BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Les contes des Temps qui courent

Conte & Musique

À propos du projet

La campagne de financement est terminée.  Un grand merci à tous les soutiens!
Nous vous souhaitons une écoute moelleuse et étincelante


Pour COMMANDER LE CD par voie postale:
Passez commande par email sur [email protected]
Envoyez un chèque de 12,50E + 2,50 E de frais de port = 15 Euros
Chèque à l'ordre de Liratouva, au 5 rue du launay, 22710 Penvénan.
Précisez dans votre courrier votre adresse postale / contact email / quantité de CDs

CDs disponibles à l'achat dès le 15 décembre à:
- Maison de la presse , Penvénan
- Librairie Le Bel Aujourd'hui, Tréguier
- Librairie Gwalarn , Lannion
Dans un second temps,
- librairie Mots et images, Guingamp
- librairie La Lison, Lille

Ecoutez un extrait: CLIC!

 

Les Temps qui courent, c'est avant tout un spectacle vivant tout public ( dès 2 ans) 

Ces contes se posent sur nos lèvres ou sur les cordes selon l'air du temps. Ils agissent comme une balade au grand air : simple, efficace, juste à quelques pas de soi.

Julie Bellule et Aude Speller racontent les histoires qui veulent bien se promener en leur compagnie un p'tit moment. Ces histoires changent au fil des saisons, des ans et de la couleur du temps. Et ces derniers temps, ces contes là courent drôlement. Ils cavalent jusqu'aux oreilles des spectateurs et spectatrices qu'ils soient petits ou qu'elles soient grandes et pouf ! s'arrêtent. Heureusement !

 

 


Afin de rentrer dans l’automne avec la geaité d’un enfant courant dans les feuilles mortes , la compagnie Liratouva vous a confectionné un « manteau spécial » fait de contes, de musiques et de chants, le vêtement idéal pour courir avec le temps, tout en le prenant, le temps justement.
Ca s’enfile dans les oreilles, le matin, le soir et à tout moment, c’est un manteau doux pour les tympans, un manteau d’intérieur pour les jours de grand vent. Derrière le carreau des maisons ou des autos, ce manteau-là tient chaud au coeur.
 
Plus communément, ça s’appelle un CD.  On dit « CD » comme « Création Douillette » ou  « Châle D’oreilles », ou « Coocoon Day » ou  » Chuchumuchu Dingding »,

 

A quoi va servir le financement ?

 

Les 26 et 27 avril dernier, la compagnie Liratouva a enregistré « Les contes des temps qui courent » au Logelloù, lieu de création et d'exploration artistique à Penvénan.

Aude Speller au violon et Julie Bellule à la parole contée ont invité Gurvan Blouin, flûtiste et François Poulain, accordéoniste, à les rejoindre pour cette nouvelle aventure musicale.

Deux contes traditionnels, des compositions musicales originales et quelques bouts d'éclats ordinaires et jubilatoires pour ravir les oreilles des plus petits et des plus grands!

Le CD sortira début décembre grâce à votre soutien.

Nous sollicitons votre participation pour le financement des différentes étapes de création du CD

Pour fabriquer ce CD, il faut :

  • Enregistrement en studio : 1000 euros
  • Pressage des CDs : 700 euros
  • Graphisme et mise en page : 200 euros
  • Visuel des Temps qui courent: 200 euros
  • Frais pour le montage du financement participatif (affiches, cartes, oeuvres, frais postaux etc...): 500 euros
  • Cachets pour 4 artistes: 800 euros

 

 

1. PREMIER PALIER à 1000 euros, vous nous aidez à financer :

L'enregistrement

Les contes des Temps qui courent « du moment » ont été enregistrés au printemps 2018 au Centre d'Exploration et de Création Artistique Le Logelloù à Penvénan sous la houlette de Corentin Bossennec et Philippe Ollivier.

À cette occasion, Julie Bellule et Aude Speller ont été accompagnées par Gurvan Blouin à la flûte et François Poulain à l’accordéon.

L’enregistrement des contes de Diabundao et de Haut comme mon genou sortira en CD au prix de vente de 12,50€ dans des points de vente soigneusement choisis (notamment dans les librairies suivantes : le Bel Aujourd'hui à Tréguier, le Gwalarn à Lannion)

Les studios du Logelloù : https://www.logellou.com

 

2) DEUXIÈME PALIER à 2200 euros, vous nous aidez à financer aussi:

la  rémunération des artistes (musicien-es, conteuse, graphiste, graveur)

 

Julie Bellule, conteuse

Julie Bellule, née en 1984, malaxe les mots et compose des histoires comme on compose une musique, il faut que les mots sonnent, que les mots claquent ou au contraire se tapissent. Elle cherche à garder le sens et l’essence des contes. Mais pas le reste. La parole de la conteuse se façonne au fur et à mesure de ses expériences aux contacts des musicien-es, de leurs harmonies et de leurs rythmes.

Julie Bellule s’intéresse également depuis quelques années au conte auprès des très jeunes enfants. Car ce qu’elle veut, c’est remettre la main sur ces émotions envolées après l’enfance et les éplucher pour voir ce qu’il en reste. C’est pour ça qu’elle raconte des histoires. Pour parler à tous et toutes et même aux tout juste nés. Disons qu’elle leur parle vraiment. Elle les considère, les observe, les écoute et les accompagne dans leur devenir au monde. Sa parole donne déjà à toucher les contours du monde. Le dessous des mots, les mots beaux qu’on ne comprend pas toujours, aide aussi à vivre léger, juste bien avec ce qui est là tout autour et même au dedans de soi, même si c’est encore flou et insaisissable. On ne sait pas de quoi c’est fait, « pour de vrai », mais les grands et les petits se blotissent dedans, ainsi se rapprochent, se découvrent et avancent ensemble, tranquilles, vers les profondeurs du monde, l’air de rien.

