BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

LOUPP | LE SAC DE WEEK-END

Adoptez votre Loupp et emmenez-le partout

Voyage à Porto

Bonjour vous ! Vous allez bien ? 

Si vous le voulez bien, aujourd’hui, je vous emmène au Portugal, sur les traces de la fabrication de votre futur sac de week-end idéal…

Après avoir défini les caractéristiques indispensables à tout bon compagnon de voyage (comme on l’a vu la semaine dernière : dimensions, anses, bandouillère ban-dou-lière - je crois que je n’arriverai jamais à écrire ce mot correctement du premier coup !) il me fallait d’abord un dessin technique. C’est un peu la fiche d’identité très précise du sac : toutes les mesures, tous les détails, qui permettront de discuter avec les fournisseurs potentiels et être surs qu’on est bien sur la même longueur d’onde. C’est aussi cette fiche qui augmente d’un coup votre crédibilité auprès des ateliers : sachez que si vous vous pointez avec votre rêve de sac dessiné sur un coin de nappe, ça marche malheureusement un peu moins bien ;) Pour le réaliser, j’ai eu la chance de tomber sur Claire, styliste en reconversion, qui m’a fait un travail incroyable ! Encore merci à elle !

Grâce à ce dessin technique, je pouvais donc me lancer dans la quête de l’atelier parfait. J’ai fait des demandes de devis un peu partout dans le monde : France, Maroc, Tunisie, Portugal, et même Inde ! 

Comme il est très important pour moi et pour LOUPP de vous proposer des prix justes, et d’avoir de bonnes relations avec les fournisseurs, j’avais un très bon a priori sur le Portugal. En effet, sa réputation en termes de qualité et de conditions de travail n’est plus à faire, et sa proximité permet de pouvoir se rendre sur place régulièrement pour discuter en vrai avec les personnes, le tout à des tarifs raisonnables ! Que demande le peuple ?

Je ne le savais pas avant de commencer cette aventure mais figurez-vous que le meilleur moyen de trouver un fournisseur dans un pays étranger, c’est de faire appel à un agent… oui, oui, comme au cinéma !

Grâce à l’aide de mes voisins d’atelier (coucou les Pied de Biche) j’ai été mise en contact avec l’un d’entre eux, qui m’a emmenée visiter pas mal d’ateliers dans la région de Porto. Ils fabriquaient tous des sacs de rêve de grandes marques parisiennes (#tentation) mais comment vous dire… je ne les sentait pas très concernés par mon histoire…

Par chance, j’avais aussi trouvé sur internet le contact d’un autre atelier, comme une grande ! Des semaines que nous échangions informations (et plaisanteries aussi) par email : il me fallait les rencontrer ! Le contact est tout de suite passé sur place et comme c’est quand même plus sympathique de travailler avec des personnes avec lesquelles on s’entend bien : c’est eux que j’ai choisi.

Et je peux vous dire que je suis RAVIE : réactivité, qualité, bonnes blagues… tout est parfait ! J’espère que vous sentirez toute cette bonne humeur s’échapper de vos sacs quand vous les recevrez :)

CAR OUI ! Grâce à votre mobilisation incroyable, nous avons atteint notre objectif. Ce qui signifie que les sacs seront produits ! On peut maintenant un peu rêver et essayer d’atteindre les 200 pré-ventes et peut être plus encore ! Alors je compte sur vous pour continuer à partager la campagne autour de vous, par tous les moyens :) continuons ensemble à écrire une belle histoire !

MERCI pour tout et à très vite !

Julie