BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Meet ZE Chef devient lefrigojaune

la solution antigaspi quotidienne au bureau

Monabanq soutient très fort ce projet

Monabanq versera 3 000€ à ce projet ainsi que 1€ pour chacun des 200 premiers likes récoltés sur le post dédié au projet sur sa page Facebook.

Fleury Michon soutient très fort ce projet

Fleury Michon double vos contributions ! Pour chaque euro versé par un internaute Fleury Michon versera 1€ ( dans la limite de 6000€)

À propos du projet

A quoi va servir le financement ?

 

À propos du porteur de projet

 

 

 

FAQ

  • Quelle différence avec les autres services de la foodtech ?

    Aujourd’hui nous n’avons pas de concurrent direct, d’autres acteurs proposent des mises en relation ou s’attaquent au gaspillage alimentaire mais sur d’autres cibles que les ménages.

    La grande différence entre MZC et les autres services de mise en relation entre particuliers autour de la cuisine, ou même avec les autres plateformes d’anti-gaspillage tient en 3 mots :
    L’instantanéité : des parts en trop à l’instant T, quand tu cuisines ou quand tu as faim, pas besoin d’anticiper.
    La géolocalisation : à l’heure du tout, tout de suite, notre plateforme mise sur une offre via la géolocalisation.
    L’offre dormante : Meet ZE Chef s’adresse à l’ensemble de la population qui dispose d’une connexion internet (soit 95% de la population Française), et ça tombe bien car le gaspillage alimentaire provient à plus de 60% des ménages.
    Sans oublier qu’aucune autre plateforme ne permet l’échange de denrées à 0€.

    A la manière d’un Tinder, Meet ZE Chef met en relation Chef & Invité et permet de faire des transactions en toute sécurité.

    Nul besoin de jouer au ‘dîner presque parfait’ (sauf si c’est ton kif) il suffit de proposer tes parts en trop et/ou tes denrées supplémentaires à emporter OU à consommer chez toi, selon tes envies.

    Voilà pourquoi nous misons sur un lancement 100% français avec un focus sur Paris et la région Parisienne pour commencer, mais nous avons évidemment des ambitions nationales…et internationales à terme.  

    Dernière mise à jour : il y a 1 année, 1 mois

  • Comment s’assurer de la pérennité du service que nous offrons ?

    Au-delà du financement, qui permet la durabilité du projet, Meet ZE Chef s'appuie sur des tendances lourdes de notre société:
    ·       Le Gaspillage alimentaire bien sûr:
    35% des repas sont gaspillés tous les jours, midi et soir. Concrètement, à Paris, ce sont 1.4 millions de repas perdus chaque jour !
    C'est le plat cuisiné que la famille ne finit pas ; la pizza commandée qui était trop copieuse, tous les yaourts, et autres denrées qui seront périmés demain.
    Tout le monde est concerné, même si certaines populations seront plus motrices dans l’adoption de cette nouvelle tendance de consommation que d’autres ; nos test nous ont appris que ce n’était pas forcément intuitif (ex : les arrondissements de l’Ouest Parisien se sont montrés bien plus participatifs que les arrondissements de l’Est, réputés ‘associatifs’)

    ·       La Faim et les habitudes de consommation:
    200 000 personnes ne mangent pas à leur faim tous les jours à Paris. Les étudiants sans le sous font leurs courses… dans les poubelles des grandes surfaces  (source http://www.digischool.fr/a-la-une/temoignage-fouille-de-poubelles-9012.php).
    100 000 célibataires mangent mal par manque de temps ou d’envie de cuisiner mais pourraient s'offrir un bon repas.

    ·       Solitude et solidarité:
    Paris est la capitale des célibataires avec 1 millions de cœur à prendre! (http://www.metronews.fr/paris/paris-capitale-des-celibataires/mmap!GGq0bGomoEop2/) A défaut de trouver l'âme soeur, on peut au moins favoriser le contact: avec son voisin, son quartier et répondre au besoin communautaire croissant.

    ·       L’instantanéité :
    Une tendance sociale lourde, favorisée par les réseaux sociaux et internet: On veut tout, tout de suite, maintenant.

    ·       Le gaming:
    Une autre tendance lourde de notre société. Nous ne pouvons pas compter naïvement sur la bonne volonté des gens pour pérenniser le partage, il faut un motivateur plus récurrent et quoi de mieux que le gaming ?
    Qui n’a jamais perdu quelques minutes pour jouer au dernier jeu à la mode sur son smartphone ? Et si ce jeu permettait de réduire le gaspillage alimentaire, sauver un peu la planète et nourrir ceux qui en ont besoin…

    Allez, toi aussi, viens jouer avec Meet ZE Chef !

     

    Dernière mise à jour : il y a 1 année, 1 mois

  • C’est quoi l’aide alimentaire ?

    Meet ZE Chef s’adresse aussi aux personnes en difficulté et notamment en situation de précarité alimentaire ; et cela ne concerne PAS QUE les sans abris.