 

Aude Speller, violoniste

Aude joue de la musique dès son plus jeune âge, au piano puis au violon. De formation classique au conservatoire, Aude se passionne pour les musiques de tradition orale, notamment lors d'un voyage au Québec où elle apprend et s'imprègne des répertoires traditionnels québécois et acadiens. L'apprentissage continue en jazz au conservatoire de Saint-Brieuc pendant 3 années, et actuellement au centre de formation des musiciens intervenants (CFMI) de Rennes.
Elle accompagne désormais la conteuse Julie Bellule pour la création musicale autour des contes et joue dans plusieurs autres formations : un duo G. Blouin/ A. Speller autour des musiques du monde, le groupe Isidore et les Sans-Souci (musiques traditionnelles du Québec) et The Last Chance’s beaver (Old time/ bluegrass)

www.isidore-legroupe.com

 

 

MathilD Gros, graveuse


Mathilde GROS, avec ses petits papiers, ses gravures griffées, micro-narrations d'insectes et de petits instants pluvieux ou colorés.  http://mapauvreamie.ultra-book.com/

" Panier" 10x15

Sélection de cartes

 

Samuel SYLARD

Illustrateur / Infographe. Originaire de Lille. Travaille pour le magazine ILLICO! mais aussi pour de nombreux projets associatif, militant ou commerciaux. Samuel Sylard travaille avec Liratouva depuis plusieurs années, il possède une chose fine et précieuse, une attention particulière à l'univers de la compagnie et sait à merveille mettre en valeur les mondes graphiques de Liratouva et le travail d'autres artistes, comme MatilD Gros et Clothilde Staes.

 

 

Bientôt de nouvelles infos sur les autres artistes du CD...
 

 

3) TROISIÈME PALIER à 3400 Euros, vous nous aidez à financer également:

Le pressage du CD et autres frais annexes.

Sur le CD enregistré vous entendrez parler d'elle et aussi de lui.

"Il et elle sont petits. Trop petits. Mais petits par rapport à qui ?
Par les temps qui courent, il faut être grand.
Faute de quoi fiche le camp.
Par les temps qui courent, ni elle ni lui ne courent. Ou très peu.
Courir, ça ne leur va pas. Non, vraiment.
Il et elle font le choix du pas lent.
Par les temps qui courent, l’allure de la promenade est subversive.
Tout comme parler haut et fort quand on est ni haut ni fort.
C’est vrai, c’est contrariant. Surtout pour les grands.
D’autant qu’en moins de temps qu’il ne faut pour courir,
ces « pas bien hauts » vous décornent un bœuf,
vous défrisent un lion et vous dérident un éléphant !"

À propos du porteur de projet

Nous, c'est Julie Bellule et Aude Speller, conteuse et musicienne de la compagnie Liratouva, flanquées de deux excellents compères, François Poulain accordéonniste et Gurvan Blouin, flûtiste.

 

La compagnie Liratouva

Liratouva est avant tout un mot magique et dérisoire, un sésame même pas dur à invoquer et pfffuiit ! Derrière les lianes sauvages, le portillon de l’imaginaire s’ouvre sans grincer, sans forcer. Un monde d’histoires, à côté de soi, émerge, on s’enivre sans retenue de récits insolites. Disons que la compagnie Liratouva ne joue pas les sensations apocalyptiques ou les expériences déroutantes.

Nous, lectrices, artistes, poètes, plasticiens, musiciennes explorons la littérature orale et écrite comme on part en balade, un panier sous le bras et de bonnes chaussures.

Un panier pour récolter les trésors de la nature pour mieux se baigner dans les imaginaires fabuleusement ordinaires et résolument singuliers.

De bonnes chaussures parce que les histoires servent à tenir debout. Et à marcher. Marcher debout c’est mieux. Et ça ne fait même pas mal.

On a le regard qui porte loin et les sens exaltés. Liratouva compose des itinéraires sur les sentiers de la nature autant que sur les chemins des mondes merveilleux. On marche comme ça confiants et ébaubis. Au fur et à mesure d’une virée musicale et contée, les liens se sont tissés et même resserrés. Sans même s’être cogné, les marcheurs et marcheuses d’un jour voient jaillir des rapprochements nécessaires et audacieux.

 

Les missions de l'association Liratouva

L'association Liratouva (Côtes d'Armor) conduit des actions de promotion de la littérature orale et écrite, d’initiation à des formes d’expression artistique et de sensibilisation à la nature.

L’association est engagée dans l’accès à la culture et aux arts pour que les liens se tissent et se resserrent et que jaillissent des rapprochements audacieux et nécessaires. Entre les disciplines oui, mais surtout entre les gens !

Liratouva utilise notamment les trésors de la nature pour mieux se plonger dans des imaginaires riches et accessibles à tous et à toutes .

Depuis plusieurs années, Liratouva cherche à faire (re ?) naître l’émerveillement chez l'humain de tout âge en l’emmenant sur les sentiers de la nature proche et bien réelle autant que sur les chemins des mondes merveilleux.

 

Liratouva souhaite:

Promouvoir la culture de proximité par la transmission orale et écrite

Développer la personnalité des individus de façon harmonieuse et stimuler leur imaginaire par une approche éducative populaire et bienveillante

Sensibiliser l’individu à son environnement naturel et culturel par le biais du récit en s’appuyant sur un accompagnement fait d’amour, d’écoute et d’enthousiasme.

 

Liratouva propose:

Spectacles vivants mêlant le conte, le danse, le chant, la musique, la poésie

Balades contées ou sensorielles

Séances d’éveil au conte oral et à la lecture

Ateliers sous forme notamment de projets pédagogiques