BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'élite ou rien !

Vers un rêve olympique...

À propos du projet

«Chaque expérience te rapproche de ton but. N’abandonne pas tes rêves parce que tu as eu un mauvais départ»...

C'est en Lisant ce proverbe que m'est venu l'idée de cet ultime appel à l'aide ! 

Voilà je me présente : je m'appelle Julia RUIZ, sportive de haut niveau dans le judo depuis mes 14 ans. Cela va faire 4 ans que je vis sur Paris pour mon projet sportif et mes études. Depuis toute petite je rêve de championnat du monde et de jeux olympique, seulement la vie sur Paris est excessivement chère et les bourses fédérales ne sont réservées qu'à l'élite (équipe de France). 

Vous me diriez "maispourquoi ne va-t-elle pas chercher des sponsors ?" C'est tout simple à comprendre : le judo ne présente pas, médiatiquement parlant, un bon business (sauf si on est Teddy RINER !) et bien évidement seuls les grands champions peuvent décrocher de tels contrats. Bornée, j'ai quand même essayé... en vain !

Pourquoi votre aide ? Mes parents et mes proches ont pendant longtemps assumé l'entière responsabilité de mes frais. Mon club (Club de judo de Pontault Combault dans la Seine et Marne), ma famille, la CAF et mes petits jobs du Weekend (quand je n'ai pas de compétitions) me permettent de couvrir une bonne partie de mes frais... mais pas entièrement. 

Il me reste encore du travail mais j'ai confiance en mon staff et en mon projet, c'est pourquoi je me laisse jusqu'à 2 ans supplémentaires pour aller chercher une sélection en équipe nationale. Et pour cela j'aurai besoin de votre aide... 

"Mais tu fais quoi au juste ?"

Je m'entraîne 18h/semaine savamment répartit entre préparation physique/mentale (à mon Club et dans une salle de sport sur Paris) et entraînements de judo (à l'INSEP et à l'institut du Judo à Châtillon) grâce à mon super staff qui m'encadre : 1 préparateur Physique (Fabian BERNARD), 1 entraîneur (Franck BELLARD), et 1 préparateur mental (Yves RIEDRICH). 

Je m'entraîne quasiment tous les jours avec l'équipe de France de Judo, ce qui me permet de voir le niveau qu'il me reste à atteindre.

"C'est cool... mais tu vaux quoi ?"

Championnat d'Europe Universitaire - 2ième (Coïmbra, Portugal).

Un lien direct vers mes résultats depuis Juniors au niveauNational et International. A noter que je combats actuellement en séniors dans la catégorie des -63kg.

Fan page https://www.facebook.com/juliaruizjudo

Site de mon club de Judo (JC Pontault Combault) :http://www.judopontault.net/feminine.html

Historique de l'équipe feminine du JCPC : plusieurs fois médaillée au Championnat d'Europe des Clubs (3ième en 2013 - photo), championne de France 1ère division par équipe (2012).

A quoi va servir le financement ?

Revenons aux choses qui fâchent...​

​Ci-dessous mes dépenses mensuelles :

  • 440€Logement en Résidence Universitaire : j'ai la chance de bénéficier d'une convention avec ma faculté pour être logée en résidence à moindre frais.Le problème c'est qu'il s'agit d'un dépannage d'une durée limitée (il me reste encore 1 an maximum pour profiter de ce studio de 14m²). En effet le nombre de place étant limité et les demandes de logement étant très importantes, le CROUS ne peut garder de manière permanente les occupant actuels.

  • 160€Nourriture (Hors compétitions) : chaque semaine j'achète pour environ 40€ de course (alimentaire). Si je souhaite garder une alimentation équillibrée et variée je ne peux descendre au-delà. 

  • 120€Frais médicaux (kinésithérapeute, ostéopathe, médecins...) : le judo étant un sport de combat, mon corps est souvent mis à rude épreuve. C'est donc assez régulièrement que je sollicite les services d'un ostéopathe (30€/séance x 2), kinésithérapeute (30€/séance x 2) et dans le cas d'une éventuelle blessure, le médecin.

  • 50€  Abonnement transports en commun RATP : en effet, impossible de se déplacer dans Paris sans prendre les transports en commun. Grâce aux abonnements ImagineR de la RATP (pour les étudiants) je bénéficie d'un tarif préférentiel de 50€/mois.

  • 30€ Abonnement salle de sport parisienne qui n'est pas en convention avec mon club ou la fédération de Judo malheureusement...donc à mes frais. En effet, pour mes séances de préparation physique j'ai besoin d'un certains nombre d'appareils de musculation uniquement disponible en salle. Mon club dispose d'une petite salle mais elle ne suffit pas pour certaine séance (manque non négligeable de matériel). 

TOTAL800€

Grâce à mes aides extérieures et mes petits boulots (cours partculiers donner à domicile, jobs saisonniers quand il n'y a pas de stage de Judo), j'arrive à couvrir 600€ sur les 800€ nécessaire.

 Il me manque donc 200€ euros pour boucler mes fins de mois, soit sur 1 an 2400 €.

Comme je l'ai dit précédemment je me laisse 2 ans supplémentaires, en espérant obtenir rapidement de nouvelles aides si les résultats sont là. En effet, j'espère qu'à la fin de l'année 2015 je serai capable de m'assumer entièrement au niveau financier (bourses fédérales, primes sur les compétitions etc...). Mes proches m'ont beaucoup donné mais ne pourront pas assumer une année de plus à m'aider.

"Pourquoi seulement 2 ans ?"

Malheureusement si je ne perce pas plus dans ce sport je risque de perdre mon statut de sportif de haut niveau, ma place dans ma structure, une partie de mes aides financières (indispensable) et mon aménagement d'horaires dans ma faculté... autant de facteurs qui rendront quasi impossible un entraînement de haut niveau.

C'est pourquoi je choisis L'ELITE OU RIEN !!!

À propos du porteur de projet

"C’est bien beau le judo, mais qui es-tu en dehors des tatamis ?"

​Je suis étudiante en première année de Master de Physique et applications à l'UPMC (Paris 6), et j'ai pour projet de travailler dans la recherche (en laboratoire si possible) dans la biophysique. Je considère que le sport n'est pas une excuse pour ne pas faire d'étude... bon OK il faut dire que j'ai une super faculté qui me laisse aménager mes horaires pour pouvoir m'entraîner correctement ! Forcément ça aide ! Pouvoir lier aussi aisément mon projet sportif à mon projet professionnel est une réelle chance et j'en ai conscience !

Originaire du Sud-Ouest, je suis très attachée à ma région et surtout à ma famille. C'est aussi grâce à eux que je suis là où je suis aujourd'hui et je ne les remercierai jamais assez pour ça.

J'aime dessiner, m'évader pendant de longue randonnées dans les montagnes, l'océan et tous les sports de glisse qui vont avec...