BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Livret d'aide handicap et manutention

Aider une personne en situation de handicap sans lui faire mal, sans se faire mal et en toute sécurité

À propos du projet

Aider une personne en situation de handicap sans lui faire mal, sans se faire mal et en toute sécurité : tel est l'objectif de ce guide pratique indispensable pour qui intervient auprès de personnes à mobilité réduite.

Qui sont nos soutiens pour l'instant sur ce projet ?

Conçu dans le cadre d'un mémoire de fin d'étude en ergothérapie, dédié à la pratique des manutentions des aidants au sein des séjours adaptés, ce projet prend vie grâce à la création d’un livret d’aide à la manutention. Il répond aux problématiques de posture, de sécurité, d'information et de formation du personnel aidant et à été imaginé à la suite d'une enquête menée auprès d’aidants ayant participé à un ou plusieurs séjours adaptés en France et grâce à la collaboration de l'UNAEE[1] et du CNLTA[2]. 

[1] UNAEE: Union Nationale des Associations des Etudiants en Ergothérapie
[2] CNLTA: Conseil National des Loisirs et du Tourisme Adaptés

Quelques chiffres qui ont motivé ce projet :

En avril 2012, un questionnaire à été diffusé sur internet contenant 15 questions destinées à renseigner des pratiques, des enseignements, des difficultés, des douleurs  et du type de public rencontrés par les aidants de séjours adaptés.

Au total, les 346 questionnaires exploitables sont issus d'aidants ayant au moins tous participé à un séjour adapté accueillant des personnes en situation de handicap moteur.

L’analyse de ces résultats m’a permis de présenter ces quelques chiffres clés qui résument cette étude.

  • 42% des enquêtés expriment des douleurs qui sont pour ≈ 80%  d'entre-elles localisées au niveau du dos.
  • la ½ de ces douleurs ont un lien avec la pratique des manutentions.
  • l’expérience est un facteur de protection dans la pratique des manutentions.

Par conséquent, j'ai conçu un livret de manutention qui permettra de limiter les difficultés des aidants et les risques pour les usagers. Ce sont ces résultats qui m'ont donné envie de concrétiser ce projet et c'est ce projet que je  vous propose aujourd'hui.

Pourquoi a-t-il été mis en place ?

"88%  des aidants souhaitent recevoir un complément d'information et de formation sur la pratique des manutentions et 60% d'entre eux souhaitent la création d'un livre dédié à cette thématique"Résultats issu de l'enquête de mémoire.

Ce livret vient répondre à un besoin et à une demande évoquée par de nombreux aidants intervenant auprès de personnes en situation de handicap. Mais il s'intègre également dans un objectif de prévention et d'information sur les troubles musculo-squelettique (TMS) au travail. En effet,“ ⅓ des aidants interrogés ont éprouvé des douleurs dont 78% étaient localisées au niveau du dos.” Résultats issu de l'enquête de mémoire.

Ce livret a été créé dans le but d’apporter un côté pratique, fonctionnel et sécuritaire à l'activité réalisée par l’aidant, pour l’usager. Mélangeant des aspects théoriques et pratiques, il permet à l'animateur de se référer à une technique précise dans une situation concrète grâce à des codes couleurs et des thématiques. C'est ce qui fait de ce livret un guide à part entière.

Quels sont les objectifs de ce livret ?

Les objectifs sont multiples, centrés sur la personne en situation de handicap, sur l'aidant et sur la structure d'accueil.

​© G. Loucel

  1. Rendre l'intervention des aidants auprès d’une personne en situation de handicap la plus sécurisante et agréable possible.
  2. Réduire les difficultés et les douleurs des aidants dans leur pratique et éviter la mise en danger de leur santé ou de celle des personnes dont ils ont la responsabilité.
  3. Valoriser la structure d’accueil dans sa démarche de formation du personnel et d’accompagnement de ses acteurs.

Ce livret matérialise l'implication d'APF dans l'accompagnement et la formation de ces bénévoles, il valorise ainsi cette structure qui œuvre depuis plus de 80ans dans l'accompagnement des personnes en situation de handicap et qui prend soin d'encadrer et de former les personnes qui les accompagnent.

Quelle est sa valeur ajoutée ?
Ce livret est centré sur l'observation et l'analyse de situations d’un ergothérapeute (filière paramédicale faisant le lien entre l'activité, la personne et son environnement). Ainsi, les connaissances de l'anatomie, de la biomécanique et des pathologies en lien avec la pratique des manutentions ont permis la création d'un outil centré sur les principaux risques qui en découlent.

Rédigé dans le cadre d'un mémoire de fin d'étude, ce livret aborde de nombreuses thématiques spécifiques à la pratique des manutention. Il a été réalisé suite a une enquête représentative d'un secteur d'activité et a été soutenu par l'Association des paralysés de France (APF) qui coordonne la récolte des fonds nécessaires à la conception graphique et à l'édition de ce livret.

A quoi va servir le financement ?

A quoi va servir le financement ?

Actuellement, le projet et budgétisé comme suit :

  1. 3000€ pour la conception graphique et la réalisation des illustrations du livret
  2. 500€ pour la conception du principe graphique de la maquette et de la mise en page du livret
  3. 1200€ pour l'impression de 1500 exemplaires de ce livret
  4. 2800€ pour la distribution, une seconde édition et l'organisation d'un événement de remerciement.

Comment pouvez-vous participer à la réussite de ce projet ?
Cette campagne de financement permettra d’achever la conception et l’édition de cet outil conçu spécifiquement pour réduire l’impact d’une pratique occasionnelle pratiqué par des personnes essentiellement bénévoles. Votre don vous permettra ainsi de participer à l’amélioration et au développement d’un métier saisonnier d’engagement essentiel au bien-être des personnes en situation de handicap.

N'hésitez pas à vous abonner à la page Facebook du projet et ainsi recevoir régulièrement des informations sur la conception et la réalisation de ce livret : 

https://www.facebook.com/aidemanutention

À propos du porteur de projet

Interview de Damien BERNARD, Ergothérapeute, à l'initiative du projet

En quelques mots, pourquoi avoir imaginé ce projet ?
"Ce projet fait suite à mon mémoire de fin d'étude en ergothérapie. L'ergothérapie est une profession paramédicale qui prend en compte les difficultés ou le handicap d'une personne afin de mettre en place des adaptations et de lui dispenser des informations pour qu'elle puisse évoluer dans son environnement.
J'ai participé à un séjour en tant qu'animateur bien avant de choisir mon métier et je trouvais difficile de déplacer une personne en fauteuil sans avoir eu de conseils au préalable. Lorsque j'ai réalisé mes études je me suis rendu compte des conséquences qu'il pouvait y avoir à manipuler une personne sans avoir appris a le faire.
Ainsi j'ai souhaité m'intéresser dans mon projet de fin d'étude à la problématique de la pratique des manutentions de personnes réalisée par les aidants au sein de séjours adaptés accueillant des personnes en situation de handicap moteur."

Quels sont vos principales motivations dans ce projet ? Et quels sont ses intérêts ?
"Au delà de l'intérêt scolaire que représente un mémoire, je me suis aperçu que la création d'un référentiel et l'élaboration d'une formation par des professionnels de santé était pertinent et très réclamé par les professionnels travaillant aux cotés des personnes en situation de handicap.
Ce projet souhaite améliorer le savoir-faire (connaissances et techniques) des accompagnateurs dans la pratique des manutention de personnes, ce qui permet d'éviter les risques de douleur type (TMS) et notamment celle du dos. Mais cette formation accompagnée de ce guide de manutention permet également de garantir la sécurité des personnes en situation de handicap qui sont manipulées au quotidien."

Pourquoi avez-vous solliciter APF dans votre projet ?
"L'Association des Paralysés de France est reconnue dans son implication auprès des personnes en situation de handicap mais elle est également reconnu de part l'implication de ses nombreux bénévoles.
Ayant besoin d'un nombre significatif d'aidants pour mener une enquête véritablement représentative en terme d'impact douloureux et de besoin formatif, APF m'a permis de présenter mes résultats et de proposer mon projet à des directeurs de séjours. En accord avec mes résultats, la direction de l'association m'a ensuite permis de continuer ce projet en interne en bénéficiant d'aide à sa réalisation."

D'autres structures soutiennent ce projet ?
"Dernièrement l'Association Nationale Française des Ergothérapeutes (ANFE), grâce à l'appui d'APF à soutenu ce projet. Mais d'autres associations ont contribué à son élaboration, comme l'Union Nationale des Associations des Etudiants en Ergothérapie (UNAEE) et le Conseil National des Loisirs et du Tourisme Adaptés (CNLTA) qui ont diffusé le questionnaire sur leurs réseaux."
 Pourquoi avoir opté pour ce mode de financement participatif qu'est le crowfounding ?
"Le crowfounding est un nouveau concept et permet à beaucoup de personnes de réaliser des projets qu'ils soient d'ordre artistiques ou inventifs. J'ai souhaité proposé un projet qui me semblait non pas révolutionnaire mais simplement bénéfique pour les accompagnateurs et pour les personnes en situation de handicap. Le nombre d'accompagnateurs, de bénévoles, de personnes en situation de handicap, et de personnes sensibles à cette démarche pourront juger d'elle même et contribuer ou non à ce projet. Si il réussit à convaincre suffisamment de personnes alors il verra le jour. C'est un risque à prendre..."

Qui peut contribuer à ce projet ? Et pourquoi faut-il y participer ?
"Comme vous le savez APF est une association essentiellement constituée de bénévoles et le financement d'un tel projet n'est pas chose facile.

Que l'on soit bénévole auprès d'APF, aidant débutant ou confirmé, directeur de séjour, professionnel de santé ou simplement sensible au monde du handicap et a ce qui s'y passe, chacun d'entre nous peut contribuer librement a ce projet.

Nous pouvons ensemble financer ce projet et ainsi participer au bien être des personnes qui sont dépendantes mais aussi permettre à celles qui les accompagnent de ne pas se faire mal en les aidants.

Par ailleurs, le budget de 7500€ nécessaire à l'édition comprend l'info-graphisme, la mise en page et l'impression du livret pour 1500 exemplaires qui seront distribués gratuitement en marge d'une formation, au personnel accompagnateur des séjours APF. "

Enfin, quel avenir voyez vous à ce projet ?
"J'espère que ce projet me permettra de contribuer à l'amélioration des pratiques de manutention effectuées dans les séjours adaptés. Ce projet pourrait éventuellement être généralisé à l'ensemble des lieux accueillant des personnes en situation de handicap afin de permettre à de nombreuses personnes d'avoir moins d'appréhensions avec le monde du handicap."