BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

L'insatiable

Un site de journalisme culturel farouchement indépendant

À propos du projet

Ça fait longtemps que nous en rêvions et nous voilà prêts à franchir le pas :

Nous lançons un nouveau site de journalisme culturel, critique et farouchement indépendant.

Sommes-nous fous, nous demanderez-vous.

Suffisamment pour faire vivre depuis bientôt 20 ans la revue culturelle Cassandre/Horschamp qui a acquis une solide réputation dans le monde artistique francophone. Suffisamment aussi pour se lancer la joie au ventre sur le terrain glissant du net.

Il faut dire que nos 100 pages trimestrielles ne nous suffisent plus ! Nous en voulons plus ! Nous rêvons d'un média nous permettant de réagir plus rapidement à l'actualité du milieu culturel et artistique, d'écrire des articles plus brefs sans rien perdre de notre intransigeance et d'amplifier notre travail de reportage et d'enquête. Cette folie dévorante nous lui avons donné un nom  : L'insatiable.

 

Qui est L'insatiable ?

Ce site sera un bel espace :

Pour parler en direct de la vie culturelle et de ses rebondissements, loin des publi-reportages et autres comptes-rendus plus ou moins promotionnels que proposent un grand nombre de sites culturels.

Pour construire de longues enquêtes sur la politique culturelle, le financement de l'art, la gestion des institutions culturelles...

Pour vous faire découvrir des compagnies, des artistes et des lieux d'arts fabuleux et modestes dont on ne parle pas ailleurs.

Pour parler de l'art qui se fait dans les prisons, les banlieues, les campagnes, les rues, les squats, les hôpitaux psychiatriques et les pays lointains.

Pour expérimenter et chercher des formes d'écritures journalistiques adaptées au web.

Mais aussi pour mettre en ligne 20 ans d'archives de la revue Cassandre/Horschamp ! Une mine de pensée, d'analyses et de récits sur l'art, la culture et la société.

Et offrir des tribunes et des blogs thématiques à des personnes impliquées dans le milieu culturel, pour nous parler de leurs pratiques et de leurs expériences.

En bref : des articles plus courts et plus légers que dans la revue mais tout autant nécessaires. Le tout complété par de grands entretiens, écrits ou filmés, dont nous avons le secret.

 

Découvrez nos entretiens filmés

 

 

La bourse de L'insatiable :

Rien de plus simple : Pas de publicité, ni d'actionnaires ! Uniquement des abonnements (à prix modiques) qui assureront notre indépendance : 5€ pour 3 mois et 20 € pour un an. Et si vous avez envie de découvrir la revue Cassandre/Horschamp en plus de L'insatiable, on a pensé à vous en créant un abonnement d'un an à la revue et au site pour 40€.

 

L'insatiable et Cassandre/Horschamp : une histoire d'amour à construire

Si aujourd'hui le couple réunissant un site internet par abonnement et une revue trimestrielle nous paraît le modèle de journalisme le plus adapté à notre projet éditorial, la question de la relation entre les deux supports est très complexe. Nous ne prétendons pas réussir à trouver dès le départ le juste équilibre entre ces deux rythmes de publication. Comme en amour, nous expérimentons.

Nous souhaitons que le site et la revue soient complémentaires et se nourrissent l'un l'autre. La revue donnant a priori plus de place à la réflexion, le site plus de place à l'information. Tous les articles ne seront donc pas publiés sur les deux supports. Certaines formes de textes nous semblent plus adaptées au papier, par exemple le non-entretien de 12 pages avec Michelle Kokosowski dans le dernier numéro de la revue. D'autres articles, au contraire, peuvent trouver tout leur sens lors de leur publication en ligne... Nous produirons donc parfois des versions différentes sur le site et dans la revue d'un même papier et tenterons de faire dialoguer et résonner ces deux voix.

 

De nouveaux articles, de nouvelles brèves chaque jour sur L'insatiable

 

A quoi va servir le financement ?

La somme récoltée sera investie pour finir de payer les travaux de développement du site, pour numériser les numéros de la revue qui ne le sont pas, mais aussi et surtout pour payer les journalistes les premiers mois de fonctionnement.

 

10 000 euros est vraiment un minimum ! Cela nous donne une avance pour tenir 4 mois seulement. Sans ça, nous ne pourrons pas payer nos journalistes... Le projet sera mort dans l’œuf... Et nous devrons nous contenter de nos 100 pages trimestrielles...

Mais si nous y arrivons, nous partons sur les chapeaux de roues !

Et si jamais nous dépassons ce seuil, ce sera explosif ! Plus nous récolterons de fonds au départ, plus nous pourrons rédiger d'articles et d'enquêtes exigeantes et convaincre un maximum de lecteurs potentiels à s'abonner. Plus nous pourrons nous déplacer et découvrir de nouveaux horizons !

Donc n'hésitez pas à vider le bas de laine de mémé, retourner vos matelas et nous donner tout ce que vous avez en trop. Ayez confiance, nous en ferons très bon usage...

En plus, si vous participez, vous pourrez également découvrir notre revue ou commander les numéros qui vous manquent!!!

 

20 000 euros nous permettent d'étaler sur 7 mois la période de lancement.

25 000 euros sur 10 mois.

Avec 50 000 euros nous pourrions développer le site pour donner plus de place à la vidéo et aux images.

Et avec 100 000 euros, on fait une grande fête ! Puis on s'enfuit avec la caisse à Katmandou pour élever des lamas. C'est tendance aussi, les lamas...

À propos du porteur de projet

Cassandre/Horschamp a été créée en 1995 par Nicolas Roméas à l'époque journaliste à France Culture. D'abord spécialisée sur le théâtre, elle s'est progressivement ouverte à l'ensemble des expressions artistiques. Elle est devenue à la fois l'un des principaux lieux de la réflexion sur l'art en France, un espace d'analyse des politiques culturelles et le centre d'un réseau très dense d'artistes et de structures qui font se rencontrer l'art et les problèmes posés par la société contemporaine.

La revue a été à l'initiative de différents cycles de conférences sur l'art et la société et d'actions en faveur d'un véritable service public de la culture. L'appel Impossible absence, plaidant en faveur d'un réel débat public sur la place de l'art et de la culture dans la société et contre le désintérêt des politiques pour ces questions, a recueilli en 2010 plus de 20 000 signatures et l'appui de nombreuses personnalités (Stéphane Hessel, Danielle Mitterrand, Ariane Mnouchkine, Jacques Ralite, Henri Texier, Marcel Gauchet, Patrick Chamoiseau...).

Pour retrouver toute l'actualité de Cassandre/Horschamp vous pouvez nous suivre sur la page facebook    et rejoindre les 4 642 personnes qui nous aiment et nous suivent régulièrement!!

Vous pouvez également découvrir le site internet de la revue        

 

 

L'équipe de L'insatiable :

Avec ses plumes régulières :

                                                                                  

Et bien d'autres plumes encore :

 

Samuel Wahl : nous emmènera à la  "sortie de spectacle" pour poser deux-trois questions à la volée à un artiste ou un spectateur à la fin d'une représenation ou d'une exposition.

Jacques Livchine : poursuivra ses Théories Jetables, instantanées et mordantes, sur le milieu du spectacle vivant.

et encore : Olivier Schneider, Marina Skalova, Antoine Tricot.

Christian Maurel, cet observateur sans pareil des initiatives d'Education populaire. Christian Jehanin, directeur de l'école de théâtre EDT91. Jean-Louis Sagot-Duvaurou connaisseur de la scène artistique africaine.

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet