BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

Le Fardeau

Court métrage et bande-dessinée

À propos du projet

Synopsis: Théo a tout pour lui. Malgré cela, sa petite amie, Alice, le quitte brusquement.

Brisé, il ne parvient pas à se relever de cette situation.
Il s’enferme alors chez lui, rompant tout contact avec le monde extérieur.
Envahi par son égoïsme, son égocentrisme et sa nouvelle solitude, il refuse d’affronter la véritable raison de ce départ.

 

Le Fardeau sera traité sous deux formes narratives bien distinctes : un court métrage d'une vingtaine de minutes, et une bande dessinée de 42 pages, dessinée par Laura Bevon.

Le scénario a été récompensé par le prix des meilleurs dialogues au concours de scénarios "La clé de voûte", organisé par l'association cinéMAD FILMS.

Le Fardeau c'est l'histoire d'une rupture, une épreuve que nous vivons tous : la perte de l’être aimé, la mort du couple, et la difficulté d'en faire le deuil.
Le personnage principal, Théo, est donc très seul tout au long du film. Il est la synthèse de mes expériences, mais aussi de celles de proches.
Dans cette solitude, il ne peut se confier à personne, si ce n’est à lui-même. D'où cette voix-off impulsive, personnification de son ego, qui exprime ses ressentis, l’accompagne dans son malheur. Une voix qui le conforte, le déculpabilise, juge ses proches et l’enferme toujours plus dans la solitude.

Prostré dans son isolement, Théo agit de manière superficielle pour tenter en vain de combler le vide de sa vie. Il se laisse complètement submerger par la situation, même s’il ne l’admet pas.

 

Sa vie est ancrée dans un monde virtuel. Développeur web, Théo vend des sites internet, un produit non-matérialisé. C'est également par le biais du numérique qu'Alice a décidé de lui annoncer la rupture, par un e-mail laissé sur son ordinateur. C’est donc là qu’il va se réfugier en toute logique quand il sera au plus mal, tentant de renouer contact avec la réalité au travers de sites de rencontres sur internet. Rencontres qui s’avèreront être bien superficielles...

 

medley persos

 

Le projet de film est soutenu par Koklico Production, jeune société de production lyonnaise. La bande-dessinée est actuellement auto-produite, en recherche d'éditeur. Les deux projets sont intimement liés. Ce sont deux supports différents pour raconter la même histoire, deux types de narration différents destinés à se compléter.

 

 

A quoi va servir le financement ?

Le financement du projet repose essentiellement sur l'apport de fonds privés. Nous espérons également obtenir le soutien de collectivités par le biais de subventions. Cependant nous aurons encore besoin de soutien financier afin de finaliser le projet dans de bonnes conditions.

Le projet se divise en deux parties distinctes du point de vue financement : le film et la bande-dessinée. Le court-métrage nécessite forcément un budget important (caméra, équipe technique, matériel lumière, comédiens, décors…). La bande-dessinée ayant pour finalité d'être couchée sur papier, des frais d'impression importants sont engendrés.

Actuellement, outre les fonds privés réunis par l'auteur et la société Koklico Production, des techniciens professionnels du cinéma et Laura Bevon (dessinatrice) se sont engagés bénévolement sur le projet.

L'argent récolté au travers d'ulule nous permettra de finaliser le projet concrètement et ainsi d'atteindre notre public : impression et distribution de la bande-dessinée, diffusion du film en salles et en dvd.

Si vous ne désirez pas passer par paypal pour aider le projet, vous pouvez envoyer un mail à thomas.heurtier@hotmail.fr, pour savoir comment nous soutenir.

 

 

À propos du porteur de projet

Thomas Heurtier est monteur professionnel, évoluant essentiellement dans le milieu de la télévision (M6 Music, W9, Séquence SDP) : émissions tv, documentaires musicaux, captations de concerts, etc...


Il a également travaillé sur des courts-métrages réalisés par Cédric Prévost dans le cadre d'exercices pour le Cours Florent. Cédric Prévost est un réalisateur habitué du circuit des films courts puisque primé à plusieurs reprises.


Le Fardeau est son premier court-métrage en tant qu'auteur-réalisateur… et aussi sa première bande-dessinée en tant que scénariste.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet