Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Covid-19 / Masques Solidaires

Les Franjynes & Dabrilany couture s'engagent avec vous !

À propos du projet

Nous n’avons pas tous la chance d’être confinés !

La France est actuellement en pénurie de masques barrières. Beaucoup de professionnels restent confrontés quotidiennement à une exposition virale importante au virus et se retrouvent trop souvent sans accès à cet outil plus que nécessaire pour eux : les masques ! 

Dabrilany couture & Les Franjynes ouvertes mais confinées pour assurer les stocks des accessoires textiles « Les Franjynes » qui sont des produits de soutien à l'expérience du cancer reconnus par les services de santé comme « nécessaires » et donc « prioritaires » en livraison postale. Il est devenu plus qu’évident que nous nous devons de faire bénéficier nos acquis (confection/ livraison/ savoir-faire) au plus grand nombre afin de confectionner et donner l’accès aux masques à celles et ceux pour qui ce masque est devenu indispensable au quotidien car ils travaillent et veillent aux bien être des confinés / des hospitalisés / des sans abris. 

Dabrilany Couture & Les Franjynes, deux entreprises niçoises insérées dans l’économie du textile collaborent ensemble depuis 3 ans sur des projets médicaux, sociaux, et sociétaux.

Dabrilany couture est un atelier de couture engagé dans l’insertion professionnel de femmes et d’hommes, situé en France à Nice et fondé par Mme Fée qui cout maintenant depuis 55 ans et se bat chaque jour pour promouvoir le made in France. 

Les Franjynes est une entreprise sociale et solidaire intégrée au départ dans l’aide quotidienne grâce à une solution brevetée d'alternative à la couture, aux personnes souffrants d’alopécie (perte totale des cheveux) à cause de traitement anti cancéreux, de pelades universelles ou d’un accident de la vie (ex: les grands brulés) qui reverse une partie de ses ventes à la recherche contre le cancer.

Les deux sociétés ont l’habitude de travailler avec le milieu médical, qui est aujourd'hui le coeur de leur métier respectif grâce à leurs créations textiles et capillaires reconnues par la sécurité sociale.

 

Nous souhaiterions confectionner 1000 masques barrières conformes par semaine qui seraient donnés solidairement à tous les soignants, les boutiques alimentaires, les postiers - livreurs, les services publiques et associatifs qui se mobilisent tous les jours pour le bien-être de chacun.

 

Mais nous sommes confrontés à un soucis de matières premières : tissu labellisé et élastiques, que nous devons malgré tout acheter.

1 masque en tissu labellisé par la DGA (direction générale des armées) et l'AFNOR avec élastiques et fabriqué selon les préconisations en vigueur coûte environ 2,5€.

Ce que nous proposons :

La production de masques barrières lavables à 60 degrés en tissu conforme aux préconisations santé en vigueur au niveau des patronages et des matériaux validés par la direction générale des armées et l'AFNOR 

Nous prenons toutes les mesures nécessaires afin de faire des masques dans les règles de l’art, mais nos masques barrières ne seront jamais aussi protecteurs que des masques FFP2 jetables. Nous partons du principe que « ceci sera toujours mieux que rien du tout ». 

À quoi va servir le financement ?

En nous donnant les moyens de nous procurer de la matière première et de la main d’oeuvre confinée pour la production des masques :

- Achat de matière première, tissu conforme et élastiques

- Dons de matière conforme et élastiques

- Dons de mains d’oeuvre confinée en vous inscrivat sur le lien suivant: https://www.fask.org/couturiers-solidaires-du-sud

Vous pouvez donc contribuer de plusieurs façons :

- en participant à cette campagne de financement participatif

- si vous êtes couturier.e amateur ou professionnel et que vous habitez en région Sud-PACA, vous pouvez aussi vous inscrire comme bénévole sur fask.org et venir renforcer nos rangs toujours en cliquant sur le lien suivant: https://www.fask.org/couturiers-solidaires-du-sud

 

A ce jour, nous avons réussi à produire solidairement 1200 masques sur les stocks de matière première de Dabrilany couture au profit des services de police de Nice, des pompiers de Nice, la Poste, un EHPAD, l’hôpital L’Archet, les services de soins infirmiers à domicile et quelques pharmacies et boutiques alimentaires.

 

Aujourd'hui nous unissons nos forces pour compléter la Team Mimmo et Fask  avec d'autres Teams comme MaskAttack à Marseille. 

Fask ayant eux aussi actuellement une campagne Ulule pour faire une commande du fameux tissu et fournir des kits conformes de coutures aux ateliers solidaire : https://fr.ulule.com/fask-les-couturiers-solidaires-du-sud/

À propos du porteur de projet

 

Mme Fée, aka Félicia Ghnassia ancienne couturière sous-traitante pour les ateliers Chanel, cout depuis 55ans. Au départ autodidacte dans son art, elle a passé un CAP de couture à Paris au début des années 60. Installée depuis les années 80 à Nice, son atelier de confection a travaillé avec les maisons françaises tout en continuant son engagement de promouvoir l’art de la couture Française et la transmission du savoir aux personnes en insertion professionnelle. 

Julie Meunier a eu l’idée de créer les Franjynes à 27 ans sur des valeurs fondamentales sociétales et solidaires, au moment où, atteinte elle même d'un cancer du sein de grade III très agressif pour lequel elle s’est battue pendant 18 mois, elle décide de montrer que malgré les traitements et la maladie, on peut rester maître de son image et s’approprier une identité qui nous convient. N’étant pas parvenue à porter de perruque, elle a commencé à nouer des turbans qu’elle accessoirisait de fausses franges adaptées à sa tête chauve qu’elle s’était créé au départ pour son propre confort. Avec succès, personne ne se doutait qu’elle était chauve. Elle a alors eu l’idée de créer sa marque afin de rendre sa solution chic et confortable accessible au plus grand nombre sans distinction de classe sociale grâce a l’obtention d’un remboursement sécurité sociale intégrale quand ses produits sont achetés en point de ventes physiques comme dans les pharmacies ou boutiques spécialisées.

Les 2 femmes n’avaient plus qu’à allier leurs forces respectives de guerrières du coeur pour rendre ce projet de masques barrières solidaires, possibles et accessibles, mais seulement si vous les aidez à trouver la matière première.

Car en réalité, même confiné, vous pouvez vous engager à leurs côtés dans cette fabrication nécessaires.

Le petit mot magique de Mme Fée: "Ne confondez pas: Chacun chez soi et chacun pour soi" ;) 

Bisous (à travers un écran, avec un masque ... c'est sure que c'est sans risques) 

Share Suivez-nous