BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Les Vieux ou En attendant que les kiwis volent

pièce de théâtre absurde - représentations 22 au 24 septembre 2017 à Vourles

À propos du projet

Présentation du projet :

En 2017, Cocotte Compagnie lance sa nouvelle création, « les Vieux ou En attendant que les kiwis volent» : un spectacle original qui vient s’intéresser au patrimoine inhérent à la mémoire et à la vie de nos anciens. Comment ces petits pans d’histoire arrivent aujourd’hui à se retrouver hors du temps, presque hors du monde.

Un spectacle construit, avec humour et amour, à la manière d’un conte moderne emprunt de nostalgie. Les spectateurs pourront partager, le temps d’une fable, le quotidien vécu et rêvé de deux hommes, deux vieux.

 

Titre : "Les Vieux ou en attendant que les kiwis volent

Synopsis :

Nous sommes dans le sud-ouest de la France. Une vieille ferme typique du Quercy où deux personnages sont assis sur un banc.

Le décor est celui de la façade d’une ferme en arrière plan. Avec sur scène devant, un banc en pierre, un arbre et un puits.

Les jours passent et se ressemblent. Chaque fin de journée, Augustin et Jacquie, deux anciens de 73 ans se retrouvent chez le premier pour boire un verre de vin et regarder le soleil se coucher…

Le rituel recommence inlassablement. Les deux anciens sont accablés par le néant… Ils cherchent désespérément quelque chose, mais ils ne savent pas vraiment quoi. « Enfermés » dans un monde qu’ils ne comprennent plus, le temps n’en finit plus de s’allonger pour ces deux vieux, qui ne savent plus comment combler leur ennui…

Jusqu’au jour où un objet conique et brillant, non identifié, va apparaître devant eux pendant leur sempiternel rituel bucolique.

Ce mystérieux objet va alors tout changer dans la vie d’Augustin et Jacquie. Ils vont tout faire pour découvrir le secret que renferme cet objet, et décider de prendre le reste de leur vie en main. Ils vont accomplir tout ce qu’ils n’ont jamais pu ou oser faire auparavant !

Nous allons suivre les aventures extraordinaires de ces deux vieux à la manière d’un conte burlesque, à travers les yeux d’un mystérieux narrateur…

Note d’intention :

Cette pièce parle du temps qui passe et de la solitude. Nous avons voulu parler de nos anciens qui vivent dans des endroits isolés comme en pleine campagne quercynoise. Des personnages âgés qui, coupés de leur famille pour diverses raisons, se retrouvent seuls dans l’unique endroit qu’ils connaissent. Des villages ou auparavant la vie bourdonnait joyeusement et qui a laissé place aujourd’hui à la vacuité de l’ennui…

Nous voulions aussi parler de la relativité du temps et des « petites choses de la vie » que nous jugeons si importantes… Nous vivons dans un monde bruyant, rapide ou tout devient immédiat et par conséquent souvent futile… Mais quelque part, il y a des gens qui prennent le temps de regarder le ciel, de raconter une anecdote insignifiante sans même en connaître la fin ou même de prendre le temps de ne rien faire.

Traiter des thématiques comme la nostalgie, le temps qui passe et l’ennui peut vite devenir…ennuyeux justement ! C’est pour cela que nous souhaitons raconter cette histoire comme un conte musical totalement absurde. Bien sur, il y a des références à Beckett et à Ionesco avec notamment « En attendant Godot », ou 2 hommes attendent (ou pas) quelqu’un qui ne vient pas, ou une « Cantatrice Chauve » qui est juste évoquée au détour d’une réplique ! Mais nous voulions également transposer ce conte dans un univers fantastique et cinématographique qui correspond à notre culture : extraterrestres, marionnettes, animaux mutants, amours zombifiées se croisent, emportés dans un tango vertigineux. 

Enfin, avec cette pièce nous voulions absolument parler du Sud Ouest et plus particulièrement du Quercy et de leurs vieux parlant avec un accent typique, l’occitan, le patois du sud avec de multiples insultes caractéristiques du langage châtié du sud-ouest, et qui fait tout son charme. Des vieux qui ont une idée sur le monde très cartésienne jusqu’à en devenir parfois absurde.

 

Notes de mise en scène :

La scénographie & Les décors

Le décor sera celui d’une façade d’une ferme typique quercynoise qui sera le principal décor en fond de scène avec une ouverture au centre permettant par des jeux de lumière et des projections vidéos, une évolution au niveau de la scénographie afin d’accentuer le coté fantastique du récit.

Sur scène, trois éléments principaux : un banc en pierre, un arbre et un puits. Ces éléments seront modulables et mobiles afin de faire évoluer la scénographie et la poésie du spectacle.

Ce décor qui semble figé au départ, tout comme les deux principaux protagonistes, va donc évoluer vers quelque chose de plus aérien et absurde tout comme le récit. Ainsi, les branches de l’arbre pourront devenir des épées, le puits, un passage vers un autre monde, le banc, un tapis volant ou même une réincarnation humaine... Le fond de la ferme permettra via un passage au centre un jeu de lumières et d’ombres permettant de dramatiser l’arrière-plan et le hors scène.

Les musiques seront jouées en live par une musicienne, à la fois conteuse et marionnettiste.

Les costumes & les maquillages

Un gros travail de maquillage sera créé sur les deux principaux comédiens (âgés de 37 ans) afin de créer des septuagénaires crédibles. Des costumes simples mais extrêmement travaillés : veste et pantalon en velours limés, chemise blanche, casquette.

