BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

LeT's DunKerque

un docu-fiction by SMALP

À propos du projet

L'OBJECTIF EST ATTEINT ! (mais ce n'est pas fini... lisez la suite!)

GRÂCE À VOUS !!!

VOTRE GÉNÉROSITÉ ET VOTRE SOUTIEN !!!!

MERCI !!!

Mais nous ne voulons pas nous arrêter là.

Il te reste jusqu'à vendredi 6 février minuit (!!) pour faire partie des nombreux co-producteurs de LET'S DUNKERQUE ! 

Encore de la place au générique ;)

En dépassant la somme, en atteignant 5500 euros, nous nous payons une grue, un travelling, une post-production beaucoup plus importante, et on s'inscrit dans les principaux festivals de Cinéma-Documentaire !

Créer une véritable oeuvre cinématographique qu'on espère, grâce à vous, devenir une référence dans son genre et surtout révéler au mieux l'émotion de cette histoire de Carnaval.

Tous vos soutiens nous touchent et nous portent, rendant cette aventure déjà incroyable !

  • NOTE D'INTENTION DES RÉALISATEURS 

C’est au cœur des Flandres maritimes, dans la tradition du Nord, qu’est offert chaque année, et depuis plusieurs siècles, le Carnaval de Dunkerque.
Bien plus qu’une simple fête, c’est l’instant où les couleurs prennent vie, où les cœurs chantent, au rythme du Tambour-Major, l’hymne à Jean Bart.

C’est ce moment unique et vibrant que nous voulons, à travers ce film, vous faire vivre de l’intérieur. 

  • LE PITCH

Quentin, parisien empli de préjugés à l’égard du Nord de la France et de ses traditions, accepte le pari lancé par son ami Yannick, Dunkerquois pure souche, qu’il ira, vivra, et verra ce qu’est véritablement le Carnaval de Dunkerque.

Au cœur même des festivités, avec le coup de pouce de quelques Dunkerquois, nous suivrons la transformation de Quentin dit «Le Sceptique», en Quentin « l’Adopté de la Bande »... ! 

                                                               (Toujours d'actualité...)

  • LE PROJET

LET'S DUNKERQUE

Battements de cœurs au rythme du Tambour-Major

Les réalisateurs Yannick Delva et Donia Eden, de Smalp prod, proposent une immersion totale au coeur du Carnaval de Dunkerque, à travers un regard novateur et profond.

Corps à cœurs aux multiples couleurs, c’est présent au cœur même de cet évènement, que nous vibrerons, accompagnés de « Quentin le Parisien Sceptique », à qui « Yannick le Dunkerquois Pure Souche » a lancé un pari :
Celui de se prendre au jeu et à l’âme du Carnaval, d’entrer dans la « Bande », de craquer un mot de passe afin de faire « Chapelle » avec les locaux, les purs et durs, et de tenter d’attraper au vol un hareng lancé par Monsieur le Maire.

Au centre des « bals » bien sur, mais également dans la mémoire des anciens, de ceux dont l’existence est rythmée par le Carnaval depuis toujours, ou encore des « adoptés », qui y ont gouté un jour et ne peuvent plus s’en passer.

En effet, durant le Carnaval, les Dunkerquois font corps avec leur ville, physiquement et moralement, et c’est cela que Yannick Delva, natif du Nord de la France et emprunt de ces traditions, souhaite montrer avec vérité, humour et bienveillance, en collaboration avec Donia Eden.

Deux regards, jeunes et originaux, sur des coutumes vieilles de quatre siècles déjà.

Un hommage au Carnaval bien évidemment, mais également aux traditions du Nord, à ses habitants, retraçant l’origine du « lancé de Harengs » place de l’Hotel de Ville, la coutume de « faire Chapelle », ou encore la légendaire « Cantate à Jean Bart », hommage incarné à ce corsaire tant aimé des Carnavaleux.

Réelle « fabrique d’intégration et d’insertion », le Carnaval de Dunkerque permet de s’affranchir de toutes limites sociales, dans l’idée d’un « Tous égaux » dans le respect des traditions, dans l’amour et la fraternité.

Mais ce film documentaire, allant au delà de ce que nous avons pour habitude de voir sur ces festivités Dunkerquoises, sera une manière de restituer avec dynamisme, humour et tendresse, la nature profondément fraternelle du Carnaval.

Voilà la volonté de Yannick et Donia, et de l ‘équipe de Smalp Prod, qui sont d’hors et déjà en train de penser à leur costume, parce qu’il est tout simplement impossible de montrer le Carnaval de Dunkerque sans vivre un vrai bain de foule...                                  

