BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Bonne Conduite

Court- métrage / Comédie Noire

À propos du projet

LE PROJET

"Le Moniteur" est un court-métrage écrit et réalisé par Théo Semeteys qui concrétise trois ans d’études cinématographiques au sein de l’école EICAR. Le film est une comédie noire d’environ 10 à 15 minutes qui suit la situation désastreuse et désespérée d'un moniteur d’auto-école après un accident de voiture.

 

Après la fin du tournage, qui se déroulera fin Mai, nous avons prévu d’envoyer le film à différents festivals.

« En téléphonant au volant de sa voiture d’auto-école, un moniteur renverse accidentellement une femme sur le bord de la route. Ayant peur de perdre son travail, il cache le corps dans le coffre et se rend à son cours de conduite comme si de rien n’était. Ce qu'il ignore, c'est que la jeune femme est toujours en vie... »

 

PERSONNAGES

 

Fred, le moniteur

Fred est un homme de 43 ans. Moniteur d'auto-école assez particulier car bien qu'il soit un excellent conducteur, il ne respecte pas du tout le code de la route. Fred à un tempérament assez virulent et agressif, généralement quand il est contrarié.

Sa vie bascule lorsqu'il cache le corps de la jeune femme qu'il a renversé en téléphonant au volant. À partir de ce moment là, ses mauvaises décisions vont entrainer les plus mauvaises situations qui vont plonger le personnage de Fred dans une descente aux enfers dont il aura bien dû mal à sortir.

 

Joffrey, l'élève

Jeune homme de 22 ans, c’est la représentation caricaturale de la naïveté exacerbée. Joffrey n’a qu’une chose en tête : son permis qu’il a déjà raté 3 fois même avec ses 45h de conduite. La date de son 4ème passage avance à grands pas et il n’est pas prêt à encaisser un nouvel échec, c’est pour cela qu’il écoute naïvement son moniteur même quand ce dernier le pousse à exécuter des actions stupides qui devrait normalement lui mettre la puce à l’oreille sur ce qui se trame dans la voiture. Il n’en n’est rien car il est irrécupérable.

 

Élise,  la victime ?

Jeune femme de 22 ans. Classe, très belle, élégante mais emplie de snobisme et de mépris pour les gens qu'elle qualifierait elle même d"inférieur". Ce coté malsain du personnage est accentué par son sadisme car elle aime se sentir supérieur et le faire savoir.

Vivante après le choc avec la voiture de Fred, cela démontre une grande résistante davantageen adéquation avec son caractère bien trempé plutôt qu'avec son physique frêle et fragile. Antagoniste évidente du film, elle va donner du film à retordre à notre cher moniteur. Pour notre plus grand plaisir

 

Comment notre moniteur va réagir quand il va apprendre que le corps dans le coffre n'en n'est pas un. 

 

La réponse sera le film !

 

CASTING EN OR 

 

PHILIPPE UCHAN dans le rôle de Fred

Comédien professionnel, metteur en scène, cinéphile aguerri et homme passionné. Notamment distingué dans "Le Chateau de ma mère" d'Yves Robert et dans tous les films d'Albert Dupontel, Philippe a joué dans plus de 30 longs métrages dans lesquels il se distingue par son humour attachant, fin et efficace.

 

ARTHUR PRÉVOST dans le rôle de Joffrey

Jeune homme formé aux Cours Florent, Arthur a déjà joué dans un long métrage et plusieurs courts-métrage. Attachant, drôle et extrêmement investi, Arthur est un comédien talentueux et juste qui correspond parfaitement au rôle du personage de Joffrey.

 

ALIÉNOR SEYDOUX dans le rôle d'Élise

Sortie en 2017 des Cours Florent, Aliénor est une habituée des plateaux de tournage pour avoir joué dans un long métrage et de nombreux courts-métrages. Amoureuse de théâtre et de cinéma, Aliénor est une jeune femme charismatique très enthousiaste, passionnée et impliquée.

 

INSPIRATIONS ET UNIVERS :

La noirceur dans tout ce qu'elle a de plus drole !

J’affectionne particulièrement l'humour noir. J’ai grandis avec les bandes dessinées de Fluide Glacial et en particulier avec celles de « Foerster » dont les ignobles dessins et les histoires glauques mêlent l’horreur, le fantastique, le malaise et des situations horribles pour ses protagonistes.

La happy end est exclue ! 

 

Plus tard en découvrant le cinéma, je prends du plaisir à regarder et me nourrir des films des frères Cohen. Mais il y a un film, récent, qui m’a bouleversé et qui a été le catalyseur de l’élaboration de l’histoire du Moniteur.

Ce film c’est « Les nouveaux sauvages » de Damian Szifron.

À quoi va servir le financement ?

​LE BUDGET :

À propos du porteur de projet

DES VISAGES DEVANT MAIS AUSSI DERRIÈRE LA CAMÉRA

 

Scénariste / Réalisateur

Théo Semeteys

 

Assistant Réalisateur

Hugo Marquetty

 

Cadreur

Quantin Lamande

 

Chef Opérateur

Tom Broggi

 

Régisseur général

Yvan Laroui

 

Chargé de production

ALEXANDRE POPOVIC

 

Chef Machiniste

DINO FEY

 

Une belle équipe ! Soudée, motivée et passionnée pour mener à bien ce projet ambiteux...

 

Un immense merci.

Share Suivez-nous