BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

LE BEL ETE A GIVERNY

Documentaire sur le Festival de Musique de Chambre de Giverny

À propos du projet

Un film de Jean Michel Humeau sur le Festival de Musique de Chambre de Giverny,

raconté par le violoncelliste, infatigable voyageur Michel Strauss.

C'est à Giverny, en bord de Seine, là ou Claude Monet orchestra ses nymphéas,  que le violoncelliste Michel Strauss rassemble depuis seize ans de grands interprètes de musique de chambre et de jeunes talents venant du monde entier en résidence sur le festival, qu'il a initié avec Macha Belooussova sa compagne pianiste aujourd'hui disparue.

Le film Le Bel été à Giverny nous fera découvrir:

-à la fois le parcours de Michel Strauss, violoncelliste hors normes dont l’énergie exceptionnelle est dédiée à la transmission du savoir et à la création d’oeuvres musicales contemporaines,

-mais aussi ce Festival unique en Europe de Musique de Chambre de Giverny largement inspirée du mythique festival Marlboro, fondé par Rudolf Serkin, Marcel Moyse et Pablo Casals, il y a une soixante d’années aux USA. Créé en 2002, Musique de Chambre à Giverny repose sur la même idée forte et originale: offrir au public le fruit d’une rencontre particulière entre de grands musiciens renommés d’aujourd’hui et de jeunes talents, déjà présents sur les scènes internationales. Ces interprètes sont réunies durant une quinzaine de jours fin août pour explorer le répertoire de la musique de chambre et proposer des concerts d’une qualité exceptionnelle. Chaque année de grands compositeurs sont invités (Dutilleux, Penderecki, Hersant, Petitgirard…), en 2019 c’est au tour de Peter Eötvös ce proche de Stockhausen d’être invité.

Giverny sur le modèle du Festival Marlboro, une résidence de travail, une transmission intergénérationnelle, pour une musique d’excellence.

« Je pensais que l’enseignement en Europe était très distancié : c’est-à-dire qu’il y avait une grande distance professeur/élève, que c’était pas mal de passer par le jeu en commun, donc d’enseigner plus le partage… On a donc essayé de reproduire ce modèle, mais à la taille de la France, c’est-à-dire avec 20/25 musiciens par résidence…Nous nous sommes installés à Giverny et nous avons débuté ce festival de 15 jours, dans lequel les jeunes musiciens venaient et continuent de venir du monde entier jusqu’à 16 pays différents. Ils viennent pour faire de la musique de chambre avec leurs ainés pour se produire avec eux sur scène, mais aussi parce qu’on fait attention à ce que le répertoire qu’on présente ne soit pas qu’un répertoire lambda de festival… »

Extrait d’un entretien donné par Michel Strauss –directeur artistique du Festival

Les invités du festival 2019

Le Festival 2019 bénéficiera des participations exceptionnelles des compositeurs Martial Solal  Vladimir Cosma et Peter Eötvös des interprètes Michel Strauss (violoncelle), Jean-Claude Van den Eynden (piano), Sharon Coste (soprano), Nikita Boriso-Glebesky (violon), Vladimir Bukac (alto), d’une vingtaine de musiciens juniors venant du monde entier, et d’artistes invités comme Jean-Charles Richard (saxophone), Claudia Solal (chant), Eric Ferrand-N’kaoua (piano), Benjamin Moussay (claviers), Denis Leloup (trombone)…

Michel Strauss directeur artistique du Festival et Jean Michel Humeau réalisateur du film

Violoncelliste considéré comme l’un des musiciens français les plus accomplis de sa génération, Michel Strauss s’est formé en France et aux Etats-Unis auprès de Paul Tortelier, Maurice Gendron et Aldo Parisot. Titulaire des classes de violoncelle au CNSM de Paris depuis 1987, de l’Académie Royale de La Haye aux Pays Bas et du Conservatoire de Musique de Pékin,  il forme à son tour une importante génération de musiciens et organise de nombreuses manifestations à travers le monde, des master-classes, aux Etats-Unis, au Canada, ou en Chine.

Jean Michel Humeau réalisateur et directeur de la photographie sur de nombreux films, récompensés dans de grands festivals internationaux,  des films tournés sur tous les continents, en Afrique comme  L’Enfant Lion  de Patrick Grandperret ou Yeelen de Souleymane Cissé, en Asie Chine ma douleur de Daï Sigïe ou Le Sang du Flamboyant de François Migeat en Amérique…

« L’amitié qui nous lie Michel Strauss et moi malgré notre différence d’âge et de vocation fera de ce film consacré à la musique de chambre, une oeuvre sensible, intimiste mais également ouverte sur le monde et la diversité des cultures. »  Jean Michel Humeau

A qui s’adresse le film et ou le trouver et le voir ?

Le film est à la fois destiné aux mélomanes, aux musiciens professionnels et amateurs, au public du festival, à tous les curieux d’une aventure unique ouverte au monde et à ses multiples cultures, sans oublier les cinéphiles

Le film pourra être vu bien entendu en dvd et sur différentes plateformes de VaD, il sera disponible dans différents espaces de diffusion institutionnelle ; bibliothèques, médiathèques, conservatoires …

Le DVD sera disponible, dans de nombreux points de vente spécialisés musique sur le territoire national mais aussi dans les Musées, Librairies, Office du Tourisme…

Plusieurs avant premières sont d’ores et déjà envisagées en Normandie, à Paris, ainsi que dans des  lieux prestigieux à l’étranger.

A quoi va servir le financement ?

A quoi servira la collecte ?

 La collecte servira à assurer une partie de la  production de ce documentaire. A la fin de l’année le film sera terminé. Sa durée sera d’une soixante de minutes.La production de ce film pourra se faire grâce au soutien des contributeurs et de nombreux prestataires techniques.

La collecte servira à financer, la plus grande partie du tournage : charges techniciens, location matériel, transports, droits des oeuvres… et l’intégralité des frais de post production : montage, enregistrement, mixage, étalonnage …

 Calendrier et Budget

-préparation : juillet 2019

-tournage : 18 aout au 2 septembre 2019 et quelques jours isolés printemps 2020

-post production : montage/mixage/étalonnage : de septembre 2019 au printemps 2020(quatre semaines à répartir)

-film terminé: automne 2020.

Le budget du film s élève à 18 000€, notre collecte est constituée de deux paliers, un premier palier de 12 500€ couvrant la production du film et un second palier de 5 500€ couvrant les frais de réalisation d’une version anglaise, d’édition, distribution et promotion du film et de ses supports DVD et VaD

À propos du porteur de projet

Collection Opus est à la fois une société d'édition vidéo: www.collection-opus.fr et de production de films. Le responsable de l'entreprise Guy Marignane a travaillé en tant que producteur sur des films de Gérard Blain, Mika Kaurismaki, Tony Gatlif, Shaji Karun, Marie France Pisier etc...Il a produit plusieurs films musicaux dont le dernier film consacré à Henri Dutilleux Ainsi la Nuit réalisé par Vincent Bataillon.

Share Suivez-nous