur de la ville. Par ailleurs, il sera possible de procéder à terme à des visites du centre avec supports type Ipad ou tablette android pour visualiser l'évolution du paysage urbain sur les lieux mêmes.

La singularité de ce projet, par rapport à d'autres restitutions numériques historiques, est de ne pas se limiter à quelques points d'intérêt dans la ville, mais de reconstituer le centre-ville de manière exhaustive et méthodique, avec des recherches menées immeuble par immeuble. Ce projet un peu fou est rendu possible grâce au travail d'un érudit lyonnais, Joseph Pointet (1851-1943), qui pendant trente ans de sa vie a dressé un historique de chaque immeuble lyonnais entre la fin du moyen-âge et la révolution. Le croisement de cette source considérable avec des cartes du 18ème siècle, le relevé des ouvertures réalisé en 1798 et de multiples autres sources permet d'atteindre un très haut niveau de précision. Le caractère exhaustif de la restitution permettra de proposer une visite complète du centre ville et de retrouver ainsi l'ensemble du tissu urbain avec sa cohérence.

Ce projet a pour vocation de collaborer avec diverses institutions publiques comme les musées Gadagne (musée historique de Lyon), les archives municipales de Lyon, les archives départementales du Rhône et la bibliothèque municipale de Lyon. En qualité de président de l'association, j’ai eu l'occasion de donner une conférence en mars dernier aux archives municipales de Lyon sur l’invitation de la société historique, archéologique et littéraire de Lyon, cette conférence portant sur les problématiques liées aux restitutions historiques et la valorisation du patrimoine documentaire. Je dois également donner une autre conférence aux musées Gadagne en janvier 2013 Actuellement, notre association travaille sur la réalisation d’un film de 6 minutes qui sera présenté aux musées Gadagne du 22 novembre 2012 au 5 mai 2013 dans le cadre d’une exposition "Lyon au 18ème, un siècle surprenant !" , ainsi qu’un plan dynamique de Lyon en 1700/2012.

Vous pouvez télécharger une plaquette qui décrit notre méthode de recherche et de modélisation à cette adresse : http://ffla.bearstech.com/fileadmin/Photos/Lyonen1700/m%C3%A9thode.pdf

A quoi va servir le financement ?

Pour l’instant, nous avons fonctionné sans réel budget, utilisant un logiciel de modélisation gratuit et un logiciel de rendu photoréaliste libre. Néanmoins, nous allons devoir faire face à des dépenses indispensables pour l’acquisition de logiciels permettant la réalisation des panoramiques et la mise en place de la visite virtuelle, ainsi que pour la création du site internet. Nous espérons financer à 70% notre projet avec des subventions, mais des dons pourraient d’ores et déjà nous permettre de faire les premières acquisitions indispensables à court terme.

Nous souhaitons acquérir les logiciels Autopano et Panotour Pro, logiciels développés par une entreprise de la région Rhône-Alpes, ainsi que le logiciel de rendu photoréaliste Thea Render.

Nous devons également acquérir des tablettes pour réaliser les premiers essais de visite virtuelle nomade, et des fonds pour financer la création du site internet.

À propos du porteur de projet

Actuellement, nous sommes six dans l’association, un architecte qui travaille principalement sur les édifices religieux, quatre chercheurs qui se privent régulièrement du soleil lyonnais pour éplucher les archives, et moi-même, Fabrice Pothier, qui participe également aux recherches et procède à la modélisation et aux rendus photoréalistes. Nous sommes tous bénévoles qui exercons une activité professionnelle par ailleurs, et en tirons le plaisir du détective qui découvre un passé et des paysages oubliés. 

Vous pouvez suivre l'avancée de notre projet sur notre blog http://lyon-en-1700.blogspot.fr/ ou nous joindre à l'adresse [email protected]