BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Le Seum du Sens

Une série philosophique

À propos du projet



Penser est sombre, exigeant et difficile, en parler par les biais clichés du "comment être heureux" ou du "développement personnel" sonnerait comme de la mauvaise publicité. Pour autant, il n'y a pas de question philosophique plus sérieuse que celle du suicide, de savoir si la vie vaut la peine d'être vécue.

L’époque carbure à l’angoisse, et ce ne sont pas vos tweets qui me diront le contraire. Un sentiment de fin du monde plane au-dessus de notre modèle économique. La souffrance est partout, semble inévitable.
 

Il est temps de répondre, d'en parler.


Notre psychisme s'épuiserait-il en même temps que les ressources de notre planète ? Combien parmi vous se sentent dépossédés, impuissants ? Inutiles, creux, en recherche ?
C’est quoi exactement, ce mal de bide, ce sentiment de vide ? Est-ce la manière dont fonctionne le cerveau ? Le corps ? La dépression ? L'impact de la société ? De la crise écologique ? Du genre ? De l’humain ? Quelles conséquences ont sur nous l’école, la morale, les médias, le capitalisme, le libéralisme, les idéologies de la start-up nation ? Sous l’emprise de quelles chimères, de quels narratifs vivons-nous ? Comment délier les paradoxes, voir la matrice, sortir du piège ?

 

Être aussi rigoureux que l'est le réel

 

Ces derniers mois, j'ai conçu et écrit 4 grosses vidéos autour des thématiques du sens de la vie et de la fin de notre société, à travers le rapport entre le trouble mental et la pensée. Faits scientifiques et sociétaux, impressions personnelles, poésie et philosophie s'entremêlent pour former une sorte de voyage audiovisuel au format unique. J'ai expérimenté ce format avec ma précédente vidéo, Réponse à Internet, réalisée sans aucun moyen, avec un téléphone portable et une webcam :

Les 4 épisodes ont pour l'instant les titres (non-définitifs) suivants :

  1. Seum du Sens
  2. Chiant comme l'école
  3. Bad Trip Nation
  4. Happy End

Chaque épisode durera entre 20 et 25mn. En fonction des palliers atteints, ils seront peut-être un peu plus longs ou nombreux (voir plus bas).

À quoi va servir le financement ?

Cela fait déjà six mois que je suis en phase de recherche et d'écriture sur ces vidéos. J'ai en tête leurs constructions narratives, les idées principales, l'ambiance sonore, les décors, leurs particularités...
Pour mener à bien ce projet, j'avais besoin de trouver une boite de production qui aille dans mon sens. J'ai la possibilité de pouvoir travailler avec Cool Film productions, fraîchement créée par Avner Peres, qui a récemment réalisé le film Beethoven l'éternel sur YouTube. Une équipe privilégiant la qualité artistique, la passion et la musique me semble essentiel pour la pérennité du projet. 

Ensemble, nous avons budgétisé la série en fonction de ce qu'il était réaliste de faire, et avons monté un dossier pour obtenir l'aide du CNC. Ce dernier a accordé 20.000 euros, ce qui correspond à la moité de ce qu'il nous faut pour la concrétiser. C'est pourquoi nous levons des fonds pour l'autre moitié (ce qui correspond à 25k une fois la TVA et taxe ulule déduite) pour la réaliser.

L'équipe sera composée :

  • de moi-même, qui écrira et réalisera les vidéos.
  • d'Avner Peres, qui s'occupera de la production et la production exécutive, et sera acteur du projet
  • d'Elvire Albessard, artiste performeur, qui jouera un rôle central et m'aidera à confectionner costumes et chorégraphies
  • d'une équipe de tournage complète
  • d'un studio de post-production, d'un sound designer, avec qui je fignolerai l'aspect audio et musical
  • d'autres postes et dépenses sont à prévoir en fonction du budget (fx, graphistes, droits musicaux...)

Chaque plan ou presque sera travaillé, l'idée est de créer une atmosphère, un feel palpable, entre le documentaire et le clip, entre la sérénité d'un gif et la profondeur d'un animé, entre la vidéo de motivation et de vulgarisation, entre le cinéma et le street art, entre la danse et la pensée... 


Votre aide fera monter l'ambition du projet

 

Plus votre aide sera conséquente, plus je vais pouvoir être fidèle à mon écriture. Certains passages sont très ambitieux, et pour pouvoir articuler certains arguments et permettre plus de recul, les aspects artistiques du projet doivent être particulièrement fignolés. Il est impossible par exemple que je puisse exprimer certaines émotions sans le soutien d'effets spéciaux précis qui sont coûteux et complexes à mettre en place.

Plus il y aura d'argent, plus j'aurais la possibilité d'engager d'autres personnes pour m'aider. Il y a beaucoup de choses à louer, organiser, préparer et de personnes à rémunérer. La prod et moi-même sommes prêts à faire des concessions, à nous payer au minimum possible. Ce qui compte, c'est de faire quelque chose de grand !

Si nous dépassons nos paliers, nous serons éligible pour demander une aide plus conséquente, et produire un an de contenu, soit plus du double des épisodes !

Il y a un important travail de post-production. Une sortie mensuelle, des vlogs, un making-off, des diffusions en salles sont envisagés (cf. les contreparties). Le premier épisode devrait arriver entre mai et août. 

À propos du porteur de projet

Je suis obsédé par l'idée de faire, d'avoir la possibilité de sortir les images et les mots que j'ai en tête. Je ne pense qu'à ça, constamment, tous les jours, sous la douche, quand je regarde quelque chose...

Je suis une personne plutôt discrète, mais j'ai un feu en moi, une détermination inexplicable, qui me pousse à prendre des risques, à me mettre en danger, à créer pour vivre le plus librement possible.

Idéalement, j'aimerais ne pas avoir à recourir au financement participatif, mais ma précarité actuelle fait que je n'ai pas d'autre possibilité si je tiens à rester le plus indépendant possible. Il me semble plus compliqué de créer quelque chose de puissant sans cette liberté.

Cela fait longtemps que j'ai quelque chose de fort à exprimer autour de ces thématiques, j'ai passé les six dernières années à faire évoluer ma chaîne dans l'espoir de faire naître ce projet, et j'espère de tout cœur que vous y serez sensibles.

Je sais la chance que cela représente et je ne la gâcherais pas, je ferais de mon mieux.

Merci à tous et toutes, 
pour votre soutien, pour votre amour,
je vous aime,
Dany

Share Suivez-nous