BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

UN JOYAU POUR LA CHAPELLE DE LOC-ILDUT

RESTAURATION D'UN EPI DE FAITAGE EN PLOMB DU 17ème SIECLE

À propos du projet

Redonner à une chapelle bretonne son plus bel ornement : un épi de faîtage en plomb orné de fleurs de lys et d'hermines, c'est l'objectif de notre association.

La chapelle de Loc-Ildut, à Sizun (Finistère) n'a pas de clocher, mais sa toiture est couronnée de quatre épis de faîtage. Trois d'entre eux sont encore en place mais le quatrième, le plus beau, a été abattu lors d'une tempête il y a quinze ans.

Nous avons besoin de vous pour rendre à la chapelle de Loc-Ildut ce décor exceptionnel de 2,40 m de hauteur, oeuvre d' un artisan anonyme du 17ème siècle, au sommet de son art et de sa technique.

Cette gravure présente la chapelle dotée de ses quatre épis

Les épis présentent un très riche décor : sur chacun des quatre côtés du socle, un visage d'angelot ; aux quatre angles, une hermine et une fleur de lys ; au sommet, une fleur de lys en relief couronnée d'un croissant de lune.

L'ensemble est caractéristique des décors en vogue dans la région à partir de la Renaissance. L'alliance de l'hermine et de la fleur de lys rappelle que la Bretagne est unie au royaume de France depuis 1532. 

Le projet de restauration concerne le plus grand des quatre épis de faîtage, celui de la croisée. Il se différencie des trois autres par sa base hexagonale et une hauteur nettement supérieure. Il s'agit vraiment d'un objet exceptionnel que l'on s'attendrait à trouver sur la toiture d'un grand château plus que sur celle d'une chapelle de campagne. Sa restauration sera le premier acte de la rénovation de la chapelle. Un jour, l'épi retrouvera sa place sur la toiture restaurée. En attendant, il sera exposé dans la chapelle, où l'on pourra admirer aisément la richesse de ses décors. 

Pourquoi ce projet est-il important pour nous ?

Parce qu'il y a une urgence de sauvetage : sur les trois épis qui subsistent, un seul présente un décor à peu près complet, qu'une nouvelle tempête peut emporter chaque hiver.

Parce que cette chapelle tient une place particulière pour la population des environs. Depuis près d'un siécle, plusieurs générations se sont mobilisées en sa faveur, d'abord pour la sauver de la démolition (elle avait failli être démolie et transférée aux Etats-Unis vers 1930 !) puis pour la rénover, la doter d'un terrain spacieux (1988) et la faire vivre de différentes manières...

Parce qu'elle est aussi le théâtre, chaque dernier dimanche de juillet, d'un grand pardon breton (fête religieuse, repas champêtre, après-midi festive) qui réunit la population de tous les environs et de nombreux visiteurs de l'été. 

Le 26 juillet 2015, nous fêterons le cinquantième anniversaire de ce pardon. Pour cette occasion exceptionnelle, nous accueillerons une délégation du pays de Galles (le pays de saint Ildut) et des représentants des différentes paroisses bretonnes qui l'honorent. Le pardon s'élargira ainsi aux deux côtés de la Manche. 

Pour marquer cet évènement, nous rêvons donc de restaurer le grand épi de faîtage. Pour l'occasion, nous avons le projet d'ajouter le dragon du pays de Galles à l'hermine et à la fleur de lys. 

Kinklet eo toenn chapel Loc-Ildut gant pevar beg–toenn plom (épis de faîtage) savet e pad ar seitekvet kanvet. Diskouez a reont ur c'hlinkadur dibar : dremmoù, delioù, erminigoù, flourdiliz, ul loargresk. Diskaret eo bet an hini brasañ anezho gant ur gorventenn ur pemzek vloaz zo bennak.

A-drugarez d'ho skoazell e c'hello ar gevredigezh Mignoned Log -Ildut adsevel anezhañ e 2015 da-geñver hanterkanvet deiz ha bloaz ar pardon bras breizhat savet e 1965.