    Lis ça pour comprendre de quoi on parle :
    L’aide alimentaire est une aide attribuée à des personnes défavorisées ou rencontrant ponctuellement des difficultés économiques.
    L’aide alimentaire fait appel à de multiples acteurs, institutionnels, associatifs ou économiques :
    • Acteurs institutionnels
    • Associations caritatives
    • Acteurs économiques de la chaîne alimentaire
    • Le grand public
    En France, selon les données INSEE, on comptait en 2009 8 173 000 personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté  soit 954 €/mois pour une personne seule.
    Les résultats de l’étude SIRS montrent qu’en 2010, 6,3% des ménages ont connu une situation d’insécurité alimentaire au cours des douze derniers mois.
    Le nombre de bénéficiaires de l’aide alimentaire est calculé chaque année par les pouvoirs publics sur la base des données transmises par les quatre associations caritatives dites « têtes de réseau » qui bénéficient des denrées du PEAD et du Programme national d’aide alimentaire.
    Les données nationales officielles n’intègrent donc pas les bénéficiaires qui ont recours à l’aide alimentaire au travers d’autres associations caritatives nationales ou locales.

    En 2010, la répartition des bénéficiaires est la suivante :
    • Fédération française des Banques Alimentaires (FFBA) : 740 000 inscrits ;
    • Restos du Cœur (RDC) : 819 000 inscrits ;
    • Croix-Rouge française (CRF) : 45 863 inscrits
    Le Secours populaire français (SPF) évalue le nombre d’aides fournies aux individus à 1 344 669 personnes en 2010.

    Notre ambition est de venir en aide à ces personnes en leur apportant du lien et une façon de se nourrir bien, différemment, sans avoir à affronter la honte.
    Aides nous et partage tes parts en trop  sur Meet ZE Chef !

     

    Dernière mise à jour : il y a 1 année, 1 mois

  • Quels sont les ENJEUX DE l’ANTIGASPILLAGE alimentaire ?

     Le plus evident: L'enjeu environnemental bien sûr; Les bénéfices environnementaux sont énormes quand on sait que gaspiller une baguette correspond à jeter 150l d’eau et que gaspiller un steak équivaut à laisser une ampoule allumée 74 heures.
    Quand aux bénéfices financiers, il faut savoir que 35% des repas jetés par personne et par an représentent en moyenne 400€ (source : Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, 2015).Et si en plus, ça permet de réduire les inégalités face à l’alimentation, c’est tout benef’ !

    Mais ce n’est pas tout….
    Enjeu social et sociétal
    Notre première ambition est sociale.
    Aujourd’hui, à côté des populations marginalisées comme les sans-abris, 3 nouvelles catégories de bénéficiaires des aides sociales coexistent: les jeunes, les personnes âgées et les travailleurs pauvres. (source : La Croix Rouge Française)
    C’est en grande partie à ces personnes là que l’offre de Meet ZE Chef s’adresse.
    En 2015, en France, les banques alimentaires ont reçu plus de  300 000 demandes d’aide d’urgence.
    La France est déjà très active grâce aux acteurs institutionnels, aux associations caritatives, aux acteurs économiques de la chaîne alimentaire et aussi au soutien du grand public.
    Mais à l’heure de l’instantanéité,  de la géolocalisation, pourquoi ne pas utiliser la technologie pour amplifier ces actions et venir en aide à plus de monde encore ?

    63% du gaspillage alimentaire vient des foyers français, qui jettent en moyenne 56 repas/personne; dans le même temps 4 Mi de personnes ne mangent pas à leur faim tous les jours. (source : rapport Urban foodlab 2011 et ADEME)

    Aides-nous à les mettre en contact afin d’éliminer cette aberration !
    Et soyons fou, pourquoi ne pas adresser, à terme, ce problème au niveau mondial puisque ce sont 800 millions de personnes qui souffrent de la faim dans le monde alors qu’un tiers de la production alimentaire mondiale est gaspillée.
    Convaincu (e) ?

    Enjeu Economique
    Nous l’avons dit déjà, le gaspillage alimentaire équivaut à jeter de l’argent à la poubelle, littéralement. Ce sont 400€ en moyenne qui sont perdus par foyer chaque année en France
    Soit l’équivalent de 8  paires de chaussures ou 1 semaine de vacances sur lastminute.com pour 2.
    Et si tu gardais 300€ pour te faire plaisir et que tu en redistribuais 100€ en partageant tes parts en trop ? Au final pas un énorme sacrifice mais beaucoup d’impact, tu ne trouves pas ?

    Enjeu écologique
    Parce que les aliments n’ont pas qu’une valeur monétaire et qu’ils sont le résultat d’un long travail, ils méritent d’être mangés et non gaspillés.
    Pour arriver dans ton assiette, chaque aliment a mobilisé de nombreuses ressources dont :
    du pétrole pour le transport par bateau, camion ou avion, mais aussi et surtout dans les emballages colorés
    de l’eau pour la culture ou l’élevage,
    des sols etc.
    Donc pour produire ce que toi et moi mangeons chaque jour, cela coûte beaucoup à la planète.
    Et comme les ressources naturelles de notre planète sont limitées, il vaut mieux réduire le gaspillage plutôt que d’accroitre la production pour nourrir la population mondiale croissante, tu ne crois pas ?

    Enjeu de bien être
    Oui tu as bien lu, et si tu cuisines déjà un peu, tu sais comme moi qu’il n’y a rien de tel que de se mettre aux fourneaux pour les autres ; quelle gratification que de partager le fruit de son travail avec d’autres. Et si ces autres en ont besoin, c’est encore mieux, non ?
    En plus ça t’évite de manger – et/ou de faire manger- la même chose pendant plusieurs jours d’affilée et ça te permet de tester un max de recettes, sans jamais gaspiller. Pas mal, on est d’accord.
    Alors, convaincu(e) ?  

    Dernière mise à jour : il y a 1 année, 1 mois

Poser une question Signaler ce projet