  • RÉSUMÉ DU SCENARIO

Décembre, dans un parc parisien, deux potes mangent un sandwich du bout de leurs doigts congelés.
Face à face sur un banc, Quentin se fout ouvertement de Yannick, car il vient d ‘apprendre que son pote est natif de Dunkerque.

Yannick, habitué à faire face aux préjugés et moqueries de ses potes parisiens, tente tant bien que mal de convaincre Quentin, qui ne manque pas de répartie, que le Nord ne se résume pas à l’idée que les gens s’en font.
Quentin démonte toutes ses tentatives, mais là, coup de génie !

La botte secrète du Dunkerquois !
Certainement la plus grande contradiction entre l’idée préconçue et la réalité vécue : Le Carnaval de Dunkerque !
Quentin s’esclaffe, un Carnaval... A Dunkerque... Laissez le rire...
Pari lancé, Yannick emmènera son pote au Carnaval dans deux mois.
Défi accepté, même si le scepticisme de Quentin est palpable.

Samedi, Gare du Nord, jour du départ, l’équipe de tournage au complet est fin prête à partir en terres nordiques. Quentin fait mine d’être détendu.
A quelques minutes du départ, Yannick tend à Quentin une liste fort complète de recommandations en tout genre, ce qui ne manque pas d’interpeler d’avantages notre parisien.

Installé dans le train, Quentin ouvre la lettre de son pote, et commence à la lire à haute voix, point par point, il n’en comprend pas un quart, son visage se décompose, il flippe ! Mais le train a démarré, impossible de faire machine arrière.
Yannick le rassure d’un regard amusé mais bienveillant.

Dès que le premier pied foule le sol Dunkerquois, l’équipe n’a de cesse que de capturer les plus belles images de ces trois journées de Carnaval, à travers les yeux de Quentin au fil des heures.
La « qualité cinéma », une fois dans les mains, tant délicates qu’audacieuses, de nos deux réalisateurs, capte l’essence même de ces moments intenses et colorés.

Du premier regard sur Dunkerque jusqu’au dernier verre partagé, plongés littéralement au cœur des traditions Carnavalesques, nous découvrons en même temps que Quentin, tout ce qui fait que le Carnaval perdure depuis plus de quatre siècles, qui sont ces Carnavaleux chantant à l’unisson, et ce qui les unit.

Des images tendres et des plans culottés au service de la vérité, pour un concentré de fraternité.

A quoi va servir le financement ?

La collecte servira tout d’abord à la location du matériel technique :

Ayant la volonté de restituer de la manière la plus qualitative possible ces moments intenses et colorés, nous souhaitons travailler avec du matériel (image, son, et lumière) de haute définition, engendrant un certain coût.

La collecte nous permettra aussi de réaliser une post-production à la hauteur de ce beau matériel utilisé pour le tournage !Elle servira également au frais de transport et de régie de l’équipe SMALP ;

6 personnes en goguette à Dunkerque pendant 5 jours, dont un comédien qui mange pour 3 …

Votre aide financière nous sera évidemment précieuse et indispensable à la conception d’affiches et de coffrets DVD.

Budget prévisionnel :

- Location de matériel :

  • Objectifs « cinéma »
  • Matériel son et lumière
  • Matériel divers : cartes mémoires, moniteurs, batteries, etc.

- Frais de transport de l’équipe de tournage

- Frais de post-production

- Frais de régie sur Paris et Dunkerque

Si l’on atteint 5000 € :

Nous nous payons le luxe d’une grue et d'un travelling pour un effet « So Hollywood » … 

Si l’on atteint 7500 € :

Nous pouvons inscrire le film à des festivals « All Around The World » !

Si l’on atteint 12 000 € :

La post production est assurée dans les meilleures conditions, et ça on aime !

Si l’on atteint 15 000 € :

Nous engageons un traducteur pour un sous titrage afin de  promouvoir le documentaire dans des festivals étrangers et sur des chaines TV internationales.

Et évidemment, si l’on atteint la somme de 320 000 € :

Nous achetons « cash » un studio de production pour SMALP !

À propos du porteur de projet

  • LE COMÉDIEN

Quentin Boyer-Villet 

  • LES RÉALISATEURS

Yannick Delva          

    Donia Eden          

  • NOS DERNIÈRES RÉALISATIONS

      Petit clip en studio

      Making off pour "Les dimanches de la Comédie" 

     L'une de nos première video de SMALP une websérie qui a pour but de rencontrer des artistes dans la rue 

Street Music Arts Life People

FAQ