BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Sauvons les légumes de Tanaïs

Une installation en maraîchage biologique compromise par un vol d’une ampleur sans précédent. Cet acte malveillant a mis en péril un projet

À propos du projet

Notre premier objectif de 3000 € est atteint en 1 semaine. Nous sommes très touchés par le nombre de soutiens. Merci à tous. Cela nous permettra de financer une partie de notre futur camion. Pour nous aider à financer la moitié du camion notre deuxième objectif est d'atteindre 5000 €. N’hésitez pas à continuer à en parler autour de vous pour avoir plus de soutiens.

Un projet déjà en marche :

Depuis octobre 2011, nous cultivons sur une parcelle mise à disposition par la commune de Blanquefort dans le cadre d’un contrat d’Appui aux Projets d’Entreprise. Nous produisons sur 1,5 ha dont 1600 m2 de serre froide, à la lisière de la forêt de Tanaïs. En quelques mois, nous avons réussi à développer une agriculture respectueuse de l’environnement et à obtenir notre certification AB.

Dès le début de notre activité, nous avons travaillé chaque jour à des fins d’intégration  dans le réseau d'acteurs du territoire de la région (agriculteurs, organismes, AMAP, …). Cet ancrage local est capital car nous souhaitons nous installer durablement dans la CUB ou dans une commune périphérique. Nous avons choisi de faire de la vente directe sur notre lieu de production afin de pouvoir établir un lien direct avec les consommateurs locaux. Nous avons également organisé des marchés fermiers. Et, depuis plusieurs mois, nous sommes présents sur le marché de Blanquefort qui se tient tous les samedis matins.

Ce projet d'installation en maraîchage biologique résulte de plusieurs années de réflexion. Nous avons décidé de renoncer à nos métiers respectifs (Virgile, ingénieur hydrobiologiste et Tiffany, professeur de français langue étrangère), afin de concrétiser notre projet et vivre en harmonie avec nos convictions et notre éthique.

Un projet compromis par un vol sans précédent :

Un projet de développement économiquement viable

Lorsque nous avons commencé, le terrain était en friche. Sans aide technique et financière, nous avons travaillé durant des mois entiers pour que le terrain devienne ce qu’il est aujourd’hui. Les contraintes de l’agriculture biologique sont nombreuses. Nous en avions conscience et cela n’a jamais ébranlé notre motivation. Actuellement nous vendons sur le marché et faisons des paniers auprès de différentes AMAP.

Un vol sans précédent aux conséquences dramatiques

Ce projet de vie est aujourd’hui sérieusement compromis à cause d’un vol dont nous avons été victimes dans la nuit du vendredi au samedi 8 février 2014, la veille de notre marché. Tous les outils utiles à notre culture, à sa vente et son optimisation nous ont été volés ainsi que notre précieux camion. Ce camion était un de nos outils de travail indispensables à la viabilité économique de notre activité. Lors de ce vol, toute notre récolte stockée a également été volée. Les voleurs ont été jusqu’à voler nos vêtements de pluie ! Une enquête est en cours mais nos espoirs de retrouver notre véhicule et notre matériel sont minces.

Nous avons débuté notre vie de maraîchers sans matériel agricole et sans moyens financiers.  Et nous avons mis presque trois ans avant de disposer du minimum d’outils de production indispensables pour exploiter. La quasi-totalité de ce matériel a disparu et nous savons que les indemnités ne couvriront pas l’intégralité des frais engagés. Notre camion n’était pas assuré contre le vol et n’avons pas les moyens pour l’achat d’un nouveau.

Un projet ralenti par un vol

Avant ce terrible vol, nous étions déjà confrontés à d’autres difficultés. Nous étions à la recherche de foncier pour concrétiser notre projet de vie et pouvoir envisager une rémunération de notre travail.

Nous sommes malheureusement confrontés à une pression foncière liée à l’urbanisation rendant les démarches plus difficiles. Nous recherchons au minimum 4 ha de terres pour du maraîchage diversifié et des poules pondeuses, le tout conduit en mode biologique.. Nous souhaitons nous installer sur la C.U.B. ou en périphérie afin de conserver notre clientèle actuelle, à savoir les AMAP et le marché de Blanquefort. Maintenant, nous devons surmonter une autre difficulté, à savoir se rééquiper pour redémarrer notre activité.

