BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Au livre et au jardin

A Nailloux, la librairie Détours se met au vert

À propos du projet

La librairie Détours, ma librairie, a été créée en milieu rural voici neuf ans déjà...  autrement dit, un bail ! Elle se trouve à Nailloux, c'est-à-dire à quelques encâblures de Toulouse, une heure de la montagne et une heure de la mer. Elle est devenue rapidement "la librairie du coin", sise à un carrefour dans une lauragaise qui l'abrite joliment.

Voilà qu'une maison au coeur du village se trouve à la vente ; cette maison, située dans la rue principale, offre une surface et un jardin qui permettraient d'ancrer définitivement ma librairie. Ce port d'attache idéal abrite aussi, en plus du bâtiment principal,  une drôle de maisonnette pour des rencontres d'été. L'étage pourrait servir d'accueil, de résidence, à des auteurs/illustrateurs en quête d'espace pour travailler à leur aise. 

A quoi va servir le financement ?

Ma librairie tient debout depuis neuf ans dans une commune d'environ 4000 habitants, c'est bien. Mais je ne dispose pas d'assez de réserves pour financer l'intégralité de mon projet. Des clients fidèles, des amis et des proches m'ont soufflé l'idée de ce financement participatif. D'aucuns ont déjà réservé des hamacs...je ne donnerai pas les noms !

L'idée est de fêter les 10 ans de la librairie Détours le 21 juin 2018, dans les nouveaux locaux.

Mettre la librairie au vert, fêter les 10 ans de Détours à la nouvelle adresse signifie aussi ne plus payer de loyer à fond perdu. 872 € par mois pour une surface commerciale de 65 m2, c'est élevé mais j'ai tenu le cap. L'augmentation prévue à 914 € me fait penser qu'il est raisonnablement temps de prendre le large et de se mettre à l'abri de ces augmentations.

 La nouvelle adresse, inoccupée depuis un bon moment, requiert des travaux d'ampleur.

 Les accords bancaires sur l'ensemble du projet (achat des murs et travaux) supposent une réserve de trésorerie dont je ne dispose pas tout à fait ...J'avoue tout de même que cette histoire me rajeunit de dix ans et me renvoie au tout début de l'histoire de la librairie :  je me souviens avoir essuyé quelques refus au montage du projet. Une librairie en milieu rural, c'était trop ceci ou pas assez cela....c'était la Vache qui rit !

Je fais donc le pari - il faut savoir prendre des risques -, de réunir ces 10000 €.

Si la somme collectée était dépassée, on rénove aussi la maisonnette - il faut bien mettre les hamacs au sec.

Sachez que plus la somme sera élevée, plus vous serez là-bas chez vous - même si vous l'êtes déjà un peu ici - ...et plus la librairie sera enfin chez elle.

À propos du porteur de projet

Après des études très littéraires (classes préparatoires), et un DUT Métiers du livre, j'ai commencé mon parcours professionnel par deux années au Virgin Megastore de Marseille, deux années pétulantes avec déjà la certitude qu'un-e libraire doit tout faire en même temps : conseiller, recevoir des représentant-e-s, ranger les rayons, répondre au téléphone. Puis sept années sur les routes du sud-est de la France, m'ont permis de présenter un catalogue exigeant, le catalogue Harmonia Mundi, à des librairies aux identités diverses, à des libraires aux engagements variés. De quoi constituer peu à peu l'image de l'endroit que j'avais envie de créer. Chose faite depuis bientôt dix ans maintenant. 

FAQ

Poser une question Signaler ce projet