BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Notre-Dame-des-Landes ou le métier de vivre

« Ils inventaient des manières de vivre inédites, les pieds dans la terre et la tête dans les étoiles… » (extrait du livre)

À propos du projet

Notre-Dames-des-Landes ou le métier de vivre est un projet de livre sur les constructions et les modes d’habiter expérimentés sur la ZAD de Notre-Dames-des-Landes. Il rassemble dessins, photographies, textes et témoignages recueillis en 2016.

Aujourd’hui, après plusieurs jours d’intervention des forces de l’ordre, ce sont plus de trente fermes, salles collectives, logements qui ont été rasés sur ordre de la préfète de Loire-Atlantique et du gouvernement. À travers cet ouvrage, nous souhaitons témoigner et rendre compte de ce que racontent ces cabanes : l'expérience de vie, l'autogestion, la tentative d'invention de nouvelles formes d'organisation collective…

Ce projet d’ouvrage s’organise autour de 8 lieux emblématiques de la ZAD. Les dessins et les photographies se répondent, émaillés de témoignages des habitants. Un texte de l’architecte Patrick Bouchain, ainsi qu’un texte de Christophe Laurens introduisent le livre.

L’idée a germé lorsqu’en 2014 Christophe Laurens, co-fondateur du master Alternatives urbaines de Vitry-sur-Seine, découvre les constructions de la ZAD lors d'un séminaire organisé à l’UPAH : l’Université Populaire Anarchiste du Haut-Fay, un lieu de vie collectif et autogéré installé sur la ZAD. Convaincu de l’intérêt architectural et expérimental des cabanes auto-construites, il propose à ses étudiants de se rendre sur place pour découvrir et étudier ces manières d’habiter un territoire, en élaborant des relevés architecturaux et paysagers des constructions de la zone.

Sur place, les étudiants découvrent un lieu unique. Le contexte militant de la ZAD a fait naître des architectures poétiques au registre formel riche, ancrées dans leur milieu et dont les qualités constructives ne sont pas négligeables : rapidité de construction, réemploi, développement de solutions techniques ingénieuses.

« Nous nous sommes rendus en mars 2016 sur la ZAD avec plusieurs objectifs en tête. Nous exercer aux relevés d’architecture (objectif réussi !) mais aussi apprendre, questionner et expérimenter ces manières d’habiter et de construire issues du mouvement militant, liées à la recherche d’une autonomie et d’une organisation sociale différente. Nous avons ramené avec nous des pages et des pages de dessins, de relevés et de détails de ces habitations ainsi que des récits de leur construction. » Marine, étudiante.

« Photographe professionnel, Cyrille Weiner, intéressé par le projet, s'est lancé dans l’aventure à nos côtés. Son regard a su saisir la légèreté et la fragilité avec lesquelles s'installent certaines communautés humaines dans les paysages. »

« Malgré l’abandon du projet d’aéroport, aujourd’hui un grand nombre de ces habitations ont été détruites sur ordre du gouvernement. Il nous apparaît donc primordial de soutenir cette expérimentation pour qu'elle puisse renaître de ses cendres, se pérenniser et faire mûrir les promesses qu'elle porte en elle.

Nous espérons que les dessins, les textes et les photographies réunis dans cet ouvrage sauront dire la qualité de présence que nous avons rencontré sur la ZAD ; une présence habitante qui tente de se concentrer sur le métier de vivre et les actes essentiels que cela réclame. Si toutes ces constructions semblent bricolées et peu savantes, elles répondent toutes avec une efficacité certaine aux nécessités qu’elles se sont fixées. S’installer correctement sur un site en fonction de la topographie, des accès, de la lumière, des jardins, des arbres, mettre en place une certaine notion du vivre ensemble qui respecte l’intimité et permet la relation. Sans oublier un bilan écologique qui ferait pâlir d’envie le plus performant des éco-quartiers ! »

Ce projet est mené par l’association Alt-U, créée par les étudiants et l’équipe enseignante du master Alternatives Urbaines de Vitry-sur-Seine. Cette association a pour but de concrétiser le travail amorcé dans le cadre de cette formation et de permettre aux anciens étudiants de porter des projets concrets dans la poursuite des préoccupations du master : construire de nouvelles manières d’habiter la Terre, conviviales, équitables, diverses et toujours contextualisées, en portant la plus grande attention aux milieux et aux écosystèmes, tendant vers la décroissance et la sobriété énergétique.

Ce projet est aujourd’hui porté par Marie Baro-Puigdemasa, Marion Carmignac, Solène Coanon, Marine Deru, Elfie Gabas, Valentin Sanitas, Olivier Troff et Camille Viel, tous étudiants, ainsi que Christophe LaurensJérémie Buttin et Danielle Sebban, enseignants dans le master Alternatives urbaines, le photographe Cyrille Weiner, l'architecte Patrick Bouchain, le studio Building Paris (Benoît Santiard & Guillaume Grall) et les éditions Loco afin de proposer un « utile-beau-livre », pour soutenir, aider à reconstruire et à pérenniser les formes d'habitation expérimentales de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

A quoi va servir le financement ?

Le format du livre sera de 21 x 27,5 cm, comportera 208 pages sur deux papiers différents avec une couverture rigide.

Le financement va aider à imprimer l'ouvrage, la photogravure, les contreparties, la rétribution (minime) de l’équipe. Les frais sont répartis de la manière suivante :

45 % pour l'impression du livre,
20 % pour la photogravure,
10 % pour la fabrication des contreparties, les frais de communication et divers frais,
17 % pour l’équipe,
8 % pour la commission de la plate-forme.

Et si nous dépassons l'objectif !

  • Nous rétribuons correctement les personnes qui ont travaillé sur ce projet dans sa globalité (étudiants, auteurs, photographe, graphiste, éditeur).
  • Si la collecte dépasse toutes nos espérances, nous reversons une partie des bénéfices à la ZAD afin de les aider à reconstruire le territoire.

En échange de votre aide, nous proposons les contreparties suivantes

À partir de 5 € 

Votre nom en remerciement pour votre soutien !

À partir de 15 €

Une affiche (un plan de cabane à choisir parmis trois modèles différents) + votre nom en remerciement dans le livre.

Affiche 1 : La Noue non plus

Affiche 2 : La Noue non plus

Affiche 3 : La Cabane flottante

À partir de 32 €

Le livre + votre nom en remerciement dans le livre.

À partir de 40 €

Les 3 affiches + votre nom en remerciement dans le livre.

À partir de 65 €

Le livre + 3 affiches + votre nom en remerciements dans le livre.

À partir de 75 €

2 livres + 1 affiche (à choisir pami les 3 modèles) + votre nom en remerciements dans le livre.

À partir de 210 €

Le livre + 1 tirage (impression pigmentaire) signé et numéroté par Cyrille Weiner au format du livre à choisir parmi 3 tirages (chacun limité à 5 exemplaires) + votre nom en remerciements dans le livre.

Le tirage 1 : La Cabane du port

Le tirage 2 : La Ferme des 100 noms

Le tirage 3 : La Tour

Pour 500 €

Vous accédez au statut de « bienfaiteur » du livre, vous recevrez un ouvrage et votre nom figurera dans les remerciements du livre !

Pour 1 000 €

Vous accédez au statut de « bienfaiteur »du livre, vous recevrez un ouvrage et votre nom figurera dans les remerciements du livre !

À propos du porteur de projet

Ce projet est mené par l’association Alt-U, créée par les étudiants et l’équipe enseignante du master Alternatives Urbaines de Vitry-sur-Seine. Cette association a pour but de concrétiser le travail amorcé dans le cadre de la formation et de permettre aux anciens étudiants de porter des projets concrets dans la poursuite des préoccupations du master : construire de nouvelles manières d’habiter la Terre, conviviales, équitables, diverses et toujours contextualisées en portant la plus grande attention aux milieux et aux écosystèmes, tendant vers la décroissance et la sobriété énergétique.

Ce projet est aujourd’hui porté par Marie Baro-Puigdemasa, Marion Carmignac, Solène Coanon, Marine Deru, Elfie Gabas, Valentin Sanitas, Olivier Troff et Camille Viel, tous étudiants, ainsi que Christophe Laurens, Jérémie Buttin et Danielle Sebban, enseignants dans le Master Alternatives urbaines, le photographe Cyrille Weiner, l'architecte Patrick Bouchain, le studio Building Paris (Benoît Santiard & Guillaume Grall) et les éditions Loco afin de proposer un « utile-beau-livre », pour soutenir et aider à reconstruire et pérenniser les formes d'habitation expérimentales de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

FAQ