Concernant la conteuse, musicienne, son costume sera un mix entre le tablier et une robe de danseuse orientale.

La musique

Nous souhaitons une création originale des morceaux qui seront joués en live par la comédienne au clavier. Des morceaux qui seront influencés par la musique de John Carpenter dans ses films des années 80, et des morceaux classiques (Beethoven, Vivaldi, Mozart…)

La musique va donc elle aussi créer un décalage entre le réel et le fantastique.

L'équipe actuelle:

L'auteur et comédien : Julien Bourières

Passionné de cinéma, il commence à jouer et à réaliser de multiples court-métrage dès 1997. 

En 2005, il participe à la création de la Cie. Les Art’souilles. Il réalise et participe à de nombreux projets audiovisuels : Catharsis (prix du jury du Festival de Vénissieux), Passé sous silence, Aujourd'hui, Le Russe Blanc, Très (très) chasse, Brain for Dogs et la série Remember le cinéma. Comédien et improvisateur, Julien joue dans la plupart des spectacles de la Cie les Art’souilles : Voyage, La Cantatrice Chauve, Le grand jeu de l'absurde, Les suites d'un premier lit, Mission Molière, Les couleurs de toi, Songe d’une nuit d’été pour la partie théâtre ; Service Compris, Tenue de soirée exigée, Impro ciné /impro TV, Cadavre Exquis pour la partie Improvisation.

En 2015, il écrit, met en scène et joue dans les créations de Cocotte Compagnie : Chair de Poule, le Grand Isidore et Humour.Doc.

Comédien : Clément Cordero

Membre pendant 7 ans de la troupe du Nombril du Monde, est un mordu de cinéma, mais c’est sur scène qu’il fera ses 1ères armes, sur les planches du café-théâtre. En 2015, il intègre Cocotte Compagnie.

Depuis 2006, il a joué plus de 16 spectacles en près de 800 représentations : Rien à voir avec le Titre, On fait les Contes, Si on allait au Ciné, Humour.doc, Tentative d’évasion, Wismo et les enfants perdus, Grand-peur et misère du IIIème Reich, Chair de Poule, le Chant des Baleines, le Grand Isidore, le Songe d’une nuit d’été…

Il s’est formé à l’Ecole de Théâtre de Lyon, ce qui lui a permis de travailler avec Pierre Bianco, Mohamed Brikat ou encore Pierre Heitz. Voix, chant, pantomime, masque, marionnettes, improvisation, voilà les domaines que Clément a pu explorer sur scène.
Depuis 2007, il anime des ateliers de café-théâtre, donne des cours de communication orale à Lyon III et en entreprises pour les managers.

Les affiches auxquelles vous avez échappé :

A quoi va servir le financement ?

Ce financement servira à participer à plusieurs postes :

- Création des principaux décors (une facade de ferme sur toile ou en bois, un arbre, un puit, un banc, pupitre musicienne)

- Création musicale (morceaux originaux créés pour la pièce et interpretée par la musicienne en direct)

- Création des costumes pour les 3 personnes de la pièce

- Création des vidéos (qui seront projetés sur une toile sur l'ouverture fond de scène)

- Achat et confection des accessoires

- Achat et création des maquillages (perruques, postiches, prothèses...)

- Frais de communication 

Le budget global prévisionnel de cette pièce est estimé à 10 000 €. Nous comptons bien évidemment sur d'autres sources de financement qui permettront d'atteindre cet objectif. Mais bien sur, nous espérons largement dépasser notre objectif de 2 268€ sur Ulule afin de pouvoir lancer au plus vite notre projet !!

Budget détaillé du coût de production du spectacle :

L'objectif de départ permettra de lancer les premiers éléments du spectacle (une partie des décors et la création des morceaux musicaux)

L'objectif minimum permettra de créer le spectacle.

L'objectif idéal permettra de créer le spectacle et rémunérer l'ensemble des membres de l'équipe artistique et technique.

Planning du projet :

- De septembre 2016 à Mars 2017 : Ecriture de la pièce

- De novembre 2016 à Mars 2017 : Recherche de financements

- De Janvier à Avril 2017 : Constitution de l’équipe artistique et technique

- De Juin à Septembre 2017 : Répétitions et création des décors (résidence à Vourles)

- Représentations du 22 au 24 septembre 2017 à Maison Forte, Théâtre de Vourles

 

 

À propos du porteur de projet

Créée à Lyon en 2015, Cocotte Cie est une compagnie de théâtre professionnelle proposant des créations originales et des prestations sur mesure.

Cocotte Compagnie, c’est avant tout des pièces de théâtre originales et décalées, faisant référence à la culture cinématographique, l'absurde, et le populaire au sens noble du terme.

Cocotte Compagnie c'est déjà trois créations :

- Chair de Poule : pièce de théâtre de Julien Bourières et Clément Cordero

- Le Grand Isidore : théâtre d’improvisation de Julien Bourières et Clément Cordero

- Humour.doc : comédie de Julien Bourières et Clément Cordero

 

Notre ligne directrice : un humour corrosif, un ton parfois tragicomique, et des univers très cinématographiques.

Nous vous invitons à visiter le site de notre compagnie pour plus d'information : cocottecompagnie.com

cocottecompagnie.com

Notre page facebook

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet