BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La Fin

un film de François Nolla & Hugo Hubert

À propos du projet

La Fin est un court-métrage indépendant, réalisé par François Nolla et Hugo Hubert. C'est un film engagé, parfois dur mais toujours humain, que les deux réalisateurs ont décidé d’écrire en collaboration avec le scénariste Didier Hubert.

Avec Lia, le personnage principal, les réalisateurs ont souhaité apporter aux « survival movies » d’aujourd’hui une dimension parfois peu abordée : la libération et l’émancipation d’une femme dans un contexte social de crise grave.

 

Synopsis :

La jeune Lia, mariée à un banquier cupide et lâche qu'elle n'aime plus, voit son existence basculer à la faveur d'une crise sans précédent. Dehors règne le chaos, l'argent n'a plus cours, la nourriture se fait rare.

Faisant brutalement irruption chez eux, une bande de malfrats déterminés à survivre va faire basculer leurs vies au cours d'un bref mais sauvage huis-clos. 

Est-ce réellement le changement que Lia appelait de ses vœux ? Mais surtout est-elle vraiment prête à ce que la Nature reprenne ses droits ?

Avec La Fin, François et Hugo souhaitent démontrer que contrairement à la croyance commune, faire du cinéma peut être accessible à tous.

 

Et pour aller plus loin, découvrez la page Facebook de La Fin.

A quoi va servir le financement ?

Concrètement, une partie du court-métrage a déjà été tournée et nous avons besoin de votre soutien pour terminer le tournage : location du matériel, régie (déplacements, logement, etc.) et décoration.

Ensuite, la phase de post-production : montage, mixage son, étalonnage et création des DCP (Digital Cinema Package).

Enfin, cela permettra de faire vivre le film et surtout de le faire connaître : organisation de l’avant-première, édition du DVD, participation à des festivals…

  

À propos du porteur de projet

François Nolla :

28 ans. Après des études dans l'audio-visuel et plusieurs projets de fiction indépendants, je suis très vite entré dans la vie active. J'ai alors été engagé en tant que chef monteur pour le documentaire "Bleu" sur Canal+ ainsi que pour plusieurs émissions de télévision. En décembre 2012, alors que je suis réalisateur pour un groupe audio-visuel de premier plan, je quitte volontairement la télévision pour me tourner vers le cinéma.

J'emploie également mon temps à défendre certaines causes humanitaires qui me tiennent à cœur, dont " Krousar Thmey", une fondation cambodgienne d’aide à l’enfance pour laquelle j'ai réalisé six documentaires. C'est là que j’ai rencontré Hugo.

 

 

Hugo Hubert :

23 ans. Mon parcours est quelque peu atypique. En effet, je n’ai pas suivi de formation spécifique dédiée à l’image. Mon bac en poche, j'ai très vite décidé d'entrer dans la vie active et de faire de ma passion mon métier. Enchainant les petits boulots à droite à gauche, j'ai rapidement fait la connaissance de François. Il m'a alors formé aux différents métiers de la vidéo. Après avoir été monteur sur des documentaires à vocation humanitaires au Cambodge,  j'ai fait pas mal de captations vidéo (concerts, festivals...) et j’ai réalisé plusieurs vidéo-clips. Enfin, j'ai été engagé par une chaine de télévision en tant que technicien plateau, puis chef plateau et assistant réalisateur.

 

 

Origine de La Fin :

François : "Après avoir passé presque 10 ans à tourner pour les autres, je voulais tourner pour moi. Passionné de sensibilité féminine et d'ambiance chaotique, ma rencontre avec Marion Huguenin a été déterminante dans l'histoire que je souhaitais raconter. J'ai donc développé plusieurs histoires autour de ce personnage. Un soir, après un repas bien arrosé, je suis rentré chez moi et j'ai écrit d'une traite cette histoire dont je suis tombé amoureux.

Je l'ai faite lire à Hugo et il l'a aimée. Nous avons ensuite travaillé avec le scénariste Didier Hubert pour le script. Marion a tout de suite accepté de participer au projet et nous nous sommes mis à la recherche des autres comédiens et d'une équipe."

 

La Marraine du projet :

L'actrice catalane Nathalie Roussel, qui a notamment incarné la mère de Marcel Pagnol dans La Gloire de mon Père, est la marraine de ce film. Elle a ainsi pris part à la première partie du tournage et soutient notre projet. Toute l'équipe du tournage a également eu le plaisir de se délecter de ses bons petits plats !

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet