BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'Homme de Boue

pièce de théâtre

À propos du projet

L'Homme de Boue c'est avant tout une parole, authentique et sincère. Celle de ces hommes partis se battre pour leur pays, pour des valeurs et qui déchantèrent autant que la guerre s'éternisait.

Utiliser les mots de leurs lettres sans y ajouter d'artifice est pour nouus la meilleure façon de ne pas trahir leur mémoire et permettre à chacun d'entendre ce qu'ils ont à nous apprendre sur notre monde, encore aujourd'hui.

Avoir à peine plus de vingt ans, se sentir invincible et vouloir devenir un héros. Partir pour ce qui ne devait être qu’une courte bataille, gagnée d’avance.Et se rendre compte. Se rendre compte que non, on ne sera pas rentré pour Noël. Non, on est pas si immortel que ça et les camarades éventrés à côté de soi non plus. Non, ce n’est rien de ce qu’on a pu nous faire croire. Alors comment se sentir vivant? Ne pas se déshumaniser à force de faire de l’horreur son quotidien? Penser à l’avenir semble tellement difficile, tellement surréaliste. Heureusement, il y a le vin, le pinard comme on l’appelle et puis fumer quand on peut encore. On rêve de plats bien garnis et préparés avec amour qu’on pourrait déguster au coin de la cheminée d’une maison chaleureuse. En attendant, on a de la soupe… enfin ceux qui ont de l’imagination appellent cela de la soupe. Mais le plus beau des plaisirs reste la femme, qui nous manque tant, dont on rêve et qu’on s’empresse de trouver à la moindre permission. Les lèvres d’une femme sont le plus doux souvenir que l’on emporte dans la boue des tranchées.

Composé à partir de lettres de poilus, ce spectacle nous pose la question de la Vie là où elle semble avoir déserté. Raconter la guerre, essayer d’en parler pour ne plus en être prisonnier. Comment continuer à vivre alors qu’on peut mourir à chaque instant? Plus de projets, plus d’avenir, seuls les plaisirs directs et concrets restent et procurent le sentiment d’humanité. S’en sort-on vraiment en en revenant sain et sauf? Est-il déjà trop tard? S’engouffrer dans les excès semble la seule voie de secours, elle donne au moins l’illusion de se sentir mieux. Quelques instants.

Le comédien, seul en scène, joue avec de la vidéo comme avec ses souvenirs et sa pensée. Elle devient alors un personnage à part entière, qui nous en dit parfois plus long que ce que le poilu veut bien nous laisser entendre, qui l’apaise tout autant qu’elle le torture. Le plateau, nu de tout artifice, est un terrain de jeu d'autant plus angoissant que le combattant ne peut se raccrocher à rien d'autre qu'un bocal de terre et une lampe.

Ce spectacle est une aventure qui a commencé en 2014, avec quelques dates qui nous ont permis de nous rendre compte de l'intérêt et de l'enthousiasme du public pour celui-ci. Puis une rencontre avec les Ecuries d'Arcadie a donné une nouvelle envergure au projet. L'arrivée de leur Percheron "Dalton" aux côtés du comédien nous a permis de remettre le pied à l'étrier. Notre intention a été de se servir du cheval comme un élément de décor au service de la mise en scène, au même titre que la lampe.

Nous avons ainsi déjà pu nous produire à:

- Theillay, Vierzon, Saint-Germain-en-Laye, Beaulieu-lès-Loches, Château de Selles-sur-Cher

Nos prochaines dates:

- 7,8,9 août à la Ferme des Barrets, Maray

- 28 août au château de Rère, Theillay

- 4 septembre au château de la Verrerie, Oizon

La presse en parle

«  Tout au long du spectacle, on assiste à la métamorphose des pensées. L'optimisme du départ fait place à l'incrédulité et au désespoir. »

«  Seul sur scène, le poilu Jean-Baptiste Germain a tenu le public en haleine tout au long de la soirée. Son interprétation évoque la vie terrible de ces jeunes qui, partis pour une courte guerre, se sont retrouvés dans l'horreur.  […] Ce spectacle est un magnifique hommage à ceux qui ne sont pas revenus, dans les deux camps, et aussi à ceux qui ont survécu, parfois touchés dans leur chair, mais tous marqués dans leurs âmes.»

A quoi va servir le financement ?

