BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Lovecraft, l'intégrale prestige

La première intégrale prestige de l'œuvre de Lovecraft !

  • Xandrae

    Une petite news officielle presque 3 mois après la fin du financement ?

  • LeBonBougre

    Oui, merci pour les nouvelles ! Je ne lis pas régulièrement mais je suis toujours content de voir un peu de vie ici !

    Moi, je constate, malgré mon niveau correct en anglais, que je serais bien incapable de lire ça de façon qui me soit agréable !

  • Frederic Donckels

    Je devrais peut-être lire Lovecraft en VO, finalement... :)

  • elhfa

    Merci beaucoup David pour les messages postés ici, qui continuent de faire vivre le projet, même une fois le CF terminé.

  • David Camus

    @ Christophe Thill

    comme tu dis !

  • Christophe Thill

    C'est vraiment écrasant !

  • David Camus

    Chers tous,

    allez, un petit passage qui m'a fait perdre quelques-uns de mes derniers cheveux - et le pire c'est qu'il yen a plein comme ça. J'aime bien celui-ci car c'est la première description d'un shoggot dans "Les Montagnes hallucinées" :

    "(...) What we did see - for the mists were indeed all too malignly thinned - was something altogether different, and immeasurably more hideous and detestable. It was the utter, objective embodiment of the fantastic novelist’s "thing that should not be"; and its nearest comprehensible analogue is a vast, onrushing subway train as one sees it from a station platform - the great black front looming colossally out of infinite subterranean distance, constellated with strangely colored lights and filling the prodigious burrow as a piston fills a cylinder. But we were not on a station platform. We were on the track ahead as the nightmare, plastic column of fetid black iridescence oozed tightly onward through its fifteen-foot sinus, gathering unholy speed and driving before it a spiral, rethickening cloud of the pallid abyss vapor. It was a terrible, indescribable thing vaster than any subway train - a shapeless congeries of protoplasmic bubbles, faintly self-luminous, and with myriads of temporary eyes forming and un-forming as pustules of greenish light all over the tunnel-filling front that bore down upon us, crushing the frantic penguins and slithering over the glistening floor that it and its kind had swept so evilly free of all litter. (...) "

    Au plaisir,

    David

    (Après, je pense vous envoyer des textes très poétiques de Lovecraft - pas de la poésie, mais des choses très belles.)

  • David Camus

    Lovecraft est toujours super dur à traduire - mais je trouve très bien la tentative de NGcthulhu - pas évident de se livrer à l'exercice en public, surtout ici !
    Dans les prochains jours je vous donnerai un truc plus long et vraiment super dur - un enfer.

    Au plaisir,

    David

  • Christophe Thill

    Si je peux me permettre de couper plein de cheveux en 4... !
    Ce "à travers la fenêtre" me semble le plus délicat à rendre élégamment. Moi je ferais bien un court-circuit : "Voyez, par cette fenêtre, briller les étoiles de la nuit éternelle!"

    Pas "même maintenant" mais plutôt "en ce moment même".

    Plutôt que "buvant" : "s'imprégnant".

    Et pas "de plus belle" mais "toujours plus belles"...

  • NGcthulhu

    Voici un trad. approximative de moi et Google, pour les gens non-doué en anglais :
    "Regardez! à travers cette fenêtre brillent les étoiles de la nuit éternelle. Même maintenant, elles brillent au-dessus des scènes que vous avez connues et chéries, buvant leur charme pour qu'elles puissent briller de plus belle sur les jardins de rêve."

    Sinon c'est nouveau le texte d'avertissement sous la boîte de commentaire, je me demande bien pourquoi ils ont ajouté. ;)

  • David Camus

    @ Laura Blasutto

    je vous en prie, plaisir partagé !

  • Laura Blasutto

    Merci beaucoup @David Camus pour ces retours (et les photos du compte insta! Cela me fait rêver et fait pétiller mes rêves !

  • David Camus

    Chers tous,

    allez, on commence en douceur avec un court passage tiré des dernières pages de "La Quête onirique de Kadath l'inconnue", lorsque Carter rencontre Nyarlathotep et que celui-ci lui révèle enfin la véritable nature de la merveilleuse cité du soleil couchant après laquelle Carter court depuis le début du récit (et non, cette cité ne s'appelle pas Kadath). Ces pages sont extraordinaires, car en plus d'être merveilleusement bien écrites, elles disent tout l'amour de Lovecraft pour Providence et la Nouvelle Angleterre. Rien n'est simple dans ces passages, mais je me souviens bien de ceci :

    "Look! through that window shine the stars of eternal night. Even now they are shining above the scenes you have known and cherished, drinking of their charm that they may shine more lovely over the gardens of dream."

    Comme toujours, j'avais eu beaucoup de plaisir à le traduire - mais dieu que c'était dur ! (Et je devrais trouver beaucoup plus difficile par la suite - je vous montrerai.)

    Au plaisir,

    David

  • David Camus

    Chers tous,

    je suis en train de sélectionner quelques passages que j'aime beaucoup et qui m'ont donné du fil à retordre. Il n'y a rien de facile chez Lovecraft, mais j'aimerais vous trouver des choses à la fois belles et difficiles.

    Au plaisir

    David
    (Je ne me vois pas corriger quoi que ce soit - c'est plus pour vous donner un goût de l'anglais !)

  • holy69

    Excellent les retours de david Camus, c'est vraiment un projet existant et unique, trop content de faire parti du navire.

  • LeBonBougre

    Dire qu'on est même pas en aout 2018 :S
    Et que le projet pourrait prendre un peu de retard :S
    C'est long

  • NGcthulhu

    J'ai hâte de voir celà .

  • LeBonBougre

    Mince, j'ai loupé le coche pour la carte, je suis dégoûté :S

    En ce qui concerne les phrases, très intéressé oui.
    Avec une petite correction de votre main plus tard si possible :)

    Au plaisir

  • David Camus

    Chers tous,

    vendredi (ou peut-être avant, ou peut-être après), je posterai ici quelques exemples de phrases vraiment difficiles à traduire. J'ai pensé que ça pouvait vous amuser - je pensais commencer par la description des shoggots dans "Mountains of Madness". Vous me direz.

    Au plaisir

    David

  • David Camus

    Chers tous,


    pour les cartes postales, c'est déjà fini - je sais, c'est allé vite.

    Pour le reste, je vous tiens au courant - et n'oubliez pas mon compte Instagram (dont je ne connais toujours pas l'adresse, mais il existe, c'est : david_camus_).

    Au plaisir,

    David

  • Voir plus