Derc'hel a raio ivez envorenn an unaniñ etre Breizh ha Bro Gembre tro-dro da Sant Ildut : Bro Leon (Lannildud, Sizun), Bro Dreger (Koadoud, Landebaeron, Trogeri), Bro Wened (Pleurdud), Bro Sant Maloù (Sant Ideuk)... hag evel just Llantwit Major, e-kichen Kardiff.

E kroazlec'h ar chapel e vo an oberenn arouez an emvod etrekeltiek : setu perak, war pep hini eus e c'hwec'h kostez, en em vesko dragon Bro Gembre gant an erminoù hag ar flourdiliz.

A quoi va servir le financement ?

Votre participation permettra de financer l'achat de la matière première et la main d'oeuvre des spécialistes : 

-- deux Compagnons du Devoir (un menuisier et un couvreur) garants d'une qualité et d'un savoir-faire traditionnels;

-- l'entreprise OXYMAX de Sizun (www.oxymax.fr) , à la pointe de la modernité dans le découpage du métal.

Ainsi l'épi restauré sera un beau symbole, synthétisant savoir-faire ancestral et techniques modernes.

Pour mener à bien ce projet, nous avons besoin de vous ! Soyez le maillon indispensable de cette belle aventure qui se poursuit à travers les siècles.

La somme qui doit être acquittée par l'association des Amis de Loc-Ildut se monte à 6000 €. L'association ne peut compter que sur ses propres ressources, les bénéfices du pardon ; celles-ci lui permettent d'assurer l'entretien courant de l'édifice : peintures des murs et des portes, réparations ponctuelles sur les boiseries, les vitraux ou la toiture. Les dépenses occasionnées par la restauration de cet épi de faîtage, sont donc pour nous "extra-ordinaires", et risqueraient de déséquilibrer lourdement le budget de l'association.

Notre projet a été remarqué dans le cadre des "Trophées de la Vie Locale", organisés par le Crédit Agricole , qui nous a attribué un prix de 300 €. Ce n'est qu'une première étape, c'est pourquoi ce "JOYAU POUR LOC-ILDUT" ne pourra être réalisé qu'avec votre aide.

Le principe d'Ulule étant le "tout ou rien", nous préférons fixer comme objectif une somme relativement modeste par rapport au coût total, et nous donner les chances de l'atteindre.

Mais... rêvons un peu, et espérons que ce but sera largement dépassé.

Nos remerciements vont à tous les donateurs qui nous aident à réaliser ce projet ainsi qu'à ceux qui en parleront autour d'eux, sur les réseaux sociaux et par tous les moyens à leur disposition..

À propos du porteur de projet

Le projet est porté par l'association des Amis de Loc-Ildut (http//Amisdelocildut.wordpress.com) qui a pour vocation de restaurer et d'embellir la chapelle, vénérable dame de plus de 300 ans. Avec la commune de Sizun, elle est en charge de l'entretien du monument et de son environnement. Elle organise le pardon annuel et a le souci plus large des calvaires, des fontaines et  du "petit patrimoine".

L'association est actuellement présidée par Georges Provost, maître de conférences d'histoire à l'université de Rennes 2, spécialisé dans l'histoire de la Bretagne des 16e-18e siècles, également engagé dans diverses opérations de valorisation patrimoniale. 

Le projet est également porté par deux compagnons du Devoir, Georges Le Ber (co-président de l'association) pour la partie "menuiserie", Jean-Pierre Bardin pour la partie "couverture". L'un et l'autre ont consacré l'essentiel de leur carrière aux chantiers commandés ou supervisés par les Monuments historiques. Le premier a fondé en 1978 une entreprise, aujourd'hui reprise par ses fils (les Ateliers Le Ber; www.ateliersleber.fr) dont la réputation n'est plus à faire en matière de restauration de charpentes et de mobiler ancien. Le second a été Meilleur Ouvrier de France et a une particulière compétence dans le domaine des ornements de toiture. La garantie d'un travail qui concilie générosité et excellence !