BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le Récit de Shéhérazade

coffret de 7 CD de littérature orale

À propos du projet

Les nuits du 20, 22 et 24 juillet 1983 Le Récit de Shéhérazade de Bruno de La Salle, Abbi Patrix et Pascal Fauliot était programmé au Festival d’Avignon et enregistré par France Culture. C’était la première fois que le Festival proposait un spectacle pendant toute une nuit, la première fois qu’il accueillait des conteurs, la première fois que l’on entendait des contes à Avignon. Ce fut un succès : 3000 personnes assistèrent à cet évènement tandis que des centaines de milliers d’autres l’écoutaient en même temps sur les ondes de France Culture.

Notre projet : l'édition d'un coffret de 7 CD comprenant l'intégrale de cet évènement oral et narratif.

Cette narration spectaculaire, annonciatrice du renouveau du conte, restera mémorable d’abord par la force de son histoire, ses drames et ses facéties, par la qualité de ses interprètes et par l’exemple qu’elle offre aux artistes de demain. Contribuant à la connaissance du patrimoine immatériel de l’humanité, ce récit est un hommage à l’intelligence et au courage des femmes dans toutes les sociétés du monde. Il nous nous rappelle combien la circulation de la parole est, pour les humains, aussi vitale et nécessaire que celle de l’eau.

Les artistes
Ces histoires facétieuses, dramatiques et poétiques ont été racontées, chantées, jouées par sept conteuses ou conteurs, comédiennes ou comédiens, chanteuses ou chanteurs : Phyllis Roome, Solange Boulanger, Agnès Chavanon, Pascal Fauliot, Michel Hindenoch, Abbi Patrix et Bruno de La Salle. La composition musicale d’inspiration indienne de Jean-Paul Auboux a été interprétée par lui-même ainsi que Bernard Chèze, Michel Cordier, Patrice Laurent, Jean-Claude et Angélique Naschon.

L’histoire
Le roi Sharyar, puissant parmi les puissants, trompé par son épouse a juré de ne plus jamais se marier plus longtemps qu’une nuit avec une femme. Chaque nuit il épouse une femme et chaque matin il la fait exécuter. Alors, vient s’offrir à lui une jeune femme, Shéhérazade qui par le pouvoir de la narration et de ses ruses va ramener ce fou furieux à la raison et à l’amour. Elle va suspendre chaque matin son récit avant que le jour ne se lève. Chaque fin de nuit, chaque mille et une fins de nuit, elle suspend son histoire. Et chaque matin, le mari furieux pendant mille et un matins doit renoncer à l’assassiner, non par charité mais seulement pour savoir la fin. Ce sont mille et un lendemains pendant lesquels il va devoir patienter. Ce sont mille une nuits au cours desquelles elle va lui raconter qu’il est bien vrai que l’innocence, la coquetterie et la sentimentalité des femmes sont souvent la cause de grands malheurs mais lui raconter aussi que l’inconstance, la prétention et la lâcheté des hommes contribuent aussi souvent à des catastrophes. Que hommes et femmes rendent presque inaccessible la véritable harmonie d’un amour. Ce seront Mille et une nuits à la fin desquelles le roi Sharyar devra reconnaître la victoire finale de l’intelligence amoureuse de son épouse et se jeter sur elle pour l’embrasser.


Edouard Frederic Wilhelm Richter, détail

Une édition haut de gamme
Pour rendre hommage à la beauté de cette narration sa mise en œuvre sera particulièrement soignée : l'enregistrement initial fera l'objet d'une numérisation minutieuse en très haute définition puis sera monté sous la supervision de Bruno de La Salle avant d'être "masterisé", toujours en très haute définition. Au total le coffret comprendra 7 CD audio et la version numérique en téléchargement pour une durée avoisinant 7h.

D’avance, un grand merci pour votre soutien et, pour que l’on continue à vous en faire entendre de toutes les couleurs, partagez, likez, discutez-en autour de vous. Ensemble, mettons la littérature orale à l'honneur !

 Cliquez ICI pour écouter un extrait du récit de Shéhérazade 

A quoi va servir le financement ?

L’intégralité de vos contributions sera affectée à la réalisation sonore et la fabrication du projet. Cette prévente doit nous permettre d’avancer les frais fixes : les différentes étapes de studio son, la duplication des 7 CD audio, l'hébergement numérique, les droits d'auteur et bien sûr la mise en page graphique, l'impression et le façonnage du coffret. Nous avons déjà obtenu une aide de la région Auvergne-Rhône-Alpes, celle d'un mécène et nous apportons nos propres fonds mais cela ne suffit pas. Nous avons lancé cette campagne Ulule pour boucler un budget total de 11 400 €.