Un statut précaire

Notre statut est précaire et nous le savions. Mais cette situation ne fait que souligner notre fragilité et l’absence de protection juridique. Nous exploitons dans les conditions similaires à un chef d'exploitation (prise de décisions, calendrier cultural, technique maraîchère, commercialisation, …) sans être reconnu en tant qu’agriculteur par la MSA. Ce statut présente d’importantes contraintes et notamment celle de ne pas pouvoir percevoir de rémunération et bénéficier des aides dédiées aux jeunes agriculteurs hors cadre familial. Nous vivons actuellement avec le RSA.

A quoi va servir le financement ?

Le financement d’un camion

Une aide financière nous permettrait de rebondir plus rapidement et réaliser nos marchés hebdomadaires. Ce vol nous a mis les deux genoux à terre mais nous souhaitons nous relever et tourner la page. Nous avons besoin de votre aide pour pérenniser notre projet. C’est à peine croyable et c’est en posant des mots sur ce que nous vivons que nous réalisons que l’impensable est arrivé. Nous n’avons plus rien comme à nos premiers jours. Nos 29 mois de travail ont été réduits à néant en une seule nuit. Amapiens, clients et proches nous soutiennent et ont été présents durant ces moments difficiles. Aussi, nous les remercierons jamais assez. Nous avons eu de merveilleux encouragements et de chaleureux élans de solidarité qui nous ont permis de nourrir de l’espoir et nous tourner vers l’avenir. Et c’est non sans difficulté que nous faisons appel aux dons.

Les fonds récoltés nous permettront de financer l’achat d’un camion de 10- 12m3 afin d’assurer nos livraisons AMAP et le transport de la récolte et du matériel pour le marché.

Soit au total : 3000€

Le prix de ce camion sera certainement supérieur. Aussi, nous aurions pu viser une collecte avec un montant supérieur mais nous ne prenons pas le risque. L’enjeu est trop important.

À propos du porteur de projet

Qui sommes-nous ? :

Afin de réaliser notre projet de vie, nous avons donc renoncé à nos métiers respectifs parfois éloignés du domaine de compétences.

Virgile 30 ans était ingénieur en hydrobiologie. Tiffany 30 ans était professeur de Français Langue Etrangère.

Pour acquérir les compétences pour notre installation, Virgile a réalisé une formation de 6 mois en maraîchage biologique et a travaillé pendant un an chez deux maraîchers bio et poules pondeuses.  En octobre 2011, il a choisi de signer un contrat C.A.P.E (Contrat  d'Appui aux Projets d'Entreprises) où  il exploite sur 1,5 ha dont 1600 m2 de serre avec l'aide de sa compagne Tiffany.

Tiffany, a choisi de passer à distance son B.P.R.E.A. (Brevet Professionnel de Responsable d'Exploitation Agricole) durant lequel elle a effectué un stage de 3 mois chez une exploitante en maraîchage biologique et poules pondeuses. Enfin, elle a signé un contrat C.A.P.E. en janvier 2013 sur la même exploitation que son conjoint. Et cela fait bientôt 3 ans que nous exploitons.

Nos convictions :

Nous avons choisi de quitter nos métiers respectifs afin de vivre en harmonie avec nos convictions personnelles, à savoir nourrir sainement la population dans le respect de l'environnement et favoriser les contacts humains, qui ont tendance à disparaître dans notre société de plus en plus déshumanisée.

Notre page facebook :

https://www.facebook.com/pages/L%C3%A9gumes-Tana%C3%AFs-Virgile-et-Tiffany/193789370704795?fref=ts

Les médias et nous :

http://www.sudouest.fr/2013/08/31/sur-la-terre-des-maraichers-1155265-2774.php

http://www.sudouest.fr/2013/08/01/en-quete-d-autonomie-1129803-2774.php

http://www.sudouest.fr/2013/03/29/cherche-terres-maraicheres-1009580-2774.php

http://www.sudouest.fr/2012/03/22/un-jeune-maraicher-sous-couveuse-665451-4720.php