BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le Gros Festival

du 23 au 24 mars 2019 à Paris

À propos du projet

Gras Politique association de lutte contre la grossophobie organise son premier GROS Festival, le 23 et le 24 mars 2019 au Pavillon des Canaux à Paris.

Il met en lumière les talents de la communauté grosse, et invite les visiteurs et les visiteuses à assister à des conférences, à participer à des ateliers, à rencontrer d'autres associations,  à rencontrer des militants et des militantes, et à une soirée dansante le samedi 23 mars au soir.

C'est la première édition du Gros Festival, mais c'est aussi la première initiative de ce genre en France. Nous comptons sur toutes les bonnes volontées, que vous soyez concerné-e-s par la grossophobie ou allié-e-s de notre cause, pour faire de cette événement une réussite !

Nous vous proposons de vous couvrir de petits objets à l'image de Gras Politique pour vous remercier de votre confiance. Ces contreparties pourront être récupérées au Festival, ou envoyées par la poste.

Le Gros Festival ne pourrait pas avoir lieu sans le soutien de l'équipe du Pavillon des Canaux.

 

A quoi va servir le financement ?

Nous avons besoin de récolter des fonds afin de pouvoir rémunérer nos intervenant-e-s : remboursement de leurs frais de transport, rémunération solidaire. Ces personnes viennent de la France entière pour participer au Gros Festival et  vous apporter leur savoir, leurs compétences, leurs talents ! Encourageons la réfléxion autour de la grossophobie, les talents gros-sses, libérons la parole de ceux et celles qu'on entend le moins. 

À propos du porteur de projet

Gras Politique est une association féministe qui lutte radicalement contre la grossophobie.

Depuis deux ans, nous organisons à Paris de nombreuses activités pour les personnes grosses : YoGras, groupes de paroles, autodéfense féministe, médiation artistique. Nous intervenons auprès des adultes, des adolescentes et des enfants dans les écoles, les collèges et lycées, les syndicats et les collectivités locales pour expliquer la discrimination grossophobe. Nous travaillons avec les institutions pour que la place des personnes grosses dans la société soit meilleure.

 

En 2018, notre collectif sous la plume de Daria Marx et Eva Perez-Bello ont publié le livre Gros n'est pas un gros mot : chronique d'une discrimination ordinaire chez Flammarion.

Crédit photo MaxWellAurelienJames
 

 

Share Suivez-nous