BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Loin Des Yeux - le film

Le naturisme, loin des yeux

À propos du projet

English description available below ! 

"Loin des Yeux" est un projet documentaire sur le naturisme, ses adeptes et ses valeurs.

Tourné dans l'enceinte du plus ancien camp naturiste d'Europe (le Centre Hélio Marin de Montalivet), ce projet vise à mettre en avant ce mode de vie respectueux de la nature, et trop souvent mal perçu par une grande partie de la population.

Il s'agit de montrer au monde ce qu'il se passe au sein de cette communauté bienveillante, en marge des normes imposées par la société, loin des yeux.

 

BANDE ANNONCE OFFICIELLE vost anglais

 

NOTE D'INTENTION DU PROJET 

Une grande majorité des reportages réalisés sur le thème du naturisme sont perçus comme intrusifs, peu subtils et donnent souvent une image faussée de ce mode de vie. Ils sont pour la plupart très maladroits et participent à un amalgame entre naturisme et nudisme, en présentant dans les mêmes vidéos un concept sain et naturel d’une part, et des endroits de débauche d’autre part. Selon nous, le domaine du CHM n’est pas représenté à sa juste valeur et mérite une attention toute particulière. Nous souhaitons donc réaliser un film d’une durée d’une cinquantaine de minutes sur le thème du naturisme, dans l’enceinte du CHM. J’y ai moi-même passé une bonne partie de ma vie, et ce depuis tout petit.

Le sujet sera traité à la manière de l’émission Strip-tease ou encore des films de Raymond Depardon. Il n’y aura pas de narrateur ou de voix off pour guider le spectateur. Le documentaire suivra le rythme des protagonistes, permettant une immersion totale dans leurs modes de vie. Cela permet de retranscrire avec authenticité les habitudes et les points de vues de chacun, tout en laissant aux spectateurs la possibilité de se construire ses propres pistes de réflexions.

Pour aborder le sujet du traitement de la nudité, nous tiendrons toujours à privilégier la suggestion plutôt que de la filmer concrètement. La video, visant un large public, n’est pas destinée à être visionnée exclusivement par des naturistes. Afin de susciter l’intérêt des spectateurs et de ne pas les intimider, il est primordial de suggérer la nudité au maximum, et d’éviter de la montrer lorsqu’elle n’est pas nécessaire. Afin de coller à la réalité, elle ne doit pas se faire ressentir, et par conséquent ne pas être mise explicitement en avant.

Pour mettre à bien ce projet, nous entendons suivre différentes personnes sur plusieurs jours. Nous suivrons chaque personnage dans son quotidien, en réalisant des interviews dans différents endroits du camp au long de la journée. Nous filmerons leurs interactions avec leurs amis, leurs activités et leurs modes de vie. Les différents personnages se rendront également à des activités culturelles ce qui permettra  de faire le pont entre les protagonistes.

 

 

A travers le quotidien de ces personnes, nous traiterons le sujet du naturisme en abordant plusieurs axes spécifiques :

Le thème de l’écologie et de l’environnement, en mettant en avant la beauté du site à travers des prises de vues aériennes et des plans esthétiques. Des images soignées dans ces décors naturels somptueux donneront aux spectateurs l’envie de se rendre sur place afin de profiter de ce cadre idyllique.

Pour sublimer le décor du domaine, nous souhaitons réaliser des prises de vues aériennes en 4k, mais également utiliser le grain du Canon Mark II et III pour les phases de vie et d’interview. En effet, cet appareil donne un grain très cinématographique aux prises de vues et donnera à l’image une photographie crédible et esthétique. Les teintes, quant à elles, seront vives et chaleureuses; aux couleurs de l’été.

 

 

Nous aborderons le thème du multiculturalisme, en suivant des naturistes d’origines diverses, pour mettre en avant les opportunités de découvrir de nouvelles langues, d’établir des contacts avec des gens de nationalités différentes et de s’enrichir culturellement. D’une manière générale, mettre en avant cet atout qu’est le multiculturalisme permettra logiquement de toucher un public plus large. Nous traiterons également du thème social, en soulignant l’ouverture d’esprit des protagonistes, l’absence de frontières sociales qu’engrange la nudité et le type de rapport qu’elle instaure entre les naturistes.