Pourquoi avons-nous besoin de votre aide?

Votre contribution nous sera très utile pour acheter notre matériel technique, indispensable à la tournée qui s'annonce pour nous !

- un vidéoprojecteur nous permettant de projeter dans tous types de lieux extérieurs et intérieurs : 3500 euros

- lumières : 2 PC 1000kw + 1 PAR 64 : 220 euros

- 1 console + bloc alimentation : 400 euros

- Câbles (XLR, HDMI, VGA, alimentation): 325 euros

- 2 enceintes son : 500 euros

- 4 pieds enceintes/lumières : 160 euros

- consommables : 150 euros

À propos du porteur de projet

Arcadie Production

Basée à Maray (41), cette société de production est gérée par Damien Morganella, Alexandre Stampfli et Katia Croset. Elle a été créé en 2012, son but étant de produire et promouvoir le cheval sous toutes ses formes et surtout de mettre en avant les qualités multiples de ses chevaux. Ceux-ci sont présents sur des tournages pour le cinéma et la télévision, des spectacles ainsi que des animations et démonstrations.

Dalton

Ce percheron noir au regard placide et au calme olympien est né à Billy. Il a participé à de nombreuses manifestations comme des fêtes de villages et des carnavals, ainsi que dernièrement au tournage du film Chocolat réalisé par Roschdy Zem. Il a ainsi pu montrer ses qualités et son application au travail. Cheval de trait par excellence, il ne lui faut pas longtemps pour s'acclimater au lieu et à l'ambiance.

Jean-Baptiste Germain (comédien)

Après un début de carrière dans le conseil en finances publiques, Jean-Baptiste effectue une reconversion professionnelle pour se consacrer au Théâtre. D'abord doublure de Nazim Boudjenah de la Comédie Française dans Pierre et Mohamed, il reprend définitivement ce rôle en janvier 2012 pour quatre saisons à Paris, au festival d'Avignon, en Province et à l'étranger. En avril 2012, il interprète le rôle de Pierre dans La Passion selon Saint Matthieu de J.S. Bach pour le Choeur symphonique de Paris - mis en scène par Claus Drexel - au Cirque d'Hiver. Il approfondit par ailleurs ses connaissances théâtrales notamment auprès d'Eugenio Barba et Jean-Laurent Cochet. Il rejoint en avril 2014 la troupe de La Boutique de l'Orfèvre, m.e.s. par Pierre Fesquet, dans le rôle d'André. Par ailleurs auteur, Jean-Baptiste Germain écrit ou adapte des romans pour le théâtre et anime le blog www.moilnoeud.wordpress.com, consacré à la lecture et au commentaire de poésies.

Mathieu Delacourt (réalisation vidéo)

Après avoir obtenu une licence de Cinéma, Mathieu participe à de nombreux tournages, en tant que régisseur, scénariste et réalisateur, dans le but de se défaire d’une formation très théorique. Il travaille également sur les teasers et books photos de différents spectacles, compagnies et artistes. En 2011, il réalise un documentaire sur la vie étudiante, puis à partir de 2012, plusieurs court-métrages dont entre autres Un Loup dans ma maison, Les Autres, et dernièrement PAUSE. Actuellement, il prépare un nouveau projet centré sur la musique.

Océane Pivoteau (mise en scène)

Après avoir suivi différents ateliers, Océane se forme au Cours Florent ainsi qu‘en tant que stagiaire au Conservatoire d‘Orléans. Elle est également diplômée d’une licence d’Études théâtrales de La Sorbonne paris III et fait partie de différentes compagnies, pour lesquelles elle écrit, joue et met en scène (dont dernièrement une création, Ornement, Grignotin et Mentalo présentent... d'après Delphine Bournay, Musée Haut/Musée Bas de J.M. Ribes). Par ailleurs, elle est professeur de théâtre pour enfants, et a travaillé comme attachée de presse et chargée de diffusion auprès de différents producteurs. Dernièrement, elle a joué dans La Boutique de l’Orfèvre de Karol Wojtyla, sous la direction de Pierre Fesquet et l’Etoile de Jude, mis en scène par Maria Munk Farrugia.

Vous pouvez retrouver toutes les actualités sur le site: http://www.arcadieproduction.ch/ 

ainsi que sur la page facebook du spectacle: https://www.facebook.com/lhommedeboue