BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le Grand Cru de l'Inde

Film documentaire réalisé par Julie Rigaud et Thibaut Daniel

À propos du projet

Il est un produit, une plante, qui a occupé une place prépondérante dans l'Histoire de notre civilisation. Elle a joué un rôle important dans l'émancipation de nations, été à l'origine de guerres et a modifié à jamais le contexte géopolitique de l'Asie. Cette plante, vous en avez probablement déjà consommé dans votre vie. Vous en avez peut-être même chez vous, peut-être même est-elle doucement en train d'infuser dans votre tasse d'eau chaude. Il s'agit bien évidemment du thé.

Aujourd'hui, le thé est toujours un produit important. On compte 1,5 milliards de tasses consommées chaque jour dans le monde, ce qui en fait la seconde boisson la plus consommée derrière... l'eau. Ceci implique donc, bien entendu, un enjeu économique majeur au niveau mondial.

En Inde et au Sri-Lanka, cette plante a un impact sur la vie de la population locale : de la simple famille consommatrice de thé à la cueilleuse, du vendeur de chai au producteur, notre périple nous emmènera à travers les paysages fantastiques de l'Asie du Sud, où se trouvent les champs de thé les plus hauts du monde. Entre tradition et modernisation, entre convivialité et enjeux économiques, nous explorerons les nombreuses facettes de cette plante aux mille vertus.

Quelques chiffres sur le thé en Inde:

- Second producteur de thé derrière la Chine

- Destiné à 80% de la consommation nationale

- Plus de 900 000 tonnes de thé produit par année

- 1 million de personnes employées

- 2 ème source d’emploi (après les chemins de fer).

En tant qu’amateurs de thé, nous en sommes venus un jour à nous demander d’où provenait le thé issu de notre tasse et comment il était fabriqué. 

Ce sont ces questionnements qui ont motivé notre voyage et nos recherches sur le théier et sa culture, les grandes familles de thé, les différentes façons de le préparer et de le déguster. Le caractère de chaque plantation se retrouve dans la tasse.

Déguster le thé, c’est aussi créer les conditions d’une rencontre, d’une conversation mais aussi discuter avec ceux qui le produisent et ceux qui en vivent. Nous sillonnerons ainsi les différents domaines de culture du thé, tout d'abord au Sri Lanka puis en Inde, dans les régions du Darjeeling, de l'Assam et du Nilgiri. 

À travers ce documentaire, nous souhaitons faire découvrir plusieurs éléments :

Tout d'abord, la place du thé dans la tradition Indienne. Centrale, elle est un élément de convivialité et d'échange. Elle rythme également la vie des Indiens. En effet, à chaque coin de rue, dans les trains et les transports en commun, se trouvent les chaïwallah, les vendeurs de chaï. Chacun possède sa recette à lui, et certains indiens vont parfois jusqu'à faire plus d'un kilomètre pour aller chercher leur chaï auprès d'un vendeur en particulier.

L'autre aspect important de cette plante est bien entendu l'économie qui l'entoure : des grandes exploitations aux « jardins » de Darjeeling, la concurrence est rude. Et pour se maintenir dans la course à la compétition, tous les moyens sont bons : production mécanisée (ou CTC), conditions de travail des employés dégradées ou usage massif de pesticides (dont certains classés modérément ou hautement toxiques par l'OMS) font partie des conséquences d'une production toujours plus rapide et plus rentable. Et cela a un impact sur la population, à commencer par les cueilleurs et cueilleuses.

C'est donc avec ces éléments que nous souhaitons bâtir notre documentaire. Il suivra quelques « personnages » clés, narrateurs et fils conducteurs de notre reportage. Voici ces personnages :

-Une famille modeste de l'Inde

-Un chaïwallah

-Un producteur de thé

-Une cueilleuse

-Un spécialiste du thé

Inspirés par le travail de Ron Fricke (Samsara, Baraka), nous souhaiterions adopter un ton poétique, contemplatif. Mais, contrairement à celui-ci, nous aurons des voix-off, celles de nos personnages, pour nous raconter l'histoire du thé et nous expliquer son rôle dans leur quotidien.

L'idée est d'introduire les personnages au début du film, sans montrer de réelle connexion entre eux. Puis, par l'entremise du montage et de la narration, nous créerons le lien, le fil invisible qui relie toutes ces vie : le thé. 

Ce sont avant tout les rencontres personnelles qui nous touchent et que nous souhaitons raconter. De ce fait, nous irons à la rencontre des autochtones pour goûter différents thés, découvrir les différentes consommations et préparation de thé et surtout partager des moments de convivialité et des instants de vie. Nous essayerons d’ en connaître davantage sur les différentes étapes de productions du thé telles que la préparation et le traitement des terres avant la semence, la cueillette et le tri des feuilles de thé, le processus de flétrissage, le roulage, la fermentation ainsi que les différentes méthodes de séchage. 

Afin de pouvoir explorer ce thème et les nombreux aspects que nous souhaitons développer, nous avons donc mis en place un trajet, étalé sur dix semaines environ, à travers l'Inde et le Sri Lanka.

Tout d'abord, notre avion depuis Paris nous amènera à Chennai, d'où nous rejoindrons notre première destination : Pondichery. Là-bas nous rejoindrons Jothy et prendrons nos première marques puis nous finaliserons les derniers détails sur place pour le bon déroulement de la suite de notre projet.

