BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Le second Exode // The second Exodus

- Mémoires des derniers Juifs d'Égypte // Memories of the last Egyptian Jews -

À propos du projet

(English translation below)

Documentaire de 52 minutes, avec voix-off française et anglaise.

  En 1947, il y avait en Égypte près de 80 000 Juifs – presque tous ont quitté leur terre natale et ils ne sont aujourd'hui plus qu’une demi-douzaine. Ce second Exode, qui a eu lieu entre les années 40 et 70 du siècle dernier, est la conséquence de la combinaison de plusieurs facteurs, les deux principaux étant la montée du nationalisme arabe et le retour, après 2000 ans d'absence, d'une puissance politique juive dans la région.

Descentes en Égypte, sorties d'Égypte : va-et-vient des Hébreux entre Canaan et les rives du Nil.

  Après plus de 3000 ans de présence, la disparition totale des Juifs d’Égypte semble inéluctable. Derniers représentants de cette communauté, moins d'une dizaine de Juifs subsistent au milieu de 100 millions d’Égyptiens. Ils notamment représentés par l'association Drop of Milk (1921), et tentent d’alerter le gouvernement d'al-Sissi sur la nécessité d'enseigner leur histoire et de protéger leur patrimoine, lui aussi en train de disparaître. Faute de fidèles, les Bimot (chaires des synagogues d'où est récitée la Torah) sont silencieuses, attendant que les toits qui les couvrent encore s’effondrent sur elles. Les quartiers juifs ont été repeuplés par de nouveaux habitants musulmans ou coptes. Les cimetières, dépouillés de la grande majorité de leurs pierres tombales en marbre, sont transformés en terrains vagues. Et pourtant, le patrimoine juif regorge encore de trésors. Par exemple dans le vieux quartier el Muski au Caire, ou avec la synagogue de Eliahou Hanavi à Alexandrie, l’une des plus grandes d’Afrique du Nord. La communauté détient également une cinquantaine d'anciennes copies de la Torah, au milieu d'une magnifique collection de manuscrits du XVe siècle... Tout un patrimoine qui attend d'être sauvegardé et mis en valeur ; c'est la mission des derniers Juifs d’Égypte. 


Passantes Juives, rue Fouad, le Caire, 1939

  Ce documentaire a pour but de relater l'exode moderne des Juifs d’Égypte, mais aussi de donner
un écho à leur dernier combat : celui pour la sauvegarde de leur patrimoine.

Pour cela je me rendrai en Égypte, et plus particulièrement auprès des membres de l’ONG Drop of Milk. Ils m'entraîneront à la découverte d’une histoire millénaire qui semble s’apprêter localement à tomber dans l’oubli.
Parmi les Juifs égyptiens qui ont immigré en Europe, beaucoup vivent aujourd’hui en France. Je me rendrai donc également à la rencontre de cette diaspora, en prenant soin d'avoir un panorama fidèle de la société de l'époque. C'est-à-dire en interrogeant des descendants de Juifs d'Italie ou de de Turquie (arrivés en Égypte au début du XXesiècle), souvent aisés, mais aussi de Juifs Mizrahim (orientaux) à l'ancrage local beaucoup plus ancien, souvent d'une
condition plus modeste.
Je rappelerai donc, à travers une série de témoignages et avec le soutien d'une voix-off, que les Juifs ont un jour fait partie intégrante de la société égyptienne, et qu'aujourd'hui ceux qui restent comptent bien conserver et transmettre leur mémoire.

In English

52-minute documentary, with French and English voice over.

In 1947, there were nearly 80,000 Jews in Egypt - almost all of them left their homeland, and now half a dozen are left.

After more than 3000 years of presence, the total disappearance of the Jews of Egypt seems inevitable. But the last representatives of the community are well integrated in the society and organised into associations, like Drop of milk (1921), to protect their historical heritage, with the help of the Egyptian government.

