BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Lumières en fuite

Exposition photographique à Marseille - 23 et 24 juin 2018

À propos du projet

Une première exposition photographique autour d'ambiances nocturnes, sous l'éclairage artificiel des feux de voiture, rappelant l'univers du roadmovie ou du polar, traitant des différentes facettes de la nature humaine...

Cela fait vingt ans que j'écume le monde, à l'affût d'images marquantes, fugaces, animées, incarnées, alliant les photographies d'art à une réflexion poétique et philosophique sur la condition de l'homme, son rapport à la nature ou encore les frontières fragiles entre le réel et l'imaginaire.

Une partie de ce travail sera bientôt exposée à l'atelier associatif Artmedia à Marseille.

  • ​Le projet

Lumières en fuite est un projet composé de plusieurs séries de photographies nocturnes et de textes qui y font écho. Il s'agit d'une quête autour de l'altérité de l'être, des ses dualités. Dompter sa part sauvage, comprendre sa part sombre, retrouver son côté civilisé ou lumineux, chercher de nouveaux repères dans un univers externe et interne sans cesse en mouvement. La lumière n'éclaire pas, elle est le projecteur de ce qui se cache dans l'ombre, de ce qui n'est pas visible. Elle est aussi le sujet central, elle focalise l'attention et alimente la tension environnante, créant une certaine dramaturgie par l'absence de l'objet éclairé, en l'occurrence, l'homme...

PREFACE "LUMIERES EN FUITE", 2017

​"Ainsi, il sort la nuit car le jour, exposé au regard de tous, il est plus vulnérable. Dans sa nudité, sauvage, parfois présent, parfois absent, tel l’animal traqué qui arpente les décors nocturnes et qui sera surpris au détour d’un virage. Il se retrouve dans la ville, fugitif, sur ses gardes.

L’éclairage des phares de voiture marque l’instantanéité du moment. D’une lumière artificielle qui ne donne à voir qu’une succession de morceaux de paysages, souvent de manière très fugace, où seul l’observateur très attentif pourra déceler des moments de vie.

C’est aussi le lien avec le voyage, merveilleux ou terrifiant. Une façon différente d’observer le monde qui nous entoure, en se focalisant sur ce qui se retrouve dans le faisceau de lumière ou au contraire dans ce qui se cache dans l’obscurité…"

  • Séries proposées et tirages prévus

1* La traque : 3 tirages Fine-Art (30x20cm) - 1 tirage film rétroéclairage (30x20cm) - 1 impression ou tirage texte

2* Marseille-Texas / Born(e) 18 : 7 tirages contrecollés aluminium (60x40cm ou 30x20cm) -  7 crochets

3* Le repos : 4 tirages contrecollés aluminium (60x40cm) - 4 crochets - 1 impression ou tirage texte

4* Respire :4 tirages film rétroéclairage (30x20cm) - 1 tirage contrecollé aluminium (30x20cm) - 1 crochet - 1 impression ou tirage texte

5* Des vagues à l’âme : 7 tirages argentiques professionnels ou Fine-Art (12x18cm) - accrochage par aimant

  • Extraits

Echappée - série La traque

Marseille-Texas / Born(e) 18 - N°3

Marseille-Texas / Born(e) 18 - N°5

Haïkus vagabonds, le repos 2ème - série Le repos

Respire

Plus : https://www.armellemathieu.com/preface

A quoi va servir le financement ?

Le financement de 350 euros servira à :

- l'impression, l'encadrement et l'accrochage de mes photographies (60%)

- les frais de communication (8%)

- la commission Ulule (8%)

- la création et l'envoi des contreparties (16%)

- les frais annexes d'installation ainsi que du vernissage du samedi (8%).

Si la collecte atteint entre 350 et 450 euros, les tirages papier seront imprimés sur un papier d’art de qualité supérieure, et la communication autour de l’événement sera améliorée.

Si la collecte dépasse 450 euros, un bonus proportionnel au dépassement et à la contribution sera ajouté à chaque lot de contreparties. Les fonds supplémentaires, après avoir permis l'amélioration des moyens mis en oeuvre pour l'exposition, pourront être réinvestis sur mes futurs projets photographiques (achat de matériel, nouveaux tirages, communication, maintien du site web, etc).

À propos du porteur de projet

Armelle Mathieu, photographe d'art

Je suis née en 1980 à Aix-en-Provence. Artiste multi-facettes contemporaine, je dévoile et développe mon univers à travers l'écriture, la composition musicale et la photographie. Ces différents médiums peuvent ainsi être associés dans des recherches scénographiques d'exposition que je conçois.

Fortement imprégnée par le cinéma et le rock indépendants, plusieurs de mes projets invitent à plonger dans les univers du roadmovie ou du polar au travers d’ambiances nocturnes ou inquiétantes. Les âmes s'y révèlent dans une intimité et une sensibilité confondantes qui amènent le spectateur à scruter ses propres profondeurs. L'objet de la photographie, sujet immobile, semble lui aussi être animé. On sent le bruit et la poussière. Le souffle et la respiration. Le soufre et l'altération.

Les mots et la poésie ont aussi une place prépondérante dans mes projets. ​D’autres démarches et projets à découvrir en se laissant porter par la navigation sur mon site http://www.armellemathieu.com