BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Les Saisons de l'étrange

La première saison en six épisodes d'une nouvelle aventure de l'imaginaire

Plus que quelques heures...

Mes mignons,


Ce soir sera une nuit exceptionnelle : le battement d’ailes invisibles saturera le ciel d’un bruissement éternel, vos caves se peupleront d’énigmatiques créatures. À chaque table naîtront de cruelles pensées, des plans de complots, des vengeances d’esprits machiavéliques. Tremblante, s’organisera la résistance des faibles êtres humains destinés à lutter contre eux.

Ce soir s’achève dans un ultime éclair de gloire le financement de cette première Saison de l’Étrange. Nous sommes si proches de l’objectif ! Mes ongles crochus crissent déjà de plaisir sur le tableau noir que mes formules griffonnent depuis un mois : bientôt ils se crisperont sur un joli artbook de 64 pages conçu dans l’extase douloureuse de mon complaisant serviteur. Non, ses larmes de désespoir face à l’ampleur de la tâche n’attendriront pas mon cœur racorni — tiens, où l’ai-je donc mis ?... l’aurais-je encore égaré dans une nécropole ? —, car, sachez-le : je suis un monstre impitoyable et tyrannique.

Chers amis, vos dons si généreux suscitent en moi une émotion inconnue, qui bouleverse mon âme bien trempée dans le métal en fusion : j’ai plutôt l’habitude d’offrir que de recevoir (même si mes cadeaux ne sont jamais vraiment gratuits). Je vous immolerai bien mon âme en remerciement, mais elle est indestructible et hurle constamment de rage et de douleur.

Hum... Peut-être à cause de mes réveils des lendemains trop arrosés.

Arhem.

Je me contenterai d’une étreinte chaleureuse, garantie sans brûlure, et d’un grand salut de mon haut-de-forme. Mon horrible stratégie n’aurait jamais atteint ces hauteurs sans votre enthousiasme (moral ? immoral ? amoral ?... ces principes m’échappent) pour ces huit livres. Il reste encore quelques heures pour profiter de cette bien étrange saison, qui sait où celles-ci nous mèneront.

J’ai connu des Empires qui sont tombés en moins de temps.

Le Maître de l'étrange