Ensuite, nous prendrons un nouvel avion pour Colombo, capitale du Sri Lanka. Nous y explorerons alors les diverses plantations de thé de l'île, à la rencontre des producteurs mais aussi des cueilleuses et cueilleurs de thé.

Nous prendrons ensuite un nouvel avion à destination de Maduraï, cette fois, d'où nous rejoindrons la région du Kerala et ses nombreuses plantations.

Par la suite, un nouvel avion nous fera rejoindre le Nord du pays, à Bagdogra, afin de rejoindre la fameuse région du Darjeeling, où naissent les meilleurs thés au monde.

Pour conclure cette aventure, nous terminerons par un retour en train vers New Delhi, à la rencontre des chaïwallahs mais aussi des usagers. Arrivés à destination, il ne nous restera plus qu'à rentrer à Paris et à commencer la partie sédentaire de notre projet : la post-production.

A quoi va servir le financement ?

Cette collecte Ulule a pour objectif de :

Couvrir une partie des frais de notre voyage:

- Billets d’avion (Paris/Dehli/Chennai) + vols internes (Chennai/Colombo- Colombo /Madurai – Madurai/ Bagdogra - Bagdogra/Delhi)

- Transports sur place (Bus, train, tuk tuk)

- Visa pour l’Inde et pour le Sri Lanka

- Nourriture / Hébergement 

 Nous permettre d’investir dans un matériel de qualité :

- Trépied Caméra (145 euros)

- Micro HF (450 euros)

- Zoom enregistreur (220 euros)

- Torche vidéo LED (40 euros)

- Kit filtres objectif (40 euros)

- Disque dur 3 To (130 euros)

- Cartes SD (40 euros l'unité)

À propos du porteur de projet

Thibaut DANIEL :

Passionné de cinéma depuis l'enfance, Thibaut se dirige naturellement vers ce secteur lors de son orientation scolaire. Il a alors la chance d'intégrer une section audiovisuel dès le lycée, ce qui lui permet d'écrire, de réaliser et de monter plusieurs projets amateurs.

À la fin de sa scolarité, il intègre l'école de cinéma Cinécréatis de Nantes, où il rencontre Julie qui, des années plus tard, lui propose de l'embarquer dans cette aventure.

À la sortie de ses études, il s'oriente dans le milieu des effets-spéciaux numériques et, à cette fin, s'installe à Bruxelles.

Durant trois ans, il travaille sur divers projets internationaux. Mais, au fond de lui, une insatiable envie refait surface : le désir d'écrire, de partager des histoires, la chose qui, jusqu'ici, avait toujours été le but qu'il s'était fixé.

Après ces années à consolider ses expériences, il décide de quitter Bruxelles pour partir à l'aventure, voyager, découvrir, et partager ces expériences ainsi que sa vision militante du monde.

Ce projet est donc la première pierre à cet édifice, une manière pour lui de concilier sa passion pour l'image et la photographie avec son désir d'écriture et sa soif de voyage, tout en lui offrant une première expérience du côté du documentaire. 

Sa page linkedin : https://www.linkedin.com/in/thibaut-daniel-2a604373

La bande-démo de son travail en tant que compositeur sur la période 2014/2015 :

Julie RIGAUD:

Julie travaille en tant qu’assistante monteuse au sein de Pom'Zed, société de post-production de films pour la télévision (France Tv, Canal +, Arte, Paris Première,...) Cette passionnée de documentaire est aussi une amoureuse inconditionnelle de l’Inde. Elle compte déjà plusieurs voyages à son actif notamment dans l’état du Rajasthan, du Tamil Nadu et dans la région du Ladakh.

En 2014, à Pondichéry, elle est formée à la prise de vue vidéo et à la réalisation audiovisuelle avec Spicy Motion, organisme de formations. Elle découvre les contraintes et la mise en œuvre de solutions pour le tournage en milieu réel complexe. Au cours de ce stage, elle réalise un premier reportage : Kolam : l’art de l’éphémère (2014). Ce tournage reste pour elle une expérience unique et inoubliable qui l’incite à poursuivre dans cette voie professionnelle. Son objectif : réussir à concilier sa carrière de monteuse tout en élaborant des projets documentaires. 

Jothy MOHANRAJ

Originaire de Pondichéry, Jothy travaille également dans l’audiovisuel et notamment pour le cinéma Tamoul, en tant que régisseur et responsable des castings, le dernier en date Kabali (2016) de Pa. Ranjith.  

En 2011, il travaille comme régisseur et traducteur pour l'émission échappées belles : La Royal Enfield, moto de Légende, diffusé sur France 5 et France Ô, puis sur de nombreux court-métrages de fictions, notamment, Believe (2015) de Paul Mignot.

Depuis 2008, il collabore avec Spicy Motion, structure de production indépendante et organisme qui conçoit des programmes de formation en France et à l'étranger. Sur les tournages, Jothy apporte son aide aux stagiaires et s'occupe de la traduction. C'est au cours de sa formation en 2014 que Julie le rencontre. 

Quelques années plus tard elle lui soumet son projet de documentaire en Inde, il décide à son tour de se joindre à l'aventure !

Quelques photos...

Le Regard des Autre, film de fin d'études de Thibaut et Julie :