BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

De l'eau pour la vie !

Finition du forage d’alimentation en eau de la ferme du centre d’accueil Sainte famille de Ouidah (BENIN)

À propos du projet

Le coût total du projet est de 1690.96€. Nous vous sollicitons pour 300€ qui représentent 18%, et le reste est demandé auprès des fondations. Cependant il est difficile d'avoir leurs soutiens. S'il vous plaît n'hésitez pas à contribuer au-delà. Si nous pouvions obtenir 1500€ ( 1690.96 - 190.96 d'apport personnel) via Ulule, nous pourrions mettre en oeuvre rapidement ce projet vital pour ces enfants.

 Notre projet

L’association « Enfants de chez moi » envisage  pour janvier 2016, la construction du château d’eau et la fourniture d’équipements pour finaliser le forage d’eau de la ferme, nécessaire à l’auto alimentation des enfants du centre Sainte famille.

Le centre Sainte famille créé depuis douze (12) ans, accueille les enfants orphelins, abandonnés ou victimes de maltraitance. Créé et géré par le père Maximin MASSI-DAZOGBO, Il dispose d’un site à Cotonou et un autre à Savalou, (centre du pays) qui s’occupent de soixante-neuf (69) enfants  âgés de quatre à dix-sept (04-17) ans. Au début, le père Maximin MASSI-DAZOGBO recueillait les enfants, leurs louait des logements et les nourrissait. C’est avec l’augmentation du nombre d’enfants, qu’il décida de construire un grand centre d’accueil.

Les aides extérieures devenant de plus en plus rares, le centre à décider de réduire ses dépenses alimentaires sans pour autant manquer de vivres. C’est ainsi qu’en 2007 Il a mis en place une ferme dans le but de s’auto-alimenter. La ferme se situe dans la ville de Ouidah à une heure de route de Cotonou. On y cultive des céréales (maïs, haricot) et y élève des animaux (porcs, canards, moutons, poulets) destinés à la consommation.

Cette exploitation  de trois (3) hectares consomme énormément d’eau pour l’irrigation des plantes et l’abreuvage des animaux. Ne pouvant subvenir à ce besoin en utilisant l’eau fournie par  la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) en raison du coût, trois puits ont été construits sur le domaine mais deux restent taris malgré les nombreux efforts pour y ramener de l’eau.

 Il n’y a donc qu’un seul puits fonctionnel, qu’un employé et deux stagiaires (tous des anciens enfants du centre) utilisent pour l’approvisionnement en eau. Ils puisent l’eau grâce à un mécanisme de poulie archaïque et aliénant qui  consiste à attacher un seau à une corde, fixer la corde sur le système de poulie pour la faire descendre et remonter du puits  par la force des bras. Méthode qui prend beaucoup de temps et qui ne permet pas une bonne exploitation de la ferme.

 Pour pallier à cette difficulté et améliorer la rentabilité du site, la construction d’un forage d’eau a été entamée en 2014, mais faute de moyens est actuellement interrompue. Du dispositif, il manque pour achever les travaux :

- Une pompe immergée pour faire remonter l’eau à la surface

- le support tank, une construction destinée à placer la citerne en hauteur pour permettre de distribuer l’eau sous pression.

- Les tuyaux pour le raccordement entre la pompe et la citerne

- le groupe électrogène pour alimenter la pompe immergée et autres dispositifs électriques

-  et la citerne (tank)  pour l’entreposage de l'eau dans un réservoir qui joue un rôle de tampon entre le débit demandé et le débit fourni par la station de pompage. Il permet ainsi d'éviter de démarrer trop souvent la pompe et de la protéger.

L’achèvement de ce forage d’eau aura un impact indéniable car ainsi la pérennité et le développement de l’exploitation seront assurés. Aussi il allègera la tâche des employés, améliorera la qualité et la quantité de production, nécessaire pour l’alimentation des enfants du centre.  C’est ce souhait que nous aimerions réaliser pour eux.

A quoi va servir le financement ?

Nous faisons appel à vous pour le financement d'une partie du projet dont le coût total est de 1690,96 € réparti comme suit:

Détail du budget prévisionnel

Ce budget a été réalisé grâce à la facture proforma fournie par la société Béninoise en charge de l'exécution des travaux

                     Pour un total de 1690,96 euros                avec        1 euro = 655,957 FCFA

À propos du porteur de projet

 Association " Enfants de chez moi "

Créée  à Reims en Champagne Ardennes, l’association “ enfants de chez moi “ œuvre pour l’amélioration des conditions de vie des enfants en situation difficile du Bénin. Son objectif est de leur apporter du  soutien, du support et un suivi grâce à l’aide matérielle et morale dont ils ont vraiment besoin. Ces aides seront de plusieurs ordres : dons d’argent, de biens matériels et de constructions, organisation d’ateliers créatifs et de sensibilisation, partage de moments festifs.

Jeunes béninois ayant vécu au Bénin, nous avons  une vision de l‘ampleur des problèmes  que rencontrent les enfants de chez nous. Tous n’ont pas une vie familiale et sociale ordinaire, et vivent dans des conditions précaires même lorsqu’ils sont recueillis par des centres d’accueils. C’est donc après une mure réflexion que nous avons décidé de créer cette association, pour apporter notre pierre à cet édifice que de nombreux prédécesseurs ont entamé. Notre connaissance du terrain est selon nous un atout indéniable.

Liens utiles 

SITE WEB http://enfantsdechezmoi.e-monsite.com/

PAGE FACEBOOK https://www.facebook.com/enfantsdechezmoi

MAIL [email protected]