Jewish neighborhoods have been repopulated by Muslim or Coptic inhabitants. The cemeteries, are not visited anymore. And yet, Jewish heritage is still full of treasures. For example in the old Muski district, or with the Shaar Hashamayim synagogue, one of the largest of North Africa. Or with a collection of old copies of the Torah, in the middle of a magnificent library of manuscripts of the fifteenth century... Saving this cultural heritage is the mission of the last Jews of Egypt.

This documentary aims is not only to tell the story of the modern exodus of Jews from Egypt, but also to give an echo to their fight for the safeguarding of their heritage.

For that I will come to Egypt and meet the members of the NGO Drop of Milk. They will lead me to the discovery of a millennial history, and how the peacefully live today with their Muslims and Christians neighbors.

I will therefore recall, through a series of testimonies and with the support of a voice-over (The movie will show interviews, and Historical Jewish buildings), that Jews have once been an integral part of Egyptian society, and that today those who remain rely on preserving and transmitting their memory.

À quoi va servir le financement ?

Ces 3900 euros serviront au lancement du tournage du documentaire. C'est à dire à l'achat de matériel et au financement d'un déplacement de quinze jours en Egypte. Je me rendrai sur place dans le courant du mois de novembre afin d'approfondir les recherches, de renconter la communauté juive egyptienne et de filmer les lieux témoignant de la présence juive. Les interviews et les images réalisées pendant ce voyage serviront à réalisation d'un teaser, avant la sortie du documentaire en février-mars 2020. 

Ci-dessous, le budget détaillé :

Achat de matériel vidéo complémentaire nécéssaire à la réalisation du projet (appareil photo/caméra pour un tournage complet en 4K) : 2400 €

Transports (billets d'avion et déplacements sur place) : 700€

Hébergement (location d'un appartement au Caire et chambres d'hôtel à Alexandrie) : 500€

Frais de bouche : 300€

 

In English

These 3900€ will be used to launch the shooting of the documentary. That is to say, the purchase of equipment and the financing of a trip of fifteen days in Egypt. I'll go there in the course of November to deepen researches, meet the Egyptian Jewish community and film the places testifying to the Jewish presence. The interviews and images made during this trip will be used to make a teaser, before the release of the documentary in February-March 2020.

Below, the detailed budget :

Purchase of additional video equipment: (camera / camera for a complete shooting in 4K): 2400 €

Transport (air tickets and travel on site): 700 €

Accommodation (rental of an apartment in Cairo and hotel rooms in Alexandria): 500 €

Food: 300 €

À propos du porteur de projet

Clément Elbaz : Auteur, réalisateur :

Vidéaste indépendant depuis plus de 10 ans, il travaille aujourd'hui dans les captations de
spectacle, concerts, et la réalisation de films promotionnels pour des clients privés. Il a
néanmoins une solide expérience du voyage et a appris la réalisation vidéo en tournant des
documentaires indépendants lors de ses nombreux périples (56 pays traversés).
Son but actuel est de revenir à sa première passion : le tournage et la réalisation de films
documentaires. Attaché à l'histoire et à la culture juive, il est également passioné par le monde arabe et a partiellement exploré les pays musulmans (Maroc, Tunisie, Bosnie, Albanie,
Kosovo, Turquie, Azerbaïdjan, Territoires Palestiniens, Sultanat d'Oman, Koweït, Émirats Arabes
Unis, Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan et Tadjikistan).

 

In English :

Clément Elbaz: Author, director:

Independent video artist for more than 10 years, he works today in the shooting and editing of shows, concerts, and promotional films for private clients. He has nevertheless a solid experience of travelling and learned his video skills by shooting independent documentaries during his numerous journeys (56 countries visited). His current goal is to return to his first passion: doing documentaries. Attached to the Jewish culture and history, he is also passionate about the Arab world and has partially explored Muslim countries (Morocco, Tunisia, Bosnia, Albania, Kosovo, Turkey, Azerbaijan, Palestinian Territories, Sultanate of Oman, Kuwait, United Arab Emirates United States, Kazakhstan, Kyrgyzstan, Uzbekistan and Tajikistan).

 

 

Share Suivez-nous