Planning prévisionnel

Avril / Mai / Juin 2019 -> campagne Ulule

Juin / Juillet 2019 -> numérisation, montage audio, création graphique

Juillet / Aout 2019 -> présentation au diffuseur (CED / Les Belles Lettres)

Septembre 2019 -> présentation du coffret aux libraires

Novembre 2019 -> envoi des contreparties aux contributeurs et le coffret est en librairie

Noël 2019 -> moment parfait pour mettre Le récit de Shéhérazade au pied du sapin !

Pourquoi vous solliciter ?
Produire et éditer une quinzaine de récits de littérature orale nécessite d'importantes enveloppes budgétaires. Si dans la majorité des cas cela est accessible à une petite maison indépendante comme la nôtre, pour certaines productions, et notamment pour ce coffret, nous avons besoin de l'appui d'un financement participatif pour les lancer.

Les contreparties
On vous a préparé de belles contreparties ! C'est coup-double : vous nous aidez et vous allez en échange recevoir de petits ou de gros lots, c'est selon. (Voire même quelques gourmandises de notre belle région drômoise...) On vous a même concocté, avec La Grande Oreille, la revue des arts de la parole, un filet garni un peu spécial... mais vous lirez tout ça tranquillement dans la colonne de droite.

À propos du porteur de projet

Bruno de La Salle, figure majeure du renouveau du conte en France
S’inscrivant dans le courant du renouveau du conte, qu’il a initié en France dans les années 70, Bruno de La Salle s’illustre depuis plus de quarante ans dans un art de la parole unique, minutieux et inspiré. Il reconstruit épopées et chefs d’oeuvre de l’Humanité pour les dire dans une langue respectant le rythme et la musique qui font partie intégrante de l’oralité.

« L’Odyssée » est la première grande oeuvre à laquelle il s’attelle. Invité par le festival d’Avignon pour une première lecture du texte en 1981, il donne à sa récitation sa forme ultime en 1991.  Depuis, il ne cesse de psalmodier et chanter les vers d’Homère, laissant l’oeuvre faire son chemin en lui et l’enrichissant de son parcours.

D’autres grands textes suivent : le Récit de Shéhérazade, Le Cycle du Roi Arthur, Le Récit ancien du Déluge, Gargantua, La Chanson de Roland, La fontaine des fables, La Mare au diable, Le Récit ancien du Déluge… .Par ailleurs, Bruno de La Salle est l’auteur d’épopées contemporaines. En 2004, La Chanson des Pierres, Méga Nada  en 2009 et en 2015, Miroirs du merveilleux d’aujourd’hui.

Afin d’ancrer la discipline du conte dans le champ artistique contemporain, il avait fondé en 1981 le CLiO, Conservatoire contemporain de Littérature Orale. Sa mission était de défendre les arts de la parole dans tous les lieux où ils se montraient nécessaires. En 1991, il dote le CLiO d’un atelier professionnel de conteurs, Fahrenheit 451. Cet atelier, construit sur le modèle du compagnonnage, devient au fil des ans une véritable école de conteurs au sein duquel se sont rencontré un grand nombre des conteurs francophones d’aujourd’hui.  

Il organise le festival EPOS en 2006. Il y propose, jusqu’en 2015, des spectacles, des rencontres, des colloques, une université d’été, un salon du livre de conte, une nuit où « Tout le monde raconte! »

Il a publié, entre autres, Le Conteur amoureux, éd. du Rocher, Le Murmure des contes avec Henri Gougaud éditions Desclée de Brouwer, Le Plaidoyer pour les arts de la parole aux éditions du CLiO et aux éditions Jacques Hesse, Lettres à un jeune conteur. Et pour les enregistrements sonore, aux éditions Kanjil, le Chant de l’Odyssée ainsi que Dis-moi des chansons

Bruno de La Salle s’impose comme le chantre du récit oral. Conter, pour Bruno de La Salle, n’est pas affaire d’archéologie : il s’affiche clairement du côté des modernes, de ses frères les chroniqueurs, les humoristes, comme Raymond Devos, Guy Bedos ou Dario Fo qui s’engagent par la parole dans la société. Télérama


Oui'Dire éditions est le seul label discographique francophone à réaliser un travail de fond tourné spécifiquement vers la littérature orale et la parole des conteurs. Un label avec une seule ambition : faire découvrir cette littérature si particulière.

Chez nous, vous retrouverez les conteurs que vous croisez habituellement sur scène et qui, l’espace d’un disque, font escale dans nos collections. Au programme : mythes, épopées, récits de vie, créations contemporaines et bien sûr, contes traditionnels.

... au fait, pourquoi des disques ?
Tout simplement parce que les conteurs racontent ! Alors, les artistes, on les dorlote : pour chaque réalisation, on les accompagne dans cette réflexion particulière qu’est la création artistique d’un enregistrement. On les aide à peaufiner les voix, les musiques et la mise en son qui correspondent le mieux à leur projet. Chaque disque est ainsi le fruit d’un long travail, loin des réflexes de la scène.

Share Suivez-nous