BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le Monstre et l'Enfant

Court-métrage fantastique

À propos du projet

Le Monstre et l'Enfant est un court-métrage fantastique d'environ 15min réalisé dans le cadre de la fin d'études à l'EICAR.

PITCH
Timéo, 7 ans, est effrayé par un monstre vivant sous son lit. Alors que ses parents ne le croient pas, il décide de prendre son courage à deux mains et de rentrer en contact avec le monstre.

NOTES D'INTENTION
L’idée de cette histoire m’est venue avec l’image plutôt claire d’un enfant se glissant sous son lit, révélant au dernier moment une main monstrueuse. De là, un court synopsis a rapidement émergé : l’histoire d’un petit garçon se liant d’amitié avec un monstre dont les parents réfutent l’existence. Un garçon solitaire étrangement proche du monstre, jusqu’à en devenir lui-même un.
J’ai toujours été fasciné par ces histoires et rencontres entre l’enfance et l’imaginaire, que ce soit dans le cinéma de Spielberg (avec E.T. l’extra-terrestre et plus récemment Le Bon Gros Géant), ou encore avec Le Labyrinthe de Pan de Guillermo Del Toro ou Quelques minutes après minuit de Juan Antonio Bayona. Tous ces auteurs et ces films m’ont chacun marqué à leur manière, et influencé, que ce soit dans ma vie, ou dans le cinéma que j’ai envie de partager.
Cependant, j’ai très vite buté sur le développement du sujet, et ne souhaitant pas gâcher un thème et une histoire qui me tenait tant à cœur, j’ai décidé de faire appel à Marius et à sa sensibilité vis-à-vis de cet univers.

François Javerliat

LE CASTING


Noam Bohin
, Timéo


Stéphane Vernier
, le monstre


Jessie Lambotte, la mère



Alain Tournay, le père

RÉFÉRENCES ET INSPIRATIONS


Crédits: Le Labyrinthe de Pan, Le Bon Gros Géant, E.T. l'Extraterrestre, Le Monde de Narnia: Le lion, la Sorcière blanche, et l'Armoire magique, Quelques minutes après minuit, Monstres et Cie

A quoi va servir le financement ?

Le crowdfunding représente à peu près la moitié du financement du film, complété par des apports personnels. L'EICAR nous fournissant l'ensemble du matériel technique, toutes les dépenses peuvent donc se concentrer sur l'aspect artistique et logistique du film. Pour mieux comprendre où va l'argent, voici un petit détail des dépenses:

MAQUILLAGES ET COSTUMES - 900€
L'une, voire la catégorie la plus importante ! Le monstre du film sera réalisé entièrement avec du maquillage (prothèses et peinture sur corps), ainsi qu'une bonne part de costume. Tout cela a un coût pour rendre le monstre crédible à l'écran. Voici quelques recherches d'Albane et Manon, costumières du projet:



RÉGIE - 900€
Super ! On a toutes nos idées, mais maintenant il faut mettre tout ça en place. Réaliser un film nécessite une grande logistique et organisation, ne serait-ce que pour nourrir les dizaines de bouches affamées des techniciens dont l'estomac est bien plus gros que celui d'un monstre. Transports, essences, petite course de dernières minutes, tout ça fait partie du quotidien de la vie de tournage et doit être anticipé.


DÉCORS - 450€
Ne serait-il pas dommage de voir notre cher monstre déambulait sur un fond noir ? Bien sûr que si ! Afin de retranscrire l'ambiance de la maison de Timéo et surtout de sa chambre, une attention toute particulière doit être apportée aux décors, que ce soit dans leur choix, comme dans leur modification.

POST-PRODUCTION - 280€
"Et c'est une fin de tournage !". Certes oui, mais le travail ne fait que commencer. Entre le montage image, le montage son, les effets spéciaux, l'étalonnage, le mixage, etc., la post-production est une sacrée aventure à elle toute seule, qui peut parfois coûter très cher. Cette partie du budget servira notamment pour la partie son de la post-production, afin de câliner vos oreilles lors des projections.

ULULE - 120€
C'est la part (estimée) que prendra Ulule en commission sur ce crowdfunding. Après tout, il faut bien qu'ils mangent eux aussi !

IMPRÉVUS - 200€
On a beau prévoir au maximum, il y a toujours un petit problème dans la création d'un film. Rien de grave si on a prévu de quoi retomber sur nos pattes ! C'est ce à quoi sert cette petite partie.

À propos du porteur de projet

Nous sommes une équipe d’étudiants et de jeunes professionnels issus de différentes écoles, réunis autour d'un même projet qui trouve une résonnance en nous tous:

  • Réalisateur: François Javerliat, étudiant en 3e année à l'EICAR, filière Réalisation / Organisation
  • Scénariste: Marius Rumillat, étudiant en 1ere année à l'Ecole de la Cité, filière Scénario
  • Directrice de production: Marie Bourdin, étudiante en 1ere année à l'EICAR, en Mastère Production
  • 1er assistant-réalisateur: Gabriel Da Silva, étudiant en 3e année à l'EICAR, filière Réalisation / Organisation
  • Régisseur général: Yvan Soa, étudiant en 2e année à l'EICAR
  • Directeur de la photographie: Clément Jacquel, étudiant en 3e année à l'EICAR, filière Réalisation / Technique
  • Ingénieur du son plateau: Julien Marchadier, étudiant en 3e année à l'EICAR, filière Réalisation Sonore
  • Costumières: Albane Noël et Manon Martin, professionnelles, diplômées de l'ENSAD en design vêtement
  • Monteur son: Lucas Vauthier, étudiant en 3e année à l'EICAR, filière Réalisation Sonore / Post-Production


Pour suivre toute l'actualité du projet, rejoignez-nous sur notre page Facebook: https://www.facebook.com/LeMonstreetlEnfant/

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet