BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Les Coopains

De l'emploi et du bon pain pétris de solidarité à Vienne (38)

À propos du projet

Nouvel objectif :Voyez ici ce que nous ferons des sous en plus !


Les Coopains sont un projet de boulangerie coopérative d'insertion bio et locale qui ouvrira début 2017 à Vienne (Isère).

Boulangerie :
Nous ferons du pain, et du bon. Des viennoiseries et des biscuits, aussi, et quelques gâteaux. Et puis du salé (quiches, pizzas, sandwichs...). Enfin, nous voulons développer un bar à salades, avec plein de produits frais et locaux pour composer soi-même la salade de ses rêves !

Coopérative :
L'entreprise appartient à ses salariés, selon le principe 1 personne = 1 voix, quel que soit le capital qu'elle a investi. Ainsi, l'avis de tous compte autant, de l'assistant boulanger au gérant (sachant que nous comptons à terme être une dizaine). Nous créerons donc l'entreprise sous forme de SCOP.

Insertion :
Nous serons une entreprise d'insertion, c'est à dire qu'une partie de notre personnel sera composée de personnes éloignées de l'emploi, que nous accompagnerons dans leur formation et leur projet professionnel tourné vers la vente et les métiers de bouche. 2 secteurs qui embauchent encore, ce qui favorisera leur entrée durable sur le marché du travail ! Sur la dizaine de salariés, 5 seront en insertion.

Bio et locale :
Nous utiliserons chaque fois que cela sera possible des produits idéalement issus de l'agriculture biologique, achetés à des producteurs locaux : Auvergne-Rhône-Alpes est une région aux productions riches et variées, autant utiliser ces bons produits !

A quoi va servir le financement ?

Nous avons repéré une boulangerie à reprendre où les Coopains seront bien. Mais elle est un peu petite pour développer toutes nos activités et accueillir tous nos salariés. Ca tombe plutôt bien, le commerce voisin est également à vendre, et nous pourrons réunir les 2 locaux pour faire un grand espace d'accueil pour nos clients ! Mais il y a quelques travaux à envisager du coup...

Pour l'achat des deux fonds, les travaux d'aménagement, l'équipement, les frais à engager pour nous installer... nous avons établi un budget qui se monte à 265 000 €. Nous comptons sur les banques à hauteur de 150 000 €, et sur des financements dédiés à l'économie sociale et solidaire pour 55 000€. Nous avons nous-même réuni 50 000 €... Manquent donc 10 000 €, soit 3,8% du budget, pour lesquels nous comptons sur vous :) 

Et ce nouvel objectif alors ?

Si nous atteignons les 15 000 €, nous pourrons acheter la belle caisse enregistreuse dont nous avons besoin. Et c'est fou, tout ce que fait une caisse (on cherche la fonction grille-pain, on ne l'a pas encore trouvée !).

Pour information, il est également possible d'investir dans des titres participatifs, mais là ça ne passe pas par Ulule, contactez-nous si l'idée vous intéresse !

À propos du porteur de projet

Khadija RAYASS

Pensant faire carrière comme technicienne chimiste, elle a vite pris ses jambes à son cou après avoir découvert le métier à la sortie de l’IUT. Elle a alors fait une licence de sciences de l'éducation et est devenue formatrice auprès de jeunes déscolarisés, puis s’est retrouvé à gérer une structure d’insertion dans le bâtiment. Après avoir créé un Jardin de Cocagne, structure d’insertion par le maraîchage biologique, et en avoir assuré la codirection pendant 13 ans, Khadija n’a plus voulu quitter le domaine de l’insertion par l’activité économique.

Nicolas ERNST

Tout petit, il voulait devenir traiteur-boulanger-restaurateur-pâtissier-charcutier. Comme ça faisait un peu beaucoup, il est devenu ingénieur en production industrielle. Rien à voir. Et encore moins avec l’insertion, dans laquelle il est tombé un peu par hasard un beau matin d’été par l'intermédiaire du réseau scout, dans lequel il baigne toujours. Il a ainsi pris la responsabilité d’un atelier chantier d’insertion qui recyclait, entre autre… du pain ! Il a ensuite pris durant 4 ans et demi la direction d’une structure d’insertion professionnelle plus importante dans le domaine des espaces verts et de la peinture.

Les autres protagonistes

Nous ne sommes pas que deux dans ce projet, puisque nous avons réuni une bande de Coopains qui a eu envie de soutenir la création du projet et de s’impliquer pour sa réussite :
Brigitte, Bénédicte, Cécile, Philippe, Nicolas (un autre !), Éric, Gilles, Sébastien, Cristèle

Avec eux, nous avons créé l’association « La Mie des Coopains », et ils en constituent le Conseil d’Administration. Le Bureau est constitué des deux porteurs de projet, Nicolas (Président) et Khadija (Trésorière), Brigitte venant tempérer les ardeurs et assurer le coaching en prenant le rôle de Secrétaire.

Enfin, Loïc rejoint l'aventure et sera notre boulanger encadrant.

Nous sommes sur les internets !

Notre site internet : http://www.coopains.fr, sur lequel vous pourrez retrouver notamment la Nouvelle Fournée, newsletter que nous envoyons plus ou moins régulièrement.

Les Coopains sur Facebook : https://www.facebook.com/coopains/

FAQ

  • Si c'est votre objectif réel, pourquoi avoir mis 15 000 € en 2e objectif, et pas dès le départ ?

    Par prudence !
    Nous n'avons pas voulu être trop ambitieux, et les 10 000 € que nous avons affichés initialement sont déjà une jolie somme. Avec celle-ci, nous pouvons démarrer notre projet.

    Mais il nous faudra alors trouver d'autres moyens de financer la caisse dont nous avons besoin. Sachant que notre endettement auprès des banques est déjà très important, et qu'il sera sans doute difficile d'obtenir davantage par ce biais.

    La collecte a bien démarré, et nous avons atteint plus rapidement que nous l'avions imaginé la barre des 10 000 €.

    Alors, osons être ambitieux, et affichons à présent notre objectif réel : 15 000 € !

    Dernière mise à jour : il y a 2 années