BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Livre-univers Mississippi

La Légende du blues et du vaudou au temps de la Prohibition

  • Mississippi : une nouveau voyage commence

    Bonsoir,

    Le financement de Mississippi s'achève. Et il s'achève bien ! C'est donc la réalisation d'un bel ouvrage que nous allons poursuivre grâce aux moyens que vous avez mobilisés. Un grand merci.

    On vous laisse pour l'heure avec une dernière illustration, de quelqu'un que vous apprendez bientôt à connaître. Et en musique, Christophe ayant ajouté un nouveau titre dans la soundlist vu vos récents partages, et même un dernier pour fêter la fin heureuse de cette première étape pour Mississippi.

    A très bientôt

  • The Upper Mississippi ! C'est maintenant ou jamais...

    C'est gagné ! Mississippi prend ses plus beaux atours et passe in extremis en couverture rigide ! Il reste encore quelques heures pour profiter de ce livre sous sa meilleure forme !

    Et rappelons quelques-uns des objectifs et cadeaux déjà obtenus. (La liste complète se trouve en page d'accueil)

  • 333

    Oui, il ne manque plus que 333 € pour permettre l'impression de Mississippi avec une couverture rigide. Un vraie édition premium ! C'est le moment ou jamais de venir nous soutenir ou d'appeler des renforts si c'est déjà fait...

  • Mississippi : l'ultime défi

    Et hop, un marque-page pour Tales of the Deep South...

    Et pour la dernière ligne, voilà un dernier objectif pour achever de faire de Mississippi un livre exceptionnel : couverture rigide à 15 000 €.  Le compte à rebourd est lancé...

  • A tout seigneur...

    Aujourd'"hui, nous vous présentons le plus célèbre des loas : Baron Samedi.

    Dans Mississipi, vous découvrirez qu'il a toujours entretenu une relation d’amour et de haine envers Maman Brigitte, sa Loa jumelle créée à partir de l’âme des mêmes Orishas. Avant que Brigitte ne décide de quitter le camp de Legba, fascinée par Marinette et la malédiction de Sakpata, elle et Samedi se partageaient le jugement des morts et le tri des nouvelles âmes rejoignant l’Outre-Mississippi.

    Vous apprendrez que, depuis qu’il est seul à s’occuper de cette tâche, Samedi est plus distant avec ses frères loas et son père. Il règne sur le royaume des morts, « là où tous finiront», et ne se soucie plus des grands plans de Legba et de ses Marassa, encore moins de ceux du Malin. Il est néanmoins fasciné par la capacité des mortels à lutter contre le destin et la fatalité, et suit leurs aventures comme un grand feuilleton.Il s’intéresse tellement à l’Humanité qu’il lui arrive régulièrement de s’incarner dans le monde des vivants et de vivre par périodes au milieu des mortels. La rumeur parmi ses fidèles veut qu’il importe lui-même ses cigares à Natchez avant de les envoyer dans le Royaume des Esprits au travers d’une Gueule de Serpent.

    Enfin, comme il se doit, un nouveau titre enrichit la soundlist, Spooky Madness de Big Bad Voodoo Daddy, un groupe de revival swing originaire de Californie. "J'ai choisi ce morceau comme thème du Baron Samedi car il illustre bien son effrayante folie, burlesque et délurée, explique Christophe. Loa de la mort, de la fête et de la dépravation, Samedi et ses Guédés (surnommés les Morts-qui-rient) considèrent l'après-vie comme une grande fête, contrairement à Brigitte qui la consacre à la souffrance et qui torture les âmes des défunts avec ses Morts-qui-Pleurent."