BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

"Les 11 de Saint Péran", ensemble pour la cité.

Réalisation d'un webdocumentaire valorisant l'engagement citoyens et la démocratie participative dans une petite commune de Bretagne.

À propos du projet

A Saint Péran, petite commune de 380 habitants en Bretagne,  ils sont onze, quatre femmes et sept hommes, engagés pour la gestion des "biens communs" et la promotion du "bien vivre ensemble". Histoires Ordinaires va leur consacrer un webdocumentaire.

A un moment sensible pour la démocratie, "Histoires Ordinaires" pense utile de valoriser un tel engagement citoyen. 

En immersion un an dans la commune

Durant une année, l'équipe de réalisation d'Histoires Ordinaires suivra l'activité du conseil municipal et les grands moments de la vie communale. En fin décembre, sous la forme d'un webdocumentaire nous dessinerons et mettrons en perspective un portrait personnaliste et sociétal d'un territoire et de ses habitants, ancrés au cœur d'une Bretagne ouverte sur le monde et forte de ses particularités.


Intentions du projet

A un moment où l'engagement politique et citoyen connaît une crise profonde - et où, en même temps, des millions de citoyens viennent de manifester leur attachement à la république et à l'expression démocratique - il nous paraît utile de raconter l'histoire ordinaire de onze femmes et hommes qui s'engagent bénévolement pour assurer la gestion collective des biens communs de leur territoire et promouvoir des pratiques de "démocratie participative" simples et concrètes.

  • Au delà de l'aventure personnelle et collective des 11 élus au conseil municipal, nous verrons et entendrons vivre une communauté villageoise complexe, diverse, dynamique, ouverte et accueillante, insrite dans la culture, l'histoire, la sociologie et l'économie de la Bretagne.
  • Alors que dans un souci d'optimisation économique la tendance est aux regroupements des instances de gouvernance territoriale, nous verrons aussi l'importance, au plan de la qualité du lien social et de la vie démocratique, de maintenir bien vivants des échelons de proximité, cœur de la république.

Un webdoc et après ?

L'ambition permanente du web magazine Histoire Ordinaires est de constituer et de rendre disponible à tous - hors de toutes contingences d'actualité -  une banque de "témoignages" sur des personnages qui, dans la simplicité de leur engagement quotidien, ouvrent des voies.

Dans cette perspective les éditions Histoires Ordinaires assureront, à partir de fin décembre 2015, la mise en ligne à long terme du webdocumentaire sur un site dédié (lié au web magazine), accessible à tous, librement.

Une version sous forme d'un film documentaire classique de 26' sera montée, projetable en salle, Il sera également proposé au chaines de TV locales en Bretagne. Il pourra servir de support à l'animation de rencontres et débats autour du thème de la démocratie participative. 

Ce film sera gravé sur un DVD avec un making of.

Des animations seront proposées sur l'année 2016 à Saint Péran et dans les communes alentour autour du thème "s'engager pour la cité".

 Pour voir la présentation du projet sur le site d'Histoires ordinaires

A quoi va servir le financement ?

Comme toutes les réalisations d'Histoires Ordinaires, la production du Web documentaire "les 11 de Saint Péran"  est d'abord garantie par l'engagement volontaire et bénévole de membres de l'équipe de rédaction : Alain Jaunault (réalisation et reportage), Marie-Anne Divet (reportage) et Dominique Crestin (reportage), avec l'attention vigilante et bienveillante de Michel Rouger, rédacteur en chef d'Histoires Ordinaires.

Mais compte tenu de l'ambition technique et qualitative d'un tel projet il est important de pouvoir associer des professionnels à sa réalisation. Pour cela nous aurons besoin de moyens financiers supplémentaires. Ils couvriront notamment la contribution complémentaire de deux reporters, Marie Noblet et Tugdual Ruellan (collaborateurs régulier de la rédaction et adhérents à l'association), d'un cadreur / monteur vidéo, Marvin Michielini, d'un programmeur/graphiste assurant le développement en HTML 5 de l'interface du site dédié. 

Nous avons chiffré le projet à hauteur de 8 000 €  (évaluation de tous les coûts techniques et des interventions professionnelles) et nous valorisons à 7 000 € les contributions bénévoles. Soit un budget de production estimé à 15 000 €.  L'appel à financement représente un minimum nécessaire à la couverture des coûts professionnels incontournables. Le financement du reste est prévu sur subventions, vente des droits de diffusions aux TV locales et diverses recettes liées aux animations.

À propos du porteur de projet

L'association Histoires Ordinaires édition porte le projet.

Voila quatre ans que, chaque semaine, notre équipe de rédaction du web magazine histoiresordinaires.fr met en ligne sur son site le portrait d'une "femme ou d'un homme ordinaire" à l'engagement remarquable. Si les rédacteurs d'HO sont d'abord attachés au journalisme écrit, dès le début - compte tenu des nouvelles perspectives offertes par les nouvelles technologies de l'information  - ils ont eu l'ambition d'un approche multi-média. D'abord en portant un soin particulier à l'illustration photographique, puis en complétant ou en traitant les sujets sous forme sonore ou vidéo.

La série de films reportages sur les "Jardins de Keribet" réalisée par Alain Jaunault en 2011, constitue la première tentative de "documentaire à épisodes". Le dernier ouvrage des éditions Histoires Ordinaires, "un parfum de victoire" marque une autre étape : le livre est complété par un DVD permettant de visionner des reportages vidéos réalisés par Marie-Anne Divet et Marvin Michielini et d'entendre les différents chapitres du livre lus par des comédiens amis. 

Ainsi s'affirme la volonté d'expérimenter - et d'apprendre en faisant - toutes les voies offertes pour valoriser les Histoires Ordinaires de citoyens modestement porteurs d'avenir et de progrès humains.

Pour voir l'équipe de réalisation "faire et apprendre à faire" le webdocumentaire, nous avons ouvert un blog. 

Cliquez sur cette image pour y accéder.

Michel Rouger et Violette Goaran expliquent la ligne éditoriale d'histoires ordinaires pour "on passe à l'acte", site de journalisme positif.