Il sera aussi question de l’esprit intergénérationnel et familial du naturisme à travers la transmission de valeurs, la liberté de rythme de vie de chacun dû aux nombreuses activités du camp, la préservation du site. Suivre la vie de personnes d’âges différents allant de 7 à 87 ans, permettra d’avoir une approche globale et précise de la vision et des attentes des naturistes. Cela sera l’occasion de traiter des origines et du développement du naturisme à travers le temps.

 

 

Ce projet aura un fort impact sur le public, tant pour les habitués qui retrouveront dans ce film un parfum d’été et de nostalgie, que pour les profanes qui se demandent si ce mode de vie leur conviendrait. Ce film contribuera à donner une image authentique et réelle du naturisme, loin des clichés véhiculés par certains reportages. Nous tenons à construire un véritable témoignage, visible par tous, prônant des valeurs humaines de respect, de partage et de savoir vivre.

Nicolas Poirier

 

ENGLISH VERSION

"Out of sight" is a documentary project on naturism, its followers and its values.

Shot on the grounds of the oldest naturist camp in Europe (the Center Helio Marin de Montalivet), this project aims to highlight this lifestyle respectful of nature, and too often badly perceived by a large part of the population.

It's about showing the world what's going on in this caring community, outside the norms imposed by the society, out of sight.

A vast majority of the reports made on the theme of naturism are perceived as intrusive, not very subtle and often give a distorted image of this way of living. They are for the most part very clumsy and participate in an amalgam between naturism and nudism, presenting in the same videos a healthy and natural concept on one hand, and places of debauchery on the other hand. In our opinion, the domain of CHM is not well represented and deserves a very particular attention. So we want to make a movie which last about fifty minutes on the theme of naturism, within the CHM compound. I have spent a good part of my life there, since I was a child.

The subject will be treated in the manner of the show Striptease or films by Raymond Depardon. There will be no narrator or voiceover to provide viewer with guidance. The documentary will follow the protagonists’ pace, allowing a full immersion in their lifestyles. This enables to translate with authenticity everyone's habits and points of view, while leaving the spectators with the possibility of building their own paths of reflection.

To address the subject of nudity, we will stick to suggestion rather than actualy filming it. The video, aimed at a wide audience, is not intended to be viewed exclusively by naturists. In order to arouse the interest of the spectators and not to intimidate them, it is essential to suggest nudity to the maximum, and avoid showing it when it is not necessary. For the purposes of sticking to reality, nudity must not be felt, and therefore not explicitly put forward.

To complete this project, we intend to follow different people over several days. We will follow each character in his daily life, by conducting interviews in different parts of the camp throughout the day. We will film their interactions with their friends, their activities and their lifestyles. The different characters will also go to cultural activities which will make the connection between the protagonists.

Through the daily lives of these people, we will deal with the subject of naturism by approaching several specific axes :

The theme of ecology and the environment, highlighting the beauty of the site through aerial shots and shots aesthetic. Neat images in these natural and sumptous settings will make the audience want to visit the site to enjoy this idyllic setting.

To sublimate the scenery, we would like to make aerial shots in 4k, but we whish we could also use the grain of the Canon Mark II and III for daily routine and interviewes. Indeed, this camera gives a very cinematographic grain shooting and give the image a credible and aesthetic photograph. The shades, meanwhile, will be bright and warm, in the colors of summer.

We will discuss the topic of multiculturalism, following naturists of diverse origins, to highlight the opportunities of discovering new languages, establishing contacts with people of different nationalities and enriching oneself culturally. In a general way, highlighting this asset of multiculturalism will logically enable to reach a wider audience. We will also discuss the social theme, highlighting the open-mindedness of the protagonists, the absence of social boundaries that nudity collects and the kind of relationship it creates between naturists.

What will also be questionned is the intergenerational and family spirit of naturism through the transmission of values, the freedom of rhythm of everyone's life due to the many activities in the camp and the preservation of the site. Following the lives of people of different ages from 7 to 87 years old, will provide a comprehensive and accurate approach to the vision and expectations of naturists. This will be an opportunity to discuss the origins and development of naturism over time.

This project will have a strong impact on the public, as much for the regulars who will find in this film a scent of summer and nostalgia, as for the laymen who wonder if this way of life would suit them. This film will help to give an authentic and real image of naturism, far from the clichés conveyed by certain coverages. We want to build a real testimony, visible by all, advocating human values of respect, sharing and manners.

s/o Catherine Mercier for the translation !

A quoi va servir le financement ?

Ce projet est à notre initiative, nous l'avons commencé durant la saison 2018 avec nos propres moyens. Nous disposons dors et déjà d'un appareil Canon 5D Mark II, d'un micro, d'un trépied Manfrotto, et d'un drône DJI Phantom 4.

Ce projet représente un investissement matériel et personnel considérable. Afin d'obtenir le résultat le plus qualitatif possible, nous avons grand besoin d'investir dans du nouveau materiel de tournage afin d'optimiser nos performances.

Le financement de ce projet nous permettra d'investir dans :

- l'achat d'un boitier Canon Mark III d'occasion ( environ 1900 euros ) afin de travailler à deux cameras

- l'achat d'un objectif Canon 70-200mm d'occasion ( environ 1500 euros ) permettant des zooms de haute performance

- l'achat d'un objectif Canon 16-35mm d'occasion ( environ 1000 euros ) permettant des prises de vues grand angle

- l'achat d'un glidecam pour boitier Reflex ( environ 150 euros ) permettant des mouvements fluides et graçieux

Ce financement nous permettra également :

- à defrayer et nourrir l'équipe pour le tournage au CHM de Montalivet (une semaine en mai puis deux semaines en juillet/aout 2019)

- la production d'une bande originale du film par les talentueux beatmakers Flitz&Suppe (Allemagne) et Slivanoë (France)

Flitz&Suppe : https://soundcloud.com/flitzsuppe

Slivanoë : https://soundcloud.com/slivanoe

- la rémunération des monteurs / étalonneurs

- la rémunération des traducteurs ( traductions en anglais / allemand / néerlandais )

- la confection d'affiches, de DVD, et de CD de la bande originale du projet

Si, grâce à vous, le financement dépasse la somme demandée, nous investirons dans du materiel de tournage ( micros, trépied... ) et nous ferons en sorte d'oganiser une ou plusieurs grandes avant-première en France !

À propos du porteur de projet

Nicolas Poirier et Gautier Rolland sont deux associés, réalisateurs, cadreurs et monteurs depuis 2006.

Après le succès de leur documentaire "Meet Dean Jonhson" tourné en Angleterre en 2009, ils créent l'association Babylone Prod en 2010. Ils réalisent en 2011 le documentaire "Si on allait voir la mer", film sur la vie sociale retrouvée de personnes démentes atteintes par la maladie d'Alzheimer et Parkinson. Ce film sera diffusé dans de nombreux festivals, dans des écoles d'infirmières, à l'ouverture du pavillon de l'Accueil du Jour de Montchenot, ainsi qu'a Rome lors d'un congrès international sur la maladie d'Alzheimer.

 

 

Ils réalisent dans le même temps de nombreux clips divers et variés, multipliant les collaborations avec des artistes de renoms en France comme aux Etats-Unis (Al'Tarba, Macy Gray, Tony Allen, Nekfeu, Oxmo Puccino, Cenza, Black Ship, Le Gouffre...) et réalisent des vidéos institutionnelles et sociales pour le compte de la région Grand-Est, d'associations culturelles, et d'autres organismes comme Les Portes du Temps, qui leur vaut les félicitations du Ministère de la Culture en 2012. 

 

 

Ils réalisent également des courts-métrages qui évoluent dans les festivals, avec des projections dans des salles prestigieuses comme la Pagode (Paris), le Grand Rex (Paris), le Nova (Bruxelles).

 

 

Ils organisent à plusieurs reprises des évenements, des concerts et des projections gratuites afin de partager leur univers culturel à un maximum de gens. Nicolas Poirier et Gautier Rolland ont réalisé ensemble plus d'une centaine de vidéos de la manière la plus indépendante possible afin de rester fidèles à leur créativité et de ne jamais se fixer de limite. 

Nous sollicitons aujourd'hui votre aide afin de mener à bien ce projet fédérateur, optimiste, et profondément humain. Votre soutien nous permettra de franchir un cap dans notre carrière cinématographique en réalisant, pour nous tous, une oeuvre sincère et positive qui mettra en avant les valeurs humaines, le respect de la nature, des autres, et de soi.

Merci à vous qui nous soutenez, que ce soit depuis nos débuts, ou tout récemment. Ce que nous faisons, nous le faisons par passion et amour de l'art. Pour nous, mais aussi pour vous.

Share Suivez-nous