Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Lesbienne du monde

Etre lesbienne en France requiert du courage... Comment font-elles ailleurs ?

À propos du projet

Je m’appelle Anaïs et en janvier 2016, je pars à la rencontre de femmes qui, visiblement, aiment les femmes, dans le monde !

Sur la route de mon tour du monde, j’irai dormir chez elles et pour quelques jours, je partagerai ce qui les rend heureuses, leurs rires, leurs tourments et leurs forces.

Elles sont des femmes ordinaires mais qui, par leur choix d’être visible, c’est-à-dire d’exister telles qu’elles sont dans tous les domaines de la vie (travail, famille, amis, loisirs) font preuve de courage .

Elles ouvriront leurs cœurs pour réchauffer le nôtre, parfois comme une confidence, parfois avec légèreté.

Dans une ambiance tendre et bonne enfant, je désire les mettre en valeur, nous affranchir des clichés et vous émouvoir !

Pourquoi ? Pour qui ?

Les 5 bonnes raisons de soutenir le projet… et la sixième

· Pour mieux se comprendre, soi, sa fille, sa nièce, sa cousine, sa meilleure amie, sa collègue. C’est se permettre d’être soi et de vivre une relation plus épanouissante ensemble.

· Comme une action face à la lesbophobie :  60 % des lesbiennes en ont été victimes entre 2011 et 2013 en France ! (Enquête sur la lesbophobie , Sos-homophobie édition 2015)

· Pour toi qui n’est pas hétérosexuel, parcequ’on parle peut-être de toi, parceque c’est un documentaire que tu pourras ajouter aux comptes des autres qui ne tiennent malheureusement que sur les doigts de tes deux mains. Et oui, c’est cela aussi l’invisibilité, celle de l’absence de représentation dans les médias et la culture (disparition des bars, presse et chars lesbiens)

· Pour toi qui est hétérosexuel, pour le bien-être ressenti à contribuer à l’égalité, parcequ’ « une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier » (Martin Luther King, stratège de la non-violence dans la révolution des droits civiques aux USA).

· Parce que le film veut montrer des émotions et des situations de vie universelles, et si ça peut aider ne serait-ce qu’une personne, alors c’est gagné!

· Parce que j’ai vidé mes poches, vendu tout ce que j’avais et affronté mes peurs pour lancer le projet.

Comment ? 

J’envisage de réaliser le film en reportage pour un format de 90 minutes, décision flexible selon la matière récupérée (peut-être une série web documentaire de 26 minutes sera plus adaptée ?).

La post-production commencera au retour en France, soit en janvier 2017, pour une diffusion prévue en septembre 2017… on n’en est pas encore là, ce sera une autre marche, commençons par celle-ci : trouver les moyens de le réaliser.

Un an pour un périple d’une dizaine de pays, qui parcourt d’extrêmes variations tant au niveau de la culture et des paysages, qu’au niveau des droits LGBT.

À quoi va servir le financement ?

À propos du porteur de projet

Pour conclure

Je porte ce projet de tout mon coeur, je ferai de mon mieux pour qu’il puisse naître afin de dépasser ces clichés qui apportent tant de souffrances, afin de donner aux lesbiennes du monde entier ce qu’elles méritent : le droit d’exister, visibles et fières d’elles.

En espérant que cela vous emballe et enthousiasme aussi !!!

Si toi aussi tu es lesbienne et visible, ou que tu désires profiter de ce reportage pour faire ton coming-out, ou que tu en connais que ça pourrait intéresser… contacte-moi pour que l’on discute de ce qu’on peut faire ensemble !

